Randonnée sur l’île de LA RÉUNION : récit de mon 1er trek !

L’île de La Réunion est à jamais gravée dans mon esprit et dans mon cœur et pour cause, c’est là que j’ai réalisé, en 2008, mon premier trek. Et puisqu’il y a un début à tout : c’est sur l’île de La Réunion qu’est née ma passion pour la randonnée.
J’avoue que la destination avait plus d’un atout pour me séduire : un parc naturel exceptionnel couvrant 40% du territoire, une montagne surplombant l’océan, des paysages variés et dépaysants, un climat tropical sec et frais, une cuisine exotique… Bref, en choisissant l’île de La Réunion pour mon premier trek, j’avais mis toutes les chances de mon côté, sauf peut-être d’un point de vue technique !
Certains itinéraires de randonnée sur l’île de La Réunion restent encore à ce jour parmi les plus difficiles que j’ai parcourus.
Je reviens avec nostalgie sur cet itinéraire de 5 jours du piton Maïdo au village de Hell-Bourg, réalisé avec Pierre, en itinérance et en refuge.

ile-de-la-reunion-carte

Cliquez sur la carte ci-dessous pour l’agrandir et découvrir l’itinéraire.

ile de la reunion carte randonnee

Île de LA RÉUNION,
mon 1er itinéraire de trek, pas à pas…

Étape 1 : Mise en jambes depuis le Piton Maïdo

Itinéraire : Piton Maïdo – Roche Plate
Dénivelé
:
+ 180 m / – 325 m
Temps : 4h
Nous rejoignons le Piton Maïdo (2205 m) en bus depuis la ville de Saint-Paul.
C’est un point de départ idéal, offrant une vue panoramique plongeante sur le cirque de Mafate (uniquement si vous arrivez avant 11h, c’est-à-dire avant les nuages) et permettant de parcourir des yeux une grande partie de l’itinéraire. Oups… j’ai peut-être un peu sous-estimé les dénivelés en préparant ce voyage!!
La première étape est une mise en jambes. Je m’acclimate à ce nouvel environnement avec bonne humeur et curiosité. Les paysages, la faune et la flore, les senteurs… sont bien différents de ceux rencontrés sur les sentiers jusqu’alors parcourus. Celui de cette première étape nous mène au village de Roche Plate (1110 m), où nous trouvons facilement le gîte réservé, dans lequel nous partagerons la chambre avec 6 autres randonneurs.
J’ai à peine le temps de saluer nos compagnons de nuit qu’ils sont déjà repus et couchés ! Et moi qui croyais que l’on faisait de belles rencontres en trek ! Ce soir, c’est raté. C’est si dure que ça la randonnée dans les cirques de La Réunion ?!
Plus tard, j’apprendrai à reconnaître les différents types de randonneurs : ceux qui viennent pour le challenge, pour le défi ou juste pour la beauté des lieux, ceux qui découvrent la randonnée ou ceux qui préparent un trail, les adeptes de l’ultra-léger ou les passionnés de matos, … mais pour le moment, je débute 😉 .
La nuit tombe vers 18h. Nous nous réchauffons au coin du feu que la propriétaire nous a permis d’allumer puis nous veillons (seuls) sous les étoiles, savourant le calme et la magie des lieux.

ile de la reunion randonnee maido

ile-de la reunion randonnee feu

Étape 2 : Rivière des Galets et plaine des Tamarins

Itinéraire :  Roche Plate – La Nouvelle – Plaine des Tamarins – Marla
Dénivelé : + 1250 m / – 800 m
Temps : 7h
La descente est raide vers la rivière des Galets (742m) qu’il faut franchir à gué, avant d’attaquer une montée, longue et difficile, vers le village de La Nouvelle (1430m), le plus important îlet du cirque de Mafate.
Les paysages sont vertigineux. Le silence est régulièrement interrompu par le survol d’hélicoptères chargés d’amener le courrier et le ravitaillement dans les îlets, ainsi que d’évacuer les déchets occasionnés par l’activité touristique.
Après une pause à la gargote de La Nouvelle, nous poursuivons la marche vers la plaine des Tamarins (variante du GR R1). Les cyclones estivaux (de novembre à mars dans l’hémisphère sud) ont endommagé la forêt, donnant à ce lieu un air de fin du monde que tout randonneur se doit de traverser avant de regagner Marla (1600m).
Plusieurs gîtes y accueillent les randonneurs et nous optons pour une chambre individuelle avec eau chaude (vu les prix très bas, à quoi bon se priver!).

ile de la reunion tamarinsile de la reunion randonnee marla

Étape 3 : du cirque de Mafate au cirque de Cilaos

Itinéraire : Marla – Col du Taïbit – Cascade Bois Rouge – Cilaos
Dénivelé : + 750 m / – 1200 m
Temps : 7h
Ascension matinale et difficile vers le Col de Taïbit (2142m).
Je découvre que je suis une randonneuse “diesel” ! Sur le terrain, je peine à démarrer… en gros, je soufre la première heure avant de trouver mon rythme et de me sentir à l’aise. Mais après, attention, on ne m’arrête plus 😉 .
Nous quittons le cirque de Mafate pour entrer dans le cirque de Cilaos. Le sentier se poursuit en pente raide, parfois équipée de marches fatales pour les mollets, dans une forêt de pins maritimes et d’eucalyptus. A l’Ilet de Salazes, une petite cabane insolite au milieu de la forêt propose des tisanes et des gâteaux maison. C’est un endroit très agréable, appartenant à l’Association des Trois Salazes, que je recommande fortement, un oasis de bien-être après plusieurs heures de marche.
Nous poursuivons ensuite vers la cascade de Bois Rouge. L’étape est longue, les jambes sont douloureuses et la montée finale, aux allures de faux-plat, vers Cilaos paraît interminable.
Cilaos est une commune de 6000 habitants, bien différente des petits îlets traversés jusque présent. Commerces, pharmacies, boulangeries, restaurants, tout y est pour réconforter les randonneurs fatigués.

Nous logeons dans un gîte nommé « Roche Merveilleuse », offrant une terrasse panoramique surplombant le village. C’est un véritable chalet de montagne tout en bois dont l’architecture tranche avec les ambiances et paysages tropicaux traversés jusqu’à présent, et qui nous rappelle que le point culminant de l’île s’élève tout de même à plus de 3000 mètres ! Nous verrons cela demain…
Nous retrouvons, à la Roche Merveilleuse, Lionel et Laurent, que nous croisons régulièrement depuis le début du trek, en train de soigner leurs ampoules. Eux ont choisi d’emprunter les 13 étapes du GR R2 (traversée de l’île) en 1 semaine mais leurs pieds ne semblent pas apprécier le défi!

Théorème de Lionel : “Toute étape de moins de 5 heures est systématiquement doublée”.

ile de la reunion randonnee cilaos

Étape 4 : Piton des Neiges, temps fort du trek

Itinéraire : Cilaos – Caverne Dufour – Piton des Neiges
Dénivelé : + 2000 m / – 700 m
Temps : 7h
Nous savions que cette étape serait la plus difficile : 1300 m de dénivelé positif annoncé jusque la Caverne Dufour, sans répit.
Malgré des étirements quotidiens, les jambes sont lourdes et il me faut plus d’une heure pour relancer la machine. Nous atteignons la Caverne Dufour (2400m) après 4h30 de marche, et pour ma part grâce à un solide mental !
Le vent est glacial et le refuge n’ouvre qu’à 15h. Après un casse-croûte et une sieste sur la terrasse, nous décidons de tenter l’ascension du Piton des Neiges (3070m).

Serions-nous devenus accrocs à l’effort ? Sommes-nous atteints de l’ivresse des montagnes ? Quoiqu’il en soit, les jambes sont rodées et nous effectuons les 600 mètres de dénivelé supplémentaires jusqu’au sommet avec patience mais confiance. Malgré le peu de visibilité, le spectacle de ce sommet ocre perdu dans une mer de nuages est étonnant et nous trinquons à cet exploit. Nous sommes seuls et cette quiétude (et le rhum peut-être un peu aussi !) contribue au sentiment de plénitude que l’on éprouve après un tel effort.
Le retour vers le refuge s’effectue par le même itinéraire, mais à la descente, les traversées de pierriers s’avèrent vite dangereuses !

ile de la reunion piton neiges

ile de la reunion randonnee neiges

Étape 5 : déjà fini ? On repart quand ?

Itinéraire : Piton des Neiges – Hell Bourg
Dénivelé : + 580 m / – 2080 m
Temps : 6h
Le réveil est collectif à 6h pour effectuer l’ascension du Piton des Neiges dans une toute autre ambiance que la veille puisque le soleil n’est pas encore levé. Munis de lampes frontales, nous suivons les traces blanches au sol et les sons émis par les autres randonneurs, en file indienne dans la nuit.
L’attente au sommet est glaciale et je regrette de ne pas avoir emporté de gants (erreur de débutante!), mais le lever du soleil sur l’île de son point culminant est un must qu’il ne faut pas rater. Hélas, ce matin, les nuages sont arrivés avant nous et nous empêchent d’assister au réveil de l’île…

ile de la reunion randonnee piton

Cette ambiance de premier matin du monde est tout de même unique et nous redescendons vers la Caverne Dufour bienheureux d’avoir pu profiter de ce spectacle mais également de pouvoir retrouver la chaleur du gîte et le réconfort d’un bon petit-déjeuner.
Nous empruntons ensuite un sentier caillouteux, mouillé et glissant vers Hell-Bourg, dernière étape de notre trek, que nous atteignons après 3h30 de marche.

Heureuse d’avoir surmonté toutes les difficultés de ce premier trek, je ressens déjà la nostalgie de devoir quitter l’ambiance des cirques réunionnais et des sentiers sinueux qui les traversent. Serai-je devenue accroc ? Les voyages suivants me confirmeront  que OUI !!

Retrouvez le récit de mon 2ème trek : GR20 en Corse, 10 conseils pour réussir !


Île de LA RÉUNION
5 coups de cœur hors sentier de trek

Parce que l’île de La Réunion, ce n’est pas seulement la randonnée, nous avons prolongé le séjour pour découvrir les autres visages de cette île paradisiaque.
Je ne peux m’empêcher de partager avec vous quelques photos révélant mes 5 coups de cœur en dehors de mon itinéraire de trek précédemment décrit. A ne pas manquer si vous décidez vous aussi de partir explorer l’île.

Coup de cœur #1 – Piton de la Fournaise

ile de la reunion randonnee fournaise

Coup de cœur #2 – Cascade du voile de la Mariée (Salazie)

ile de la reunion cascade mariee

Coup de cœur #3 – Coulées de lave (Cap du Tremblet)

ile de la reunion laves

Coup de cœur #4 – Cap Méchant

ile de la reunion cap mechant

Coup de cœur #5 – Fonds marins

ile de la reunion plongee

Et vous ? Quel est votre coup de cœur sur l’île de La Réunion ?


Île de LA RÉUNION
Pratique

Pour la randonnée
Meilleure saison :
de mai à octobre pour éviter les pluies de l’été austral (sentiers impraticables).
Pour s’informer sur l’état des sentiers, contactez l’ONF au 02 62 37 38 39
Numéro d’urgence PGHM : 02 62 930 930
Cartes IGN TOP25 : 4401 à 4406
Conseil : partir tôt le matin, les nuages arrivent chaque jour sur les reliefs à la mi-journée.

Informations générales
Formalités :
carte d’identité pour les Français et ressortissants de l’UE, passeport pour les Suisses et Canadiens.
Durée du vol :
11 heures sans escale de Paris à Saint-Denis (vol saisonnier depuis Lyon avec Air Austral).
Décalage horaire :
+ 3 h en hiver / + 2h en été

Transport sur place : le réseau de bus relie toutes les villes et les principaux départs de randonnée, mais mieux vaut être patient !
Nous avons utilisé le réseau de bus pour rejoindre Maïdo, point de départ du trek. Puis la location d’une voiture pour visiter l’île à l’issue du trek s’est révélée être une bonne alternative pour découvrir les Hauts et les sites plus isolés. Dans tout les cas, éviter de laisser une voiture au point de départ des sentiers de randonnée.
Budget : Bon marché si vous mangez local et si vous optez pour la solution gîte plutôt qu’hôtel (en général, plus on se rapproche de la côte, plus c’est cher).

 


ile de la reunion randonneurs


Commentez via Facebook

messages

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge