BRUXELLES insolite…mille milliards de mille sabords !

Ce premier article, Bruxelles insolite, se déroule comme une chasse aux trésors des meilleurs moments de mon séjour à Bruxelles, un peu à la manière dont j’ai vécu ma découverte de la capitale belge pleine de surprises et dans laquelle il suffit de laisser la magie opérer.

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas moi qui ai choisi de visiter Bruxelles mais bien Bruxelles qui m’a choisi ! ou devrai-je dire qui NOUS a choisi, nous, blogueurs amateurs et professionnels francophones venus au pays de Tintin dans le cadre du Salon des blogueurs de voyage WAT16.
C’est dans ce contexte que la capitale belge nous a accueilli avec bonne humeur et professionnalisme (mais non, messieurs les journalistes, il n’y avait pas de tapis rouge pour les blogueurs 😉 de toute manière, on préfère les sourires et la bière).
Pour être sincère, j’avais espéré une destination plus ensoleillée et exotique… mais après 4 jours passés à Bruxelles, je ne regrette absolument rien, bien au contraire : Bruxelles m’a totalement séduite et il va me falloir un peu de temps et plusieurs articles pour vous dévoiler les raisons de ce coup de cœur.
Si je devais résumer, Bruxelles m’a conquise car elle, tout comme ses habitants d’ailleurs, ne se prend pas au sérieux ! Malgré son statut de capitale européenne et son patrimoine architectural exceptionnel, la ville est parsemée de clins d’œil humoristiques, en forme de statues, de fresques ou encore de noms de bière… et les bruxellois manient l’auto-dérision avec adresse et l’humour sans avarice.

Mon BRUXELLES insolite en 10 épisodes marquants

 

#1 – le moment le plus émouvant de mon Bruxelles insolite
quelques jours après les attentats

2 semaines après les attentats suicides survenus dans la capitale belge, c’est tout naturellement que mes premiers pas m’ont mené Place de la Bourse pour rendre hommage aux victimes.
Le double sentiment d’impuissance et d’injustice né à la suite des attentats de Paris a été ravivé ce 22 Mars 2016 de façon plus forte encore et plus douloureuse.  Devant le parvis de la place, je regarde les centaines de bouquets de fleurs et de messages de résistance et de soutien, j’écoute des musiciens chanter des airs reggae en se serrant dans les bras, j’admire ces parents venus expliquer à leurs enfants comment l’amour l’emportera sur la haine… et je sais que nous continuerons à vivre, à voyager, à aimer, danser et boire.

bruxelles-insolite-bourse-hommage

#2 – le lieu le plus majestueux de mon Bruxelles insolite
la Grand-Place, patrimoine de l’UNESCO

Classée au patrimoine de l’UNESCO, la Grand-Place est le cœur géographique, historique et commerçant de la ville, le lieu incontournable où se rend tout visiteur.
Dès le XIe siècle, des marchés s’y tiennent ainsi que des assemblées politiques.  L’Hôtel de Ville est construit à la fin du XIVe siècle et diverses corporations de métiers s’y installent peu à peu. Il ne reste quasiment plus rien de cette époque, la place ayant été plusieurs fois détruite, victime d’un incendie commandité par Louis XIV en 1695 et de nouveau saccagée durant la révolution française. Les reconstructions successives n’enlèvent absolument rien au charme et l’Hôtel de Ville et la Maison du Roi attirent instantanément le regard.
La magie opère aussi le soir, quand les touristes se sont dispersés et que quelques groupes de jeunes se réapproprient la place pour discuter et poursuivre l’Histoire…

bruxelles insolite grandplace musee

#3 – secondes les plus flippantes de mon Bruxelles insolite
entrer dans une salle pleine à craquer de blogueurs

bruxelles salon blogueurs wat16Et bien oui, pour moi, c’est une grande première ce Salon des Blogueurs.
Bien-sûr, je sais qu’entre voyageurs, je n’ai pas grand chose à craindre de l’accueil, et le plaisir de pouvoir rencontrer certaines personnes que je suis régulièrement sur le web contrebalance mes appréhensions. Mais tout de même, 160 blogueurs réunis, ce n’est pas rien ! Beaucoup se connaissent déjà, d’un précédent salon ou d’un précédent blog-trip, coéquipiers de voyage pour certains, amis plus intimes pour d’autres. Je fais à mon tour connaissance avec cette communauté fidèle à tous les voyageurs au long cours que je connais (ou presque) : ouverte, bavarde et prête à refaire le monde !
Je retrouve Carole, Marie (Les BlogTrotteuses) et Rattana (Ici Laos Cambodge) avec lesquelles j’ai ramé dans la Baie d’Hanoï lors d’un mémorable séjour au Vietnam, ainsi que Grégory (i-Trekkings) encore en jetlag.
Je rencontre Caroline (Voyages Family), les romantiques Nadia et Mike (Lovetrotters), Pascal et Claire (No mad-land) en blog-trip… Maxime (Trekking et Voyages) et Gaïa (Les Aventureuses) autour d’une bière, Nadia, amie des animaux (un monde au poil) et  Emma, amie de la planète (PlanetAddict) entre 2 conférences… et bien d’autres encore jusqu’au dernier moment… Seb et Laura, jeunes parents voyageurs (Globe- blogueurs), Sandrine, maman rompue au voyage avec enfants (Voyages & Enfants)… je les citerai bien tous en fait car ce sont bel et bien ces rencontres qui font la richesse de ce Salon.
Désolé pour tous ceux que je n’ai pas cités mais je vous aime quand-même ! Pour quelques euros, je peux peut-être faire un effort… bon, ben si on ne peut plus rigoler alors 😉

#4 – la visite la plus amusante de mon Bruxelles insolite
de la BD à tous les coins de rue

La Belgique est le pays au monde qui compte le plus grand nombre de créateurs de bandes dessinées au km2, devant le Japon ! Ce n’est donc pas un hasard si la ville de Bruxelles entreprend, à partir des années 90, de peindre certains de ses murs en hommage aux héros de bandes dessinées.  50 murs (et donc une cinquantaine de dessinateurs) ont ainsi été sélectionnés pour accueillir une fresque inédite sortie de l’imagination du dessinateur, qui doit néanmoins respecter l’histoire et l’environnement du lieu et créer en fonction de ce contexte. C’est ainsi, par exemple, que le chat de Philippe Geluck devient maçon sur un ancien mur de fortifications du ring.
Le parcours BD permet de passer d’une fresque à l’autre et de découvrir Bruxelles avec les yeux d’enfants, même si selon Marc, notre guide passionné, « la BD est une affaire sérieuse ».

bruxelles-insolite-rik-hochetMes préférés : Rik Hochet suspendu à une vraie gouttière (Tibet et Duchâteau),  Boule & Bill en promenade (Roba), Jojo sautant sur son lit (Geerts), Blondin & Cirage avec marsupilami (Jijé), Passe-moi le ciel (Stuff & Janry), Olivier Rameau sous un feu d’artifices (Dany).
Je n’ai malheureusement pu voir qu’une petite partie de cette exposition à ciel ouvert : il faudra revenir.

 #5 – rencontre la plus inattendue de mon Bruxelles insolite
Madame Chapeau sur la Grand-Place

 « Je ne m’appelle pas Madame Chapeau, ça est les crapuleux de ma strotje qui m’ont appelée
comme ça parce que je suis trop distinguée pour sortir en cheveux ! » 

Madame Chapeau est un personnage truculent sorti de l’imagination de Joris d’Hanswyck et Paul Van Stalle dans la pièce de théâtre Bossemans et Coppenolle, œuvre culte du patrimoine culturel bruxellois.
Ses caractéristiques : une bonne descente, une gouaille incomparable, un beau chapeau et un lapin accroché à son sac ! Elle est si populaire que la ville de Bruxelles l’a immortalisée par une statue (rue du Midi) et que, chaque année, se tient une élection pour choisir la Madame Chapeau qui saura le mieux incarner cette personnalité bruxelloise haute en couleur.
Et bien, j’ai eu le plaisir d’en rencontrer une en chair et en os sur la Grand-Place, de son vraie nom Madame Lydie Louise :  le même habit, le même chapeau mais le sourire et le discours beaucoup plus sympathique. Avec un brin de nostalgie, elle me raconte sa jeunesse bruxelloise, ses années comme vendeuse de chaussures pour hommes galants, le coup de foudre de l’un d’eux qui la demande en mariage après 3 visites et une dizaine de paire de chaussures achetées, le regret de ne pas avoir eu d’enfants, la maladie, le décès de son mari tant aimé et le plaisir de rencontrer des gens au cours des promenades dominicales sur la Grand-Place… comme sortie d’un roman, Lydie Louise est la plus inédite de mes rencontres à Bruxelles.

bruxelles insolite madame chapeau gp

bruxelles insolite madame chapeau

#6 – le bar le plus sympathique de mon Bruxelles insolite
Moder Lambic, « Beer is the answer »

2 adresses à Bruxelles : la maison-mère à Saint-Gilles et son petit frère à Fontainas, près de la Bourse.
Ici pas de Jupiler, Leffe ou autres Chimay…  les propriétaires privilégient la qualité à la quantité en ne proposant que des bières artisanales, idéal pour goûter de nouvelles bières jusqu’alors inconnues.  Les serveurs sont intarissables sur le processus de fabrication ou les différentes saveurs, et connaissent la carte sur le bout des doigts. Après 3 ou 4 questions, c’est sûr, ils vous trouveront la bière de vos rêves ! On apprend beaucoup et on déguste aussi beaucoup…

bruxelles insolite moeder ensemble

#7 – les détails les plus cocasses de mon Bruxelles insolite
Chasse aux trésors des objets inouïs

Le Mannekenpis, petit enfant urinant malicieusement devant les passant, est bien-sûr l’un des détails les plus cocasses de la ville… mais il y en a bien d’autres.
Il suffit, par exemple, de lever la tête dans les rues de la Grand-Place pour s’apercevoir que, non seulement les plaques de rue sont bilingues (néerlandais/français) mais elles portent parfois un 3ème nom, celui d’un personnage de BD.  Une trentaine de rues portent ainsi les nom de Schtroumpf, Boule & Bill, Gaston Lagaffe ou encore Largo Winch… je ne sais pas comment les facteurs s’y retrouvent mais le courrier arrive quel que soit le nom que vous choisissez !
Autres curiosités ayant attiré mon attention : The Whirling Ear, oreille tourbillonnante d’Alexander Calder située en haut du Mont des Arts, The Cement Truck, bétonneuse gothique de Wim Delvoye à proximité du Quai au Foin, Le Zinneke, statue de Tom Frantzen représentant un chien urinant contre un poteau, symbole parfait de la ville, charmante mais parfois provocatrice…

bruxelles insolite statue policier

#8 – la pause la plus gourmande de mon Bruxelles insolite
Chocolatiers de la GALERIE SAINT-HUBERT

Première galerie commerçante au monde à rassembler boutiques, cafés et appartements, les galeries Saint-Hubert firent sensation dès leur ouverture en 1847 et n’ont rien perdu de leur beauté. 200 mètres de verrière classé, les Galerie de la Reine, du Roi et des Princes, autrefois payante, accueille désormais des boutiques de luxe, restaurants, cinéma d’Art et Essai,  Théâtre Royal et surtout les meilleurs chocolatiers de Belgique. Mon préféré, NEUHAUS, une dégustation s’impose.
Fondée en 1857 par 2 beau-frères, l’un chocolatier, l’autre pharmacien, cette société familiale  vendait à l’origine des confiseries pharmaceutiques (bonbons contre la toux ou autres maux)… avant de devenir l’inventeur de la praline et du ballotin de pralines. Aujourd’hui, Neuhaus vend plus de 2500 tonnes de produits partout dans le Monde !
Une autre spécialité belge que je me devais de goûter : la gaufre de Bruxelles. Plus légère que sa cousine de Liège, elle se déguste saupoudrée de sucre ou recouverte de crème fraîche et de fraises (à déguster à la Maison Dandoy qui fait également des spéculos inégalables). Mais la gaufre de Liège, plus épaisse et garnie de perles de sucre, reste la préférée des gourmands 😉

bruxelles-insolite-gaufres

#9 – la soirée la plus classe de mon Bruxelles insolite
Coupe de champagne au musée de la BD

Là encore, je dois remercier l’office de tourisme de Bruxelles qui nous a fait la surprise (bien gardée jusqu’au dernier moment) de privatiser le CBBD, Centre Belge de la Bande Dessinée, lors d’une illustre soirée avec Lucky Luke, Tintin,  les Schtoumpfs, et bien d’autres personnages ayant enchanté ma jeunesse.
Le musée est entièrement dédié à la bande dessinée belge et se situe dans un magnifique bâtiment art-nouveau conçu par Victor Horta en 1906 pour abriter les grands magasins de tissue Waucquez.

bruxelles insolite cbbd gargamel

bruxelles insolite cbbd

#10 – l’After-work le plus inédit de mon Bruxelles insolite
Ouverture du MIMA en avant-première

Encore une belle surprise des organisateurs ! Nous sommes les premiers visiteurs du MIMA, Millennium Iconoclast Museum of Art, musée d’art actuel, située dans une ancienne brasserie. La création présentée se veut décloisonnée, associant librement les œuvres musicales, graphiques, sportives, artistiques et urbaines issus généralement de «sous-cultures» (street-art, skateboard, graphisme…) pourtant bel et bien représentatives de la société actuelle.

« Aujourd’hui nul besoin d’aller à l’université, de se balader avec son portfolio, de faire de la lèche aux galeries et leurs nuées de prétentieux, pas besoin non plus de coucher avec quelqu’un d’influent. Tout ce qu’il vous faut, c’est quelques idées et une connexion haut débit. Pour la première fois le monde bourgeois de l’art appartient au peuple. Il s’agit d’en faire quelque chose. »
– BANKSY (artiste street art)

Une quarantaine d’œuvres originales sont présentées sur 3 étages et même dans les sous-sol… L’exposition temporaire « City Lights », réunit les artistes Swoon, Maya Hayuk, MOMO et FAILE,  authentiques représentants de la culture 2.0.
Exposition ‘City Lights’ du 24 mars au 28 août 2016
Musée ouvert du mercredi au dimanche de 10h00 à 18h00.

bruxelles insolite mima couleur

Remerciements
Cette visite de Bruxelles a été réalisée dans le cadre du Salon des blogueurs de voyage WAT16. Je tiens à remercier tous ceux qui ont fait le succès de ce Salon : les partenaires @visitbrussels, @Accorhotels, @pullmanhotels, @CBBD, @MIMA, Marc et Laura, guides passionnés et passionnants, l’ensemble des organisateurs présidés par Xavier et Florence Berthier, ainsi que tous les blogueurs et exposants pour leur dynamisme et leur sympathie.

A très bientôt !

bruxelles insolite pays de bitche

 

Commentez via Facebook

messages

12 Commentaires

  • Répondre
    20 avril 2016

    Oh, tu as vu le Cement Truck. Je ne l’ai découvert qu’il y a peu mais je le trouve magnifique. C’est exactement ce que j’aime à Bruxelles : les petites surprises au coin des rues.
    Pour le chocolat, la prochaine fois, je te conseille aussi de tester Laurent Gerbeaud, au Mont des Arts, mon chocolatier préféré. Il a aussi un salon de dégustation, son chocolat chaud est à tomber par terre.
    Julie – Du Monde au Tournant Articles récents…MIMA, le musée du street art et de l’iconoclasme contemporain à BruxellesMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      20 avril 2016

      Merci pour le conseil chocolat que je manquerai pas de tester lors de ma prochaine visite, parce que c’est sûr, je vais revenir !

  • Répondre
    21 avril 2016

    Hello Céline,

    Je crois que j’ai dû loupé quelque chose Madame Chapeau tu l’as vraiment vu ? Ou c’était un fake ? Apparemment non…tu m’apprends un truc sur l »élection de madame chapeau ! La chance que tu l’aies rencontré moi je ne l’ai pas vu
    Rattana Articles récents…Jamais 2 sans 3 au salon des blogueurs de voyage We Are TravelMy Profile

    • Répondre
      21 avril 2016

      Une rencontre tout à fait insolite en effet, et je te promets que je ne l’ai pas payée pour déambuler sur la Grand-Place ! Une bruxelloise typique comme on n’en voit plus beaucoup. Mais je suis sûre que toi aussi, tu as eu tes moments insolites…
      Globetrekkeuse Articles récents…BRUXELLES insolite…mille milliards de mille sabords !My Profile

  • Répondre
    21 avril 2016

    C’ets vrai que le plus sympa dans ce type de salon, ce sont les rencontres! Et la tienne fut très agréable! Et tu as loupé la meilleure soirée: à papoter entre voyageuse le soir 😉 tout ça pour des photos de nuit 🙂

    • Répondre
      celine Auteur
      21 avril 2016

      Ahhhh, je suis accroc ! Promis, la prochaine fois, je passe la nuit avec vous 😉

  • Répondre
    22 avril 2016

    Ah, je partage le même moment le plus flippant et le plus émouvant. Je suis arrivée place de la bourse en pleine nuit sans savoir où j’étais, c’était saisissant et surprenant.
    Et tout comme toi, je partage le plaisir des nombreuses rencontres.
    Au plaisir de se recroiser !
    Tiphanya Articles récents…Train Trip avec ma fille #1My Profile

  • Répondre
    4 mai 2016

    Définitivement, je crois que le trait d’union entre toutes les expériences vécues à Bruxelles lors de ce salon, c’est la bière et les rencontres 😉
    Au plaisir de randonner ensemble un de ces jours !
    Seb – les globe blogueurs Articles récents…La nature cachée à Bruxelles : les origines de l’Art nouveauMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      4 mai 2016

      Merci pour ton message Seb, j’espère que nos chemins se recroiseront bientôt.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge