Ne plus jeter les objets du quotidien : rêve ou réalité ?

GESTE ECOCITOYEN – SEMAINE 2
Relevez vous aussi le défi un geste écocitoyen par semaine : cap ou par cap ?

Je vous rassure, l’écogeste que je vous présente aujourd’hui n’a rien à voir avec un éventuel début de syllogomanie ou besoin compulsif d’accumuler des objets, bien au contraire.
Ne plus jeter ne signifie pas “tout garder” mais plutôt utiliser les ressources en fonction des réels besoins, en évitant le plus possible de générer des déchets. Cela ne veut pas dire non plus qu’il faut se priver de tout car en fait, ce que l’on pense inutilisable ou inutile ne l’est pas pour tous : réparer, donner, recycler, voici les alternatives que nous avons pour ne pas donner aux objets une fin de vie prématurée !

Voici donc l’écogeste lancé cette semaine :
réparer, donner ou recycler chaque objet que je m’apprête à jeter.

Ne plus jeter : quel impact pour la planète ?

1 objet jeté
=
des ressources consommées à jamais

 + de l’énergie consommée (élimination + création d’un nouvel objet)
+ de la pollution générée (élimination + création d’un nouvel objet)

La réutilisation ou le recyclage des objets ou prétendus déchets permet donc de sauver des ressources naturelles, de sauver de l’énergie, de réduire la pollution ainsi que le nombre de décharges, et donc de préserver l’environnement.

Ne plus jeter : réparer, donner, recycler

REPARER
Non, l’«obsolescence programmée» des objets du quotidien n’est pas une fatalité.
Et si qualité et longévité doivent, pour un écocitoyen, être des critères de choix lors de l’achat d’un nouvel objet, il est également possible de réparer la plus grande partie de nos appareils électroménagers et autres objets du quotidien, sans avoir aucune connaissance technique spécifique.

1 exemple personnel : au bout de 2 ans, ma cafetière senseo est tombée en panne, elle n’arrivait plus à repérer le niveau d’eau présent dans le réservoir. Après quelques jours de survie à coups de secousses et d’énervement, j’ai pris mon courage à 2 mains, inspecté chaque partie et découvert que le dysfonctionnement provenait du flotteur usé devenu incapable de flotter et donc de jouer son rôle au fond de l’eau ! Je l’ai remplacé par un morceau de polystyrène et le tour était joué, une cafetière comme neuve.

Cafetière, aspirateur, bouilloire, télécommande… beaucoup d’appareils électroménagers peuvent être réparés facilement malgré ce que l’on veut parfois nous faire croire, et même si ce n’est pas le cas, ça vaut le coup d’essayer. Je suis sûre que vous trouverez autour de vous un ami bricoleur trop content de pouvoir inspecter et disséquer vos objets pour tenter de les réanimer…
C’est également valable pour les meubles pour lesquels un coup de vernis ou de peinture suffit parfois à donner un second souffle, ou encore pour les objets de décoration, jouets, vêtements…

Pour se faire aider, il existe (en plus du copain bricoleur ou de la belle-mère fan de couture) un peu partout en France des associations qui propose de réparer les objets de chacun. C’est le cas par exemple des « repair café ».
Ce concept a vu le jour à Amsterdam en 2009 et on en dénombre près de 80 aujourd’hui en France (1000 dans le Monde).

ne plus jeter-repair-café-lyon

DONNER
La chambre du gamin “spiderman” est désuète, vous êtes las de tel meuble ou de  telle décoration, envie de changer de vaisselle… pourquoi ne pas simplement la donner au lieu de jeter.
Si l’objet est en bon état, vous pouvez  le revendre sur une braderie ou par internet. Si le prix est attrayant, il ne devrait pas rester plus de quelques jours sur leboncoin !
Encore plus simple et solidaire, il existe un site internet “donnons” qui met en relation des donneurs et des acquéreurs : vous êtes sûrs de faire rapidement un heureux. Et l’avantage est qu’il n’est pas nécessaire que l’objet soit en bon état car certains acquéreurs s’avèrent bien meilleur bricoleur que nous.

ne plus jeter donnons

J’ai personnellement mis 2 commodes un peu usagées sur ce site et j’ai reçu une dizaine de messages de personnes intéressées dans les 2 jours qui ont suivi. Elles ont finalement fini dans la chambre de 2 petites filles et leur sourire fut une bien meilleure récompense que les quelques euros qu’elles valaient encore.
J’ai également donné des pneus de voiture, encore en bon état suite à l’explosion de mon moteur… le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres !

RECYCLER
Certains objets en fin de vie ne trouveront pas de nouvel acquéreur, il ne reste plus qu’à les recycler.
Il est donc important de les amener dans une décharge…
Cette partie fera l’objet d’un article spécifique sur le recyclage des déchets.

Ne plus jeter : idées et astuces

Je vous présente dans cette partie des idées et  astuces pour ne plus jeter, réutiliser ou recycler certains objets jusqu’alors considérés comme déchets… elle sera complétée au fil de mes découvertes !

Produits alimentaires
Déchets ménagers :
compost – voir écogeste #1 (gain : -3 à 5 kg de déchet/mois)
Pain rassis : pain perdu, croutons ou donnés aux cygnes lyonnais… mais surtout on apprend à mieux gérer notre consommation (gain : 10€/mois et -1 kg de déchet/mois)
Marc de café : je n’en bois plus (le thé part au compost),

Produits de  soin
Coton démaquillant :
2 cotons lavables, 1 pour se démaquiller et 1 pour la poudre, au lieu de 3 à 4 cotons jetables par jour (gain : 2,50 €/mois et – 250g de déchet/mois).
ne-plus-jeter-coton

Autres objets
planche de surf :
recyclée en pèle-mêle à photos
ne plus jeter photos

branche d’arbre : recyclé en bougeoir

ne plus jeter-bougeoirN’hésitez pas à compléter cette liste en commentaires ! Merci.

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge