Lyon Kayak : tous à vos rames !

20 Septembre 2015, 12h30, plus de 2000 canoéistes, kayakistes et SUPistes, débarquent dans Lyon par la Saône, à coups de pagaies et de bonne humeur ! Les passants étonnés s’arrêtent pour nous faire signe, applaudissent les plus rapides et encouragent les retardataires qui ont parfois bien du mal à maîtriser leur monture… la Lyon Kayak, c’est ça : un cocktail réussi de courage, de sport, de bonne humeur et de convivialité.

Lyon Kayak : qui, quand, comment ?

Le canoë et la région Rhône-Alpes : une histoire d’amour qui dure depuis longtemps… Les premiers championnats de France, remportés par des lyonnais (of course !) sont organisés à Lyon en 1934 et la première traversée de Lyon à la rame a lieu en 1945 : la Lyon Kayak était née !
Depuis quelques années, la Lyon Kayak est devenue un évènement sportif emblématique de la ville, accessible à tous. Pour ma part, c’est la 3ème année, en 2015, que j’effectue le parcours, et j’ai toujours autant de plaisir à prendre le départ entourée de centaines d’embarcations enjouées, à admirer les monuments de la ville depuis la Saône et à arriver dans la darse de Confluence, fatiguée mais enchantée.

Tous ensemble à l'assaut de Lyon !

Qui ?
Tout le monde, ou presque ! Un seul bémol pour les enfants puisque seuls ceux âgés de 10 ans et plus peuvent prendre place dans le canoë. Pour les plus jeunes, il faudra patienter… mais ils sont les bienvenus sur la ligne de départ et surtout sur la ligne d’arrivée (Confluence) pour accueillir et réconforter les rameurs trempés et usés ! Les pros partent en tête pour un parcours de 21km, les amateurs se contenteront d’un parcours de 14km. Les chiens, chats et autres animaux de compagnie sont également les bienvenues sur la Lyon Kayak.
Le règlement stipule que chaque participant doit savoir nager 25m et s’immerger dans l’eau. C’est bon pour vous ? Vous êtes aptes ? Même pas la peine de quémander un certificat de non contre-indication à votre médecin à moins que vous ne vouliez faire un parcours pro chronométré.
L’idéal est d’y aller en famille ou entre amis parce que ramer 2 heures, c’est tout de même long pour les « rameurs du dimanche ». Mieux vaut partir avec l’esprit de partager un bon moment et se motiver les uns les autres plutôt que de vouloir battre le record de vitesse. Évidemment, on perd souvent ses amis en cours de route (pas facile de remonter le courant quand on en perd un) mais on en fait d’autres sur le fleuve 🙂 Chaque année, plus de 1000 embarcations prennent le départ de la Lyon Kayak (canoés biplace, monoplace, paddle…).

Allez-y entre amis, juste pour le fun !

Quand ?
Tous les ans autour du 20 Septembre (le 3ème dimanche du mois).
Les inscriptions sont ouvertes à partir du mois de Juin, avec une réduction de 25% pour les 100 premiers bateaux inscrits. Notez  la date et soyez prêt à vous inscrire sur le site de Lyon Kayak.

Comment ?
Inscription obligatoire sur le site de Lyon Kayak avec  possibilité de louer un canoé biplace.
Pas d’inscription le jour J sur place.
Inscription : 25 euros/personne – Location d’un canoé : 34 euros par canoë.
OK, ce n’est pas donné comme évènement mais l’organisation est TOP et vous aurez un beau T-shirt technique Lyon Kayak en récompense ainsi qu’un déjeuner bien chaud à l’arrivée ! Personnellement, j’ai fini par investir dans un canoë 1er prix (Sevylor, 120 euros) et suis donc maintenant obligée de prendre le départ chaque année pour le rentabiliser 😉
Le jour J : tout est parfaitement organisé. Vous récupérez les dossards à Confluence (Lyon centre) et une navette vous amène au point de départ où vous attendent les canoës, pagaies et gilets de sauvetage obligatoires !
Départ collectif à 11h30 précises, et il n’y a plus qu’à ramer… de 1h30 à 2h30 pour effectuer les 14km de descente en fonction de votre force et des conditions météorologiques (le vent de face, c’est fatal).

Le départ est magique, l’arrivée à l’Ile Barbe réconfortante (mi-parcours), l’atteinte du pont Schuman miraculeuse, la traversée de Lyon distrayante et l’arrivée dans la darse de Confluence plus que joyeuse.

Arrivée miraculeuse jusqu'au pont Schuman...

GT-LyonKayak-confluence

Conseil matériel : combinaison « shorty » si vous en avez une (on finit bien mouillés) ou un coupe-vent pour la descente, une veste polaire pour attendre au départ s’il fait frais, bouteille d’eau, lunettes de soleil, appareil-photos étanche ou téléphone portable dans une coque étanche. Les petites boites rondes étanches sont très pratiques pour emporter vos affaires sur le canoë sans risque (10 à 20 euros dans le magasins de sport).

30 secondes comme si vous y étiez : GT-LyonKayak-video    (chargement de la video : 30S)

J’espère vous avoir donné envie de participer à Lyon Kayak dès l’année prochaine. Profitez-en pour visiter la ville : vous perdre dans les traboules de la Croix-Rousse, rencontrer les pandas de la Tête d’Or ou déguster les spécialités culinaires, il y en a pour tous les goûts.

Pour aller plus loin : LYON, 10 évènements auxquels il faut participer !

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

2 Commentaires

  • Répondre
    12 octobre 2015

    J’ai vraiment hâte d’aller à Lyon pour découvrir de jolis rassemblement comme celui que vous présentez ici !

    Il est vrai que beaucoup de personnes oublient la bouteille d’eau se disant « Je vais passer du temps dans l’eau, pas besoin d’eau » : grosse erreur !

    • Répondre
      celine Auteur
      13 octobre 2015

      En réalité, l’heure du départ étant 11h30, il est tentant de remplacer l’eau par le beaujolais ! Mais attention, interdit par le règlement…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge