Cuisine du Monde… ces recettes qui nous font voyager !

L’un des plaisirs du voyage est de pouvoir découvrir de nouvelles saveurs… et cela tombe bien, la cuisine du monde est presque aussi variée que ses paysages !
Chaque culture, chaque pays, chaque région même, manie et allie les aliments selon ses ressources bien-sûr mais également son histoire, ses talents et aspirations. Si bien qu’il suffit parfois de goûter un plat pour être transporté au-delà des frontières : le riz cantonais nous emporte sur la Grande Muraille, le couscous dans un riad, le guacamole au sommet d’une pyramide aztèque…
Après le rêve, place aux souvenirs. Déguster un plat a également le pouvoir extraordinaire de nous faire repartir vers des destinations qui nous ont marqué. Tout aussi efficaces qu’une photo de voyage, les saveurs et les odeurs activent instantanément nos souvenirs. La vue même de la recette peut parfois réussir à nous rendre nostalgique, ce fut le cas pour moi lors de la lecture du livre de Anne COPPIN, HAPPY WORLD FOOD.

Je ne suis ni très gourmande ni trop gourmet (un atout pour le trekking), encore moins bonne cuisinière mais j’avoue que les recettes de cuisine du monde de ce livre ont réussi à me séduire et même… à me mettre devant les fourneaux !

Cet article est constitué de 3 parties :
Partie 1 : Présentation du livre HAPPY WORLD FOOD et de son auteure Anne COPPIN
Partie 2 : 3 recettes de cuisine du monde, 3 souvenirs de voyage
Partie 3 : Recette de cuisine du monde testée : Tartare de saumon, mangue et avocat


Partie 1
Présentation de HAPPY WORLD FOOD
et de son auteure Anne COPPIN

cuisine du monde anne coppin

L’Auteure, en 6 questions/réponses

Quel type de voyageuse es-tu ?
Anne : Je suis une voyageuse mono centrée sur la cuisine ! 😉  Blague à part, tout ce qui se mange m’attire. Du coup, je suis capable de me lever à 6h du matin pour aller au marché. Ou à 4h du matin pour accompagner un pêcheur. A goûter tout ce qui se présente à moi dans la rue. À chercher longuement LA bonne gargote pour le dîner du soir. Un cauchemar pour la personne qui m’accompagne si elle n’aime pas manger !

Quel est ton plus beau souvenir de voyage ?
Anne : La Thaïlande, que j’ai découvert quand j’avais 10 ans. Un choc gustatif pour moi ! Ce voyage a été décisif dans mon amour pour la cuisine asiatique.

Quel est ton pire souvenir de voyage ?
Anne : Je suis partie en voyage pendant un an avec mon meilleur ami, à l’âge de 20 ans, à bord d’un petit camion. Notre véhicule n’était pas prévu pour le désert. Alors nous nous sommes lamentablement ensablés dans le désert saharien. Résultat des courses : une bonne frayeur, 10 jours à attendre le train qui pourrait nous amener à Nouakchott et à manger des boulettes de sardines en boite, mais finalement de bons souvenirs !

Quels sont les pays que tu aimerais visiter ?
Anne :
Je ne connais pas l’Inde, qui est pourtant une région où la cuisine est très importante. Le Myanmar est également un pays qui m’attire.

As-tu goûté toutes les recettes du livre dans leur pays d’origine ?
Anne :
La plupart des recettes m’ont été transmises lors de rencontres dans les pays d’origine. D’autres m’ont été inspirées par des situations, ou encore par des personnes qui sont pour moi importantes dans la cuisine du monde.

Apportes-tu une touche personnelle ou cherches-tu à te rapprocher le plus possible de la recette originale ?
Anne :
J’ai eu envie qu’en réalisant mes recettes, on retrouve vraiment les émotions qu’on ressent lorsque l’on découvre des plats en voyage. Mais j’aime aussi que la cuisine ne soit pas contraignante, qu’il y ait toujours une forme de liberté. Alors j’ai veillé à ce que chaque plat soit faisable par un débutant et que tout le monde puisse également y apporter sa petite touche personnelle. Je donne donc des pistes pour décliner les recettes selon ses goûts ou ce que l’on a dans le réfrigérateur.

Le livrehappy world food

Présentation : HAPPY WORLD FOOD est un véritable passeport pour partir à la découverte de nouvelles contrées culinaires et faire de ses lecteurs des spécialistes des saveurs qui font voyager : jus de gingembre, gyozas, empanadas, salade de papaye verte, tagine au poulet et aux olives, tarte tatin à l’ananas, tchaï…
Le livre est le fruit d’une vingtaine d’années d’explorations culinaires, de milliers d’heures passées sur les marchés, de milliers de plats goûtés et de milliers de kilomètres traversés. Le challenge au retour de chaque voyage : retrouver exactement la saveur de ses souvenirs !
De l’Iran, Anne a ramené le kulfi, glace à la rose et à la pistache. Du Sénégal, elle emporte le yassa, au goût citronné et vif. De Thaïlande, elle cherche la meilleure soupe poulet coco jamais goûtée, pour pouvoir en réaliser la recette la plus aboutie.
Amateur de cuisine du monde, de voyage ou simple curieux, ce livre est pour vous…
en librairie le 20 Octobre 2016.

Mon avis : Pari réussi pour Anne, ses recettes de cuisine du monde ont le pouvoir de faire ressurgir nos souvenirs de voyages ou de nous transporter vers de nouvelles contrées…
Le livre est agréable à feuilleter et les illustrations soignées. Les indications de difficulté, budget et temps de préparation nous aident à choisir. Il n’y a plus ensuite qu’à suivre la recette précise transmise par Anne, en bénéficiant également de quelques conseils techniques bien utiles.


Partie 2
3 recettes de cuisine du monde, 3 souvenirs de voyage !

Vous pouvez retrouver les 3 recettes complètes présentées ci-dessous
dans le livre HAPPY WORLD FOOD, de Anne Coppin.
Les photos de plat sont des illustrations tirées du livre. Les photos de voyage sont miennes.


Recette #1 : INDE – Curry aux crevettes

cuisine du monde curry crevettesIngrédients : crevette, lait de coco, tomate, oignon, ail, épices (curry, gingembre, piment, cumin, curcuma…), citron vert, huile et sel.

Conseil de Anne : La difficulté est d’arriver à la bonne consistance du curry. Trop épais, il sera écœurant mais pourra être allongé. Trop dilué, il perdra de la saveur et vous serez obligé de poursuivre la cuisson pour le laisser s’évaporer. Il est aussi important d’atteindre un bon équilibre gustatif entre la douceur, chaleur du piment et l’acidité.

Souvenir d’un trekking au Ladakh (Himalaya Indien)

Je ne sais pas si c’est l’image, les ingrédients ou l’aspect des gamelles dans lesquelles est servi ce curry aux crevettes qui a fait ressurgir les souvenirs mais, quoiqu’il en soit, la lecture de cette recette m’a tout de suite transporté à plus de 4000 mètres d’altitude, dans une région à la fois désertique et mystique : le Ladakh.
J’y ai effectué un trek de 8 jours dans l’immensité himalayenne, accompagné d’un guide et d’un cuisinier, indispensables compagnons de cet itinéraire en bivouac, sans aucun ravitaillement possible et pour lequel aucune carte précise n’existe ! Je garde un souvenir reconnaissant et respectueux du cuisinier qui savait marier les cuisines indiennes, tibétaines et européennes tout au long du trek pour satisfaire nos envies et palier à nos coups de fatigue. Même s’il est vrai que le curry local a vite été remplacé par des menus plus faciles à digérer (à 4000 mètres, l’estomac peut devenir capricieux) comme les momos ou la pizza 😉 .

Retrouvez mon récit : Trekking au Ladakh, 8 jours pas à pas…

globetrekkeuse ladakh leh

cuisine du monde trek ladakk


Recette #2 : VIETNAM – Bo bun au porc laqué

cuisine du monde bobun

Ingrédients : porc laqué, vermicelles de riz, germes de soja, carottes marinées, concombre, salade, coriandre, menthe, citron vert, ail, sauce de poisson, sucre, cacahuètes, huile.

Conseil de Anne : J’ai pris l’habitude de préparer la sauce en plus grande quantité car je préfère quand on peut assaisonner son plat généreusement.

Souvenir de clair de lune sur la Baie d’Halong

Le Vietnam abrite l’un des plus beaux sites naturels au monde, la Baie d’Halong, constituée d’un ensemble de pitons et rochers aux formes étranges. 2000 ilots émergeant d’une mer émeraude font de ce lieu un endroit unique, classé depuis 1994 au patrimoine mondial de l’Unesco. La cuisine est un art au Vietnam et les plats se contemplent autant qu’ils se dégustent, et même au milieu de la Baie, les cuisiniers mettent tout leur savoir faire pour marier les saveurs et embellir les assiettes. Le repas et la nuit passés au milieu de ce paysage féérique resteront à jamais gravés dans mon cœur.

Retrouvez mon récit : Nord Vietnam, du Fansipan à la Baie d’Halong.

globetrekkeuse baie halong


Recette #3 : ARGENTINE – Empanadas

cuisine du monde empanadas

Ingrédients : farine, beurre, eau, bœuf haché, oignon, ail, cumin, tomate, raisin sec, œuf, olives noires, huile, sel, poivre.

Conseil de Anne : Si vous le pouvez, hachez vous-mêmes le bœuf au couteau, le résultat en sera meilleur. Pour moi, la pâte industrielle, c’est le diable mais si manquez de temps, achetez -là toute faite.

Souvenir de Patagonie, point de départ de mon Tour du Monde

C’est en Patagonie que j’ai mangées les meilleures empanadas de toute ma vie ! Cette recette me ramène quelques années en arrière à Ushuaïa, au départ de mon Tour du Monde… puis sur l’un de mes plus beaux trekkings réalisés dans le Parc Torres del Paine. Un retour aux sources, où la beauté des lieux et la force des éléments éveillent tous nos sens.

Retrouvez mon récit : Conseils pour visiter la Patagonie.

globetrekkeuse argentine torres

terre de feu ushuaia ville


Partie 3
Recette de cuisine du monde testée :
Tartare de saumon, mangue et avocat

happy world food tartare saumonLes raisons de mon choix ? Plus à l’aise sur les sentiers du monde que dans ma cuisine, j’ai délaissé les plats de niveau « expert » pour piocher dans ceux de niveau « débutant » ou « connaisseur » (dommage pour les empanadas 😉 ).
Ensuite, il n’y avait plus qu’à me laisser séduire par les photos et guider par mes émotions : tartare de saumon, mangue et avocat,  soupe poulet coco, curry aux crevettes, poulet du Harar ou encore flan coco… et c’est le tartare de saumon, mangue et avocat qui l’emporte cette fois-ci, pour tenter de m’emporter vers une destination encore inconnue, Cuba.

Recette & Préparation

La préparation est très facile, il suffit de bien découper les aliments en petits dés, et cela en devient même un jeu gustatif pour bébé trekkeur qui reprendrait bien un peu de mangue au détriment de l’avocat… Les aliments doivent être très très frais, et le plat préparé le jour même.

cuisine du monde tartare homemade

Dégustation

C’est un plat à la fois doux et dépaysant. J’ai opté pour la version asiatique en y ajoutant des graines de sésame au wasabi et du soja, parfait !
A manger accompagné d’un mojito pour une ambiance cubaine complète 😉

N’hésitez pas à commenter si vous  avez des recettes de cuisine du monde fétiches !

Commentez via Facebook

messages

6 Commentaires

  • Répondre
    4 octobre 2016

    J’ai aussi pu le découvrir en avant-première et je dois dire que si je le trouve très beau et alléchant, quand il a fallu passer en cuisine, ce fut une autre pair de manche. L’auteur est une cuisinière pro et ça se ressent. C’est à dire que dans ses recettes elle inclut des gestes qui ne sont pas gênant quand tu cuisines pour 20 et qui deviennent exigeants longs et désagréables pour 3 personnes.
    Je voulais tester 2 recettes (une par mon amoureux le cuistot plutôt doué de la famille et une autre par moi) et du coup, je n’ose pas faire la recette de cookies que j’ai sélectionné.
    Tiphanya Articles récents…Douai et ses géants : sortir en famille dans le Nord Pas de CalaisMy Profile

  • Répondre
    5 octobre 2016

    Mais si, Typhanya, tu peux faire les cookies! Tu les réussiras, c’est sûr! 🙂
    Je ne suis pas une cuisinière pro vous savez, je n’ai pas de formation cuisine, pas de savoir-faire particulier, je suis comme vous, j’aime la cuisine et j’aime manger. Je suis sûre que tu vas réaliser des cookies de la mort et Globetrekkeuse, des empanadas qui déchirent! 🙂

  • Répondre
    17 octobre 2016

    Pour moi ce sera une soupe japonaise de champignon noirs dont j’ignore le nom, vestige d’un voyage en Allemagne et de mes amies nippones :p

  • Répondre
    Pierre
    18 octobre 2016

    Moi j’ai préféré le Momos une fois redescendu des sommets du Ladakh…
    OK quand on a les crocs, il faut en manger beaucoup mais au moins j’ai pu les tester tous !

    • Répondre
      celine Auteur
      18 octobre 2016

      Très bon souvenir, en effet 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge