Chaussures de randonnée KEEN Terradora, 100% féminine – TEST

La chaussure de randonnée KEEN Terradora mid WP a reçu le 1er prix du OP PAD Outdoor Award 2017, décerné par le plus important magazine néerlandais spécialiste des activités outdoor et montagne. Le jury a félicité la polyvalence de cette chaussure au look sportif et décontracté, imperméable, et au confort optimal pour nous accompagner (nous, mesdames) en ville comme sur les sentiers !

J’ai pu tester cette chaussure (en modèle low et en modèle mid) et je dois dire que j’ai vu, avec ce modèle 100% féminin, une nette évolution de la marque KEEN que je suis depuis plusieurs années. Plus légère et passe-partout que les précédents modèles de chaussures de randonnée, elle s’est avérée très confortable dans de nombreuses situations, si bien que j’ai même poussé le plaisir jusqu’à les amener sur le mythique Sentier des Douaniers breton (GR34).
Résultat du test en détail ci-dessous.


Conditions du Test
Chaussure de randonnée KEEN Terradora WP

 • Lieu : au quotidien, en city-trip (Porto) et en randonnée itinérante (4 jours sur le GR34),
 • Durée du test : 2 mois (hiver/printemps),
 • Condition météo : climat tempéré, parfois froid sans pluie,
 • Testeur : Céline

chaussures de randonnee keen terradora gr34


Caractéristiques
Chaussure de randonnée KEEN Terradora WP

• Tige : empeigne respirante en mesh et matériaux synthétiques, membrane waterproof KEEN.DRY,
• Semelles : Semelle extérieure en caoutchouc non marquante, assise plantaire double densité en polyuréthane, semelle intermédiaire faible EVA faible densité,
• Autres : Réduction des odeurs grâce à la technique Cleansport NXT,
• Poids : 750 grammes (la paire en 37 mid),  600 grammes (la paire en 37 low),
• Couleur : Gris foncé, Gris clair, Bleu, Vert (modèle low testé), Rose (modèle mid testé),
• Fabriqué en : Europe
• Prix : 140 € (modèle mid WP), 130 € (modèle low)
Plus d’informations sur le site de KEEN

chaussures de randonnee keen terradora low


Test sur le Terrain
Chaussure de randonnée KEEN Terradora WP

Esthétique (4/5)

La chaussure de randonnée KEEN Terradora est inspirée du nouveau concept développé par KEEN, le TrailFitTM, qui recherche la plus grande polyvalence possible en offrant aux femmes sportives une chaussure confortable quelque soit leur utilisation (déplacements en vélo, salle de sport, marche active dans les rues de la ville, sentiers de montagne…).
Elle est plus fine qu’une chaussure de randonnée classique, et bien que sportive, elle reste élégante et peut se porter facilement en ville sans donner l’impression d’une trekkeuse égarée ! Elle se porte aussi bien avec un pantalon technique qu’un jean, et est déclinée en 5 coloris pour que chacune trouve son style.
Même le point d’exclamation emblématique de la marque à l’avant de la semelle a été relooké pour plus de discrétion,  fini le jaune fluo, il se fond désormais avec la couleur de la semelle. Celle-ci est plus fine que sur les modèles précédents et l’empeigne est également plus profilée.
Sa texture et son aspect « chiné » complète l’harmonie de la chaussure… Bref, KEEN nous offre (enfin) une chaussure de randonnée 100% féminine.

chaussures de randonnee keen terradora look


Technique (4/5)

 Maintien du pied et protection

J’ai souvent eu l’impression de n’être pas assez serrée dans les modèles Keen précédemment testées mais la Terradora m’a tout de suite paru mieux ajustée, que ce en modèle low ou mid.
La chaussure est
adaptée à la morphologie féminine. Pour la randonnée, on privilégiera le modèle mid, dans laquelle le pied est parfaitement maintenu. La pointure habituelle convient vu qu’il ne sera pas utile d’enfiler une grosse paire de chaussettes, la Terradora n’étant pas conçue pour randonner en conditions hivernales. Non seulement, elle n’est pas très chaude mais elle est sensible à l’humidité malgré la membrane waterproof Keen.dry.
Elle est très confortable pour les activités plein air et pour la randonnée de quelques heures. Après 6 heures de marche, les pieds commencent néanmoins à chauffer et fatiguer.
Le laçage est classique. Le lacet est fin mais ne se desserre pas au cours de la marche.

La semelle absorbe bien les chocs  et assure une bonne adhérence grâce à des picots multi-directionnels capables de s’accrocher aux surfaces difficiles. Un renfort additionnel permet au pied d’être bien protégé des cailloux ou branches susceptibles de venir heurter le bas du pied.

chaussures de randonnee keen terradora test

Solidité et Imperméabilité

Bien que procurant une bonne protection, la tige légère est en mesh et matériau synthétique (complétée d’une membrane imperméable pour la version WP) et donc plus fragile qu’une tige traditionnelle en cuir. Utilisée de façon intensive et dans des conditions de terrain difficile, la chaussure Keen Terradora risque de s’épuiser prématurément malgré des renforts bien choisis sur l’avant et le talon du pied.

Le choix de ces matériaux permet d’optimiser la respirabilité de la chaussure. C’est davantage son imperméabilité qui pose problème ! J’ai eu rapidement les pieds humides en marchant dans l’herbe au petit matin, et totalement trempés en glissant dans l’eau. En fait, la membrane WP se trouve sur le bas de la chaussure et ne permet donc pas de rester au sec s’il pleut ou si tout le pied se retrouve à l’eau ! Par contre, elle jouera bien son rôle si vous marchez dans une flaque d’eau. Imperméable ne veut pas dire étanche, soit, mais je m’attendais tout de même à une meilleure performance de la part du modèle Terradora WP.

L’entretien est facile (nettoyage à l’eau froide et au savon) et le séchage rapide.

chaussures de randonnee keen terradora entretien


Confort (4/5)

Le confort au quotidien de la chaussure de randonnée Keen Terradora s’est confirmé au cours des 4 jours passés sur le Sentier des Douaniers. Je n’ai eu aucune ampoule malgré le fait qu’elle était presque neuve au départ de la randonnée.
Elle reste néanmoins une chaussure limitée à la randonnée de difficulté moyenne (modèle mid), sa souplesse et sa légèreté étant alors son atout n°1. Après 6 heures de marche, le pied commence à être moins à l’aise et il faudra choisir un modèle plus rigide et assurant un meilleur soutien pour des randonnées plus engagées en montagne, en terrains accidentés ou présentant de grands dénivelés.

chaussures de randonnee keen terradora,terrain


Conclusion

Points forts

• Légèreté et souplesse
• Confort
• Multi-activités, à la ville comme la montagne

Points faibles

• Pas adaptée à des conditions de randonnée difficiles
• Imperméabilité limitée au bas de la chaussure (modèle WP)

La KEEN Terradora WP est à mon avis le modèle de chaussure de randonnée 100% féminine le plus abouti de la marque. Elle est à la fois confortable, légère et performante au cours de randonnées de difficulté modérée. Passe-partout, elle a de plus l’avantage de s’adapter à de nombreuses autres activités et est idéale pour des escapades plein air, alliant visites et activités sportives.

 

Commentez via Facebook

messages

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge