Alpinisme à Chamonix : sensations fortes sur l’arête de l’Aiguille du Midi !

En m’invitant à découvrir l’alpinisme à Chamonix dans le cadre de son “Alpine Academy”, la marque Arc’teryx m’offrit l’opportunité de réaliser un rêve : celui de marcher sur l’arête de l’Aiguille du Midi, crampons aux pieds et piolet à la main, à l’image de tous ces alpinistes que je regardais jusqu’à présent s’élancer sans jamais imaginer un jour suivre leurs pas…
Ce n’était pourtant pas l’objectif de la formation choisie mais ce fut sans aucun doute le moment de la journée le plus fort en émotion, qui restera à jamais gravé dans ma mémoire : quelques pas symboliques depuis l’Aiguille du Midi pour atteindre le haut de la Vallée Blanche sur une arête enneigée perchée à 3800 mètres d’altitude !

Dans cet article, je vous présente l’“Arc’teryx Alpine Academy” (accessible à tous) et vous invite à me suivre tout au long de ma journée de formation, du centre de Chamonix aux glaciers de la Vallée Blanche, jusqu’au sommet du Mont-Blanc (oups, je m’emporte… ce sera peut-être le prochain projet fou de Globetrekkeuse 😉 ).


Arc’teryx Alpine Academy
le rendez-vous des passionnés de montagne

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore Arc’teryx, c’est l’une des marques emblématiques dans le monde de l’alpinisme. Elle est produite en Colombie Britannique au Canada et a pour philosophie “des solutions simples pour des défis complexes”. Résultat : des équipements minimalistes mais hyper techniques et de grande qualité adaptés aux conditions difficiles rencontrées en montagne.

alpinisme a chamonix arcteryx alpine academy

Tous les ans, la marque organise pendant 3 jours le “Arc’teryx Alpine Academy” à Chamonix, l’occasion pour tous les passionnés de montagnes, débutants ou chevronnés, de parfaire leurs connaissances grâce à des ateliers de formation, en compagnie de guides et sportifs professionnels, dans un environnement unique au Monde.
Quelques exemples d’ateliers proposés cette année : formation alpinisme niv1, 2 et 3, orientation en montagne, nuit en bivouac, tour de la Vallée Blanche, photographie alpine, cascade de glace, ski-alpinisme, splitboard…
L’inscription se fait par internet plusieurs mois à l’avance, et chaque atelier coûte entre 50 et 100€ par personne.

En parallèle des ateliers d’alpinisme à Chamonix, se déroulent d’autres activités au village alpin, tels que la présentation des nouveaux produits par les marques partenaires, des conférences sur les techniques de l’alpinisme ou d’escalade, sur l’utilisation du matériel ou encore des récits d’aventures par les sportifs professionnels présents. Ils étaient une trentaine cette année et accompagnaient les novices que nous sommes dans les différentes formations… Pierre (plus vraiment novice) a donc eu le privilège de skier avec Seb Mayer, champion de ski freeride et telemark, et ce fut une belle rencontre.

alpinisme chamonix mayerEn soirée, des concerts et projections de films sont proposés pour ceux qui ont encore de la force… ainsi qu’un “Academy Dinner” constitué de crozets et de crêpes pour faire le plein d’énergie !

Plus d’information sur le site www.chamonix.arcteryxacademy.com


Arc’teryx Alpine Academy
une journée dans la peau d’une alpiniste

Alpinisme à Chamonix – Acte 1
Un équipement dédié à la très haute montagne

Parce qu’évidemment, on ne part en haute montagne avec une simple paire de chaussures de randonnée !
Pour débuter en alpinisme à Chamonix ou ailleurs, il faut à minima, en complément du matériel de base (pantalon, doudoune, veste gore-tex, gants, bonnet, lunettes), des crampons pour marcher en pente raide sur le glacier, un harnais avec mousqueton à vis pour s’encorder, une sangle au cas où, un piolet pour se retenir en cas de chute et un casque.
Et même si l’on a déjà tout l’équipement, il est toujours intéressant d’écouter les conseils des partenaires de l’évènement (Arc’teryx, Petzl, Gore-Tex, Suunto…), voire même de tester certains équipements.
Pierre ayant des chaussures d’alpinisme, il a ainsi pu tester les derniers crampons Petzl. Impossible pour moi qui grimpe avec mes bonnes vieilles chaussures de randonnée, et donc avec des crampons à sangles “old school” adaptables sur toutes les chaussures 😉 .

Mon appréhension étant davantage liée au froid qu’à la difficulté technique, Arc’teryx me propos de tester la veste “doudoune” Cerium LT (test complet à venir sur le blog), en duvet d’oie, très légère et chaude.  L’essayer, c’est l’adopter  !
Petit coup de chapeau également à Gore-Tex qui proposait un atelier ludique permettant de confectionner un lunch bag à toute épreuve à l’effigie de la marque hôtesse : on a beaucoup aimé.

alpinisme a chamonix arcteryx academy

alpinisme a chamonix goretexalpinisme a chamonix arcteryx


 Alpinisme à Chamonix – Acte 2
Premiers pas en cordée depuis l’Aiguille du Midi

Départ 7h le dimanche matin pour la formation “Alpinisme niveau 2”.
Je fais rapidement connaissance avec mon guide autrichien, Paul, et un autre stagiaire, Romain, le seul français du groupe. Pour participer à cette académie, mieux vaut avoir quelques notions d’anglais car les organisateurs ne parlent pour la plupart pas français. Néanmoins, si vous mentionnez ne parler que français lors de l’inscription, on vous affectera un guide français (j’avais juste du oublier de le mentionner… mais parler anglais ne fait pas de mal) !

Quelques changements de dernière minute dans les groupes, et nous voilà partis, le guide et 6 stagiaires suédois anglais et français, vers le téléphérique de l’Aiguille du Midi. Le cœur commence à battre un peu plus fort, pas encore de peur mais d’excitation.
Le téléphérique relie la station en vallée (1038 mètres) au sommet de l’aiguille du Midi (3776 mètres), en deux tronçons et une vingtaine de minutes. Il peut accueillir jusqu’à 75 personnes et on ne doit pas en être loin ce dimanche : gare aux pointes des piolets qui dépassent des sac-à-dos !
J’attends que nous passions au-dessus des nuages pour admirer le paysage… en vain. Ce matin, le soleil ne daignera pas se montrer, et il fait à peine 2°C à l’arrivée au Plan de l’aiguille.

Le vent souffle et on ne voit pas à 2 mètres devant nous, mais cela ne semble impressionner personne ici. Nous affinons donc les derniers réglages de notre équipement et nous apprêtons à descendre vers la Vallée Blanche, par la mythique arête neigeuse de l’Aiguille du Midi.
Bien qu’empruntée chaque année par des milliers d’alpinistes et sécurisée par une corde fixe, elle n’en reste pas moins un passage technique délicat et vertigineux où le moindre faux pas peut être fatal.
Notre cordée avance prudemment et sans appréhension : il faut dire que, pour une fois, les nuages nous aident en nous empêchant de voir le vide abyssal qui nous entoure !

alpinisme a chamonix depart

alpinisme a chamonix arete

Après le passage de l’arête, nous poursuivons notre marche, encordés, jusqu’aux pieds du refuge des Cosmiques. La neige me fouette le visage et à part mes coéquipiers de cordée et notre trace dans la neige, je ne vois absolument rien. Pourtant, une vague de bonheur m’envahit : je suis une alpiniste !

alpinisme a chamonix cordee

Nous nous arrêtons dans une zone exempte de crevasses, choisie par les guides comme terrain de jeux pour notre formation. Je suis hyper motivée, mais vais vite me rendre compte qu’il n’est pas si facile de devenir alpiniste…


Alpinisme à Chamonix – Acte 3
en formation

Être encordé, c’est rassurant, mais encore faut-il savoir comment réagir en cas de chute de l’un des coéquipiers.
L’objectif de la formation est donc d’apprendre à marcher en cordée ainsi que les bons gestes pour sauver une victime tombée dans une crevasse, et je vous préviens tout de suite : il ne suffit pas de tirer sur la corde 😉 .

Pour faire simple, moins vous êtes nombreux sur la cordée et plus le sauvetage devient technique et compliquée. Si la cordée n’est constituée que de 2 personnes, celle restée en haut doit simultanément retenir la victime, s’assurer elle-même, mettre en place un dispositif de démultiplication des forces pour la remonter, et procéder à l’extraction, ce qui est loin d’être l’étape la plus simple (voir vidéo).
Finalement, je  rois que je vais éviter pour le moment de partir en haute montagne à moins de 4 ou 5 personnes sur la cordée !

L’autre difficulté pour moi lors de ce stage, ce sont les nœuds.  Nœud de huit, nœud de poing, nœud de Machard, nœud de pêcheur, nœud de cabestan… avouez qu’il y a de quoi s’y perdre ! Et il va falloir un peu plus d’expérience en montagne pour apprendre à les utiliser avec aisance et à bon escient.

alpinisme a chamonix formation noeuds

Pendant, ce temps, Pierre a choisi la formation “ski alpinisme” et se heurte lui aussi à une difficulté, celle de devoir skier encordé avec 3 autres coéquipiers ! C’est la condition exigée pour pouvoir skier sur glacier, la chute dans une crevasse étant un risque bien présent.

alpinisme a chamonix ski arcteryx


Alpinisme à Chamonix – Acte 4
Place à la magie !

Vers 13h, après avoir remonté une dizaine de victimes et fait une centaine de nœuds, nous décidons de rejoindre l’Aiguille du Midi. La montée s’avère être bien plus exigeante que la descente et je ressens davantage les effets de l’altitude. Nos pas sont lents et notre souffle moins régulier.
Le soleil fait enfin son apparition, laissant apparaître un paysage exceptionnel sur les sommets environnants mais également les crevasses et le vide qui nous entourent. Impressionnant !

J’éprouve alors ce sentiment paradoxal que doivent ressentir tous les alpinistes, 
celui de se sentir fragile, presque insignifiante,
et pourtant bien vivante et convaincue d’être dans le plus bel endroit du monde.

alpinisme a chamonix aiguille du midi-nuage

alpinisme a chamonix aiguille du midi

alpinisme a chamonix aiguille midi

alpinisme chamonix aiguille midi pixter

alpinisme chamonix arete aiguille midi

alpinisme chamonix glaciers


 

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

2 Commentaires

  • Répondre
    Sarah
    14 juillet 2017

    Bonjour ! C’est la première fois que je visite votre blog, et je dois avouer qu’il est très intéressant. Ce que j’aime le plus, c’est la façon dont vous nous donnez envie de faire le tour du monde avec vous !

    • Répondre
      celine Auteur
      14 juillet 2017

      Merci Sarah. C’est bien le sens de ce blog !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge