El Chaltén : capitale argentine du trekking

La Patagonie est une région que j’affectionne tout particulièrement pour son caractère sauvage, ses grands espaces, la diversité de ses paysages et de son climat. Sa superficie est 2 fois celle de la France pour une population 15 fois moins importante, autant dire qu’elle dispose encore de nombreux endroits inhabités et préservés et reste un immense terrain de découverte pour les amoureux de nature.
Montagnes, glaciers, pampa, forêts, littoraux et îles hébergent une faune et une flore surprenante et variée.
Dans l’article « Conseils pour visiter la Patagonie », je partageais mes 8 lieux coup de cœur de Patagonie. Je vous propose aujourd’hui de nous arrêter plus longuement dans un village doucement nommé El Chaltén, entouré de montagnes, de lacs, de glaciers, et réputé pour le trekking en Amérique du Sud.

El Chaltén, capitale du trekking

El Chaltén se situe dans le département de Lago Argentino, à la frontière entre le Chili et l’Argentine, au cœur de la Cordillère des Andes, seconde chaîne de montagnes la plus haute du monde après l’Himalaya.

Capitale nationale du trekking et de la randonnée, El Chaltén n’en est pas moins resté un petit village isolé d’environ 300 habitants. Loin des touristes d’El Calafate, El Chaltén est surtout visité par les amateurs de marche et d’alpinisme : c’est un lieu idéal pour ceux qui recherchent la tranquillité en pleine nature… même le téléphone ne viendra pas vous déranger, il n’y a pas de réseau!
Deux rues, une seule épicerie, une station-service pas souvent opérationnelle, un seul distributeur d’argent, quelques hôtels, cafés et restaurants, et un seul monument à visiter, là encore en lien avec la montagne : la capilla de los escaladores, petite chapelle rendant hommage à tous les andinistes morts durant l’ascension du Fitz Roy.
On se croirait au far-west et c’est bien ce que je recherchais en débarquant dans ce petit bout du monde aux frontières du Chili et de l’Argentine, longtemps délaissé avant de devenir définitivement argentin en 1985.

argentin-el chaltén-bienvenidos

argentine-el chaltén-meteoNous avons planté la tente au camping municipal El Relincho, pour profiter davantage encore de cet environnement exceptionnel. Après une nuit passée sous tente aux pieds du glacier Grey dans le parc Torres del Paine, le froid ne nous fait plus peur : notre matériel a fait ses preuves et j’ai découvert de nombreuses astuces pour rester bien au chaud… comme celle de mettre une gourde d’eau bouillante dans le duvet avant de s’y glisser : nuit chaude garantie !
Plusieurs autres campings, ou campements pour les plus rudimentaires, existent à El Chaltén ou aux alentours, permettant des circuits de randonnée de plusieurs jours autour des monts Fitz Roy (3441m) et Cerro Torre (3138m).
Nous avons passé une nuit au campement Poincenot, situé sur le sentier vers le Lago de los Tres à 11km du village (point C sur la carte) et avons beaucoup aimé l’ambiance même si le Fitz Roy, dans les nuages, est resté bien discret…

argentine-el chaltén-campingargentine-el chaltén-randonnee

El Chaltén, avant de devenir le nom du village, était le nom de la montagne voisine. Selon la mythologie tehuelche, le mont aujourd’hui nommé Fitz Roy aurait été baptisé « El Chaltén » par le héros Elal, déposé sur son sommet par le cygne Kelfü, à cause de sa couleur bleutée (el chaltel : bleu en telhueche). Mais d’autres sources rapportent que « El Chaltén » signifie en tehuelche « la montagne qui fume », faisant allusion aux nuages souvent accrochés au sommet leur faisant penser à un volcan.
La montagne a été rebaptisée Fitz Roy par Francisco Moreno lors de son exploration en 1877 et le village a pris le nom de El Chaltén, en hommage au peuple tehuelche.

El Chaltén, itinéraires de randonnée

oli-trekOlivia, guide de l’agence de voyage sur mesure Argentina Excepción, nous présente 3 itinéraires au départ de El Chaltén, en boucle, pouvant être réalisés seul ou accompagné d’un guide.

Itinéraire #1 : mise en jambes
Randonnée facile jusqu’au saut Chorillo del Salto, une cascade de plus de 15 mètres de hauteur.
Durée : 2 heures aller-retour
Distance : 9 km aller-retour
Dénivelé : 18 m.

Itinéraire # 2 : début des festivités
Randonnée moyenne en direction de la Laguna Torre. Il y a quelques montées un peu corsées mais dans l’ensemble c’est une promenade tranquille avec des paysages superbes à perte vue, isolé du monde.
Durée totale : 6 heures
Distance totale : 16,6 km
Dénivelé : 540 m

Intinéraire # 3 : bouquet final
Longue randonnée vers le Mont Fitz Roy. Pour cela, direction la Laguna de Los Tres, un trek techniquement facile mais qui demande une bonne condition physique. Attention aux vertiges (la montée ultime est quand même bien verticale) et aux coups de soleil ! A l’arrivée, reprenez votre souffle, manger un bout et contemplez le spectacle unique qui s’offre à vous. Le ciel bleu se reflète dans l’eau claire du lac, et magnifie le Fitz Roy. Pensez à rentrer avant la tombée de la nuit même s’il est tentant de rester assister au coucher du soleil.
Durée : 8 à 9 heures
Distance : 25 km
Dénivelé : 1 100 m

argentine-el chalten-lago tresargentine-el chalten-rando

argentine-el chaltén-randonnee

argentine-fitz-roy

Découvrir El Chaltén, quelques conseils

S’y rendre : depuis El Calafate (200 km au sud) par la mythique route 40, en voiture ou en bus (3h).
Si vous venez en voiture, prévoyez le plein d’essence car la station-service est souvent hors-service.
Meilleure saison : décembre à mars (température moyenne : 12°)
Fin février a lieu la fête nationale du trekking, une grande fierté pour les habitants du village.
Hébergements : Hôtel à partir de 20 € la nuit (à réserver en janvier), camping pour quelques €, campement gratuit.
Prévoyez du liquide, l’unique distributeur du village est souvent vide !
Accès wifi dans certains hôtels et restaurant, pas de réseau téléphonique.

Si vous aussi, vous avez envie de découvrir El Chaltén, je vous recommande l’agence de voyage sur mesure Argentina Excepción qui pourra vous accompagner dans votre projet.
argentina excepcion

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

2 Commentaires

  • Répondre
    10 mars 2016

    El chalten permet tellement de belles randonnées que ça donne envie d’être sportifs pour toutes les faire. A l’automne les couleurs sont magnifiques et viennent ajouter encore de beauté à ce lieu qui n’en manque pas. Merci de nous avoir rappelé de jolis souvenirs.
    laura Articles récents…La communauté de San Francisco, au pied du Chimborazo : des lamas et des volcansMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      11 mars 2016

      Merci pour ton message Laura.
      A l’automne, tu dis ? Et bien, il faudra donc que j’y retourne !!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge