GRENADE : week-end féérique en Andalousie

Grenade est une ville mythique pour tous les voyageurs, l’une des plus belles cités du monde située dans le sud de l’Andalousie, entre mer et montagne, et où l’empire musulman a édifié une citadelle digne des “Mille et une Nuits”, une merveille de raffinement : l’Alhambra.
Grenade a eu de nombreux rendez-vous marquants avec l’histoire qui restent gravés dans les pierres des édifices ainsi que dans la culture locale. Au pied de la Sierra Nevada enneigée, Grenade est une ville où il fait bon flâner, au gré des ruelles et des places, et des vues enchanteresses sur l’Alhambra, l’Albayzin ou la colline du Sacromonte…  Les nombreux bars à tapas, parmi les meilleurs d’Espagne, ainsi que les bars à thé consolident encore l’envoûtement suscité par cette ville gaie et dynamique.

Drapeau-GrenadeGRENADE : fiche d’identité

Capitale de la province de Grenade (Sud Andalousie)
Distance depuis Madrid : 434 km
Distance depuis Séville : 258 km
Accès : par avion (pas de vol direct depuis Lyon, escale à Madrid)
Navette bus desservant le centre de la ville à l’arrivée du vol (30′ – 3 euros)
Plan de la ville disponible à l’aéroport (office de tourisme)
Population : 237 000 habitants
Altitude : 738 mètres
Au pied de la Sierra Nevada (point culminant : Mulhacen, 3478m)
Rivières : Le Darro et le Genil
Les Incontournables : le palais de l’Alhambra et le Generalife, la cathédrale et la chapelle royale, le quartier de l’Albayzin, San Jeronimo, la Cartuja, les bars à thé et bars a tapas, les piononos (spécialité pâtissière).
Site internet : www.granada.org

JOUR 1 : Albayzin, Alhambra et Generalife

L’ALBAYZIN est le cœur originel de la ville, aujourd’hui constitué de nombreuses ruelles pavées, de façades blanches et de jardins. On s’y perd avec délice et on y découvre de nombreuses vues sur l’Alhambra : mise en bouche parfaite avant la visite de ce site rêvé.
La colline de l’Albayzin se situe en effet en face de celle de l’Alhambra. Le mieux, si vous en avez le courage, est de la grimper tranquillement jusqu’au mirador de San Nicolas, parvis offrant l’une des meilleures vues sur l’Alhambra.
Je conseille également la vue depuis l’Ermitage de San Miguel, point culminant de la colline au-delà des murailles de l’Albayzin (accessible en bus puis descente vers l’Albayzin par un sentier aménagé).

GT_Grenade_vuesurAlhambra

Vue sur l’Albayzin et l’Alhambra depuis l’ermitage de San Miguel

GT_Grenade_Alhambra1

Alhambra – Palais nasrides

GT_Grenade_Alhambra4

Alhambra – Cour des Lions

L’ALHAMBRA est le monument-phare de GRENADE. Classé au patrimoine universel de l’UNESCO depuis 1984, il représente l’apogée de l’art hispano-arabe.
La citadelle a été bâtie au sommet de la colline de la Sabika sur ordre du roi Al-Ahmar, et les palais édifiés par ses descendants, Yusuf 1er de Grenade et son fils Mohammed V au 14ème siècle. Les meilleurs maîtres d’œuvre et artisans d’al Andalus participèrent aux travaux.
L’ensemble obéit à un programme urbanistique combinant fonctions militaires (forteresse d’Alcazaba), diplomatique (palais de Mexuar et de Comares), résidentielle (palais nasrides et quartiers d’habitation), et industrielle (quartiers d’artisans). Les palais nasrides sont les joyaux de l’Alhambra et se découvrent pas à pas, de cour en cour (patio de los arrayanes, patio de los leones, patio de Lindajara…).
La citadelle ainsi que les palais subirent quelques changements et agrandissements une fois la ville conquise par les rois catholiques. Isabelle de Castille et Ferdinand II d’Aragon y installèrent le palais royal, Charles Quint y installa sa cour et y fit construire son palais, bâtiment colossal et original (cour circulaire au sein d’un plan carré) au cœur du site.
La promenade se poursuit dans de somptueux jardins, avec des vues enchanteresses sur Grenade et ses alentours, jusqu’au palais et jardins du GENERALIFE, lieu tout à fait féérique dans un environnement constitué d’eau et de nature.

Conseils pour la visite de l’Alhambra :
* Mieux vaut réserver ses places sur internet avant de venir (www.alhambra-tickets.es) mais il est également possible d’acheter ses places tôt le matin (avant 9h) pour le jour même, aux caisses automatiques situées à la billetterie de l’Alhambra (prévoir la carte bleue sinon, c’est plus d’une heure de queue qui vous attend au risque de ne plus avoir de place).
* 2 horaires sont indiqués sur le billet d’entrée : le 1er indique le créneau horaire durant lequel vous pouvez entrer sur le site (matin de 8h30 à 12h, après-midi de 14h à 18h ou soir en nocturne), le 2nd indique l’heure à laquelle vous devez entrer dans les palais nasrides : c’est cet horaire le plus important, vous ne pourrez entrer dans les palais que 30′ maximum après l’horaire indiqué.
* Pas de restauration sur le site, uniquement des distributeurs automatiques de friandises et boissons.
* Prévoir 3 à 4 heures pour la visite de l’ensemble du site.

JOUR 2 : de la Plaza Nueva a la Plaza del Triunfo

Après la découverte excitante de l’Alhambra, ma 2ème journée à Grenade fut consacrée à la découverte des autres quartiers de la ville.
Au Sud-Est de la ville, on peut se promener dans le quartier El Realejo (jolie vue sur Grenade et la Sierra Nevada depuis le Carmen de los Martires),  la plaza Nueva, place castillane centrale, la carrera del Darro séparant l’Albayzin de l’Alhambra jusqu’au paseo de los Tristes.
Plus au centre, une visite de la Cathédrale, symbole par excellence de la ville chrétienne, et de la chapelle royale s’impose.
La cathédrale fut édifiée par les rois catholiques pour illustrer le triomphe du christianisme sur l’islam. Elle se dresse sur les vestiges de l’ancienne mosquée.
La Capilla Real, construite au début du 16è siècle, renferme la dépouille d’Isabelle de Castille et de Ferdinand d’Aragon, unificateurs de l’Espagne et de nombreux pays d’Europe. Elle possède un profond sens historique et humain pour tous les visiteurs.

GT_Grenade_Cathedrale

Cathédrale de Grenade – 16è siècle

De nombreuses places permettent de faire une agréable pause ou de manger dans l’un des nombreux bars ou restaurants de la ville. Grenade compte parmi les villes d’Espagne offrant les meilleures tapas du pays : je vous conseille d’y déguster un plateau varié de tapas (8 à  10 tapas pour 2 personnes) avec une sangria. Attention, certaines tapas vendues individuellement sont en fait à considérer comme un plat (fiez-vous au prix à l’unité!).

GT_Grenade_Tapas

Plateau typique de tapas

La Gran Via de Colon, moderne et spacieuse, aboutit à la Fuente del Triunfo. Dans cette partie de la ville, je conseille la visite du monatère de San Jeronimo ainsi que, plus au nord et excentré, celle de la Cartuja (chartreuse).
Mais il existe à Grenade de nombreux sites à découvrir (églises, monastères, musées, jardins, places….), pour tous les goûts.

JOUR 3 : Les Alpujarras

Nous avons choisi de passer la 3ème journée en dehors de la ville, pour une évasion vers les montagnes : road-trip à la découverte des Alpujarras, région située sur le flanc sud de la Sierra Nevada.
La route commence à Lanjaron et serpente de villages en villages, nichés dans la montagne, constitués de petites maisons blanches accrochées les unes aux autres. Les villages les plus typiques sont ceux de Pampaneira, Bubion et Capileira, situés à proximité d’un profond ravin naturel, le défilé de Poqueira. Il faut les visiter à pieds, en se perdant dans les ruelles avec, comme seuls compagnons parfois en cette période automnale, les chats, qui semblent être tout à leur aise dans ces paisibles villages où le temps semble s’être arrêté.
De nombreux chemins de randonnées permettent de s’aventurer au-delà des villages, voire même jusqu’au Mulhacen, point culminant de la Sierra Nevada, que l’on peut admirer depuis les villages.
Un arrêt a Trevelez, plus haut village d’Espagne (1500m), permet d’acheter la spécialité de la région : le fameux jambon serrano local.

GT_Grenade_Alpujarras

Alpujarras – Village de Capilleira

GT_Grenade_Alpujarras_chat

Alpujarras – Village de Pampaneira

GT_Grenade_jambonserrano

Jambon de Trevelez

 

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

1 commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge