Randonnée à Tenerife : patchwork naturel sur la plus grande île des Canaries

Tenerife, voici probablement ma destination coup de cœur 2017 !
Je rêvais depuis longtemps de découvrir l’une des îles de Macaronésie (Canaries, Madeire, îles Sauvages, Açores ou Cap-Vert), et c’est donc sans aucune hésitation que j’acceptais l’invitation de l’office de tourisme espagnol à venir randonner à Tenerife lors de la 3ème édition du « Tenerife Walking Festival ».
Cette manifestation réunit chaque année des centaines de randonneurs européens sur la plus grande et la plus haute île de l’archipel des Canaries, dans un environnement exceptionnel entre littoral océanique et terre volcanique.
Si l’île est réputée pour ses stations balnéaires paradisiaques, elle m’a surtout séduite par son étonnante diversité écologique. Par l’intermédiaire de cet article, je vous propose de découvrir la randonnée à Tenerife ainsi que les richesses naturelles de l’île au travers de 3 itinéraires d’exception (et il y en a bien d’autres…).

Composition de l’article :
Randonnée à Tenerife :
Patchwork naturel entre volcan et océan
Itinéraire 1 :
Paysages lunaires en forêt de pins (Parc naturel de la couronne forestière)
Itinéraire 2 :
De la laurisylve à l’océan (Parc naturel d’Anaga)
Itinéraire 3 :
Ascension du volcan « Pico del Teide » (3718m), point culminant d’Espagne
Conseils pratiques
pour venir faire de la randonnée à Tenerife

randonnee a tenerife carte

randonner a tenerife volcan teide


Randonnée à Tenerife
Patchwork naturel entre volcan et océan


L’île de Tenerife est née du volcanisme il y a 15 millions d’années et offre des paysages très contrastés, le plus saisissant étant celui des cratères, roches et laves pétrifiées entourant le volcan du Teide culminant à 3718 mètres d’altitude au centre de l’île. Le Teide impressionne par ses formes parfaites et harmonieuses et par sa taille qui rend l’île reconnaissable entre toutes avant même l’atterrissage !
Les crêtes et sommets de l’île accrochent l’humidité portée par les alizés, qui forme alors une couronne quasi permanente de nuages entre 800 et 1500 mètres d’altitude, propice au développement de forêts luxuriantes telles que les ancestrales laurisylves (parc d’Anaga)  et les vastes étendues de pins canariens (parc de la couronne forestière).
En-dessous de 800 mètres, les cultures en terrasses laissent place, à mesure que l’on descend vers l’océan, à une végétation plus exotique formée de palmiers, dragonniers et autres plantes endémiques étonnantes.

Cette diversité géographique concentrée sur une superficie de 2034 km2 (4 fois plus petite que la Corse), fait de Tenerife un paradis pour les randonneurs qui peuvent observer différentes ambiances, toutes aussi fascinantes les unes que les autres, dans la même journée.

randonnee a tenerife foret

Le « Tenerife Walking Festival » se déroule dans la ville de Puerto de la Cruz. Le choix de cette ville pour partir en randonnée à Tenerife est judicieux car elle se trouve à équidistance des 4 principaux parcs naturels de l’île : le parc rural del Teno au nord-ouest, le parc national du Teide au centre entouré par le parc de la couronne forestière, et le parc rural d’Anaga au nord-est.
Elle est très bien desservie en bus et offre un grand choix d’hébergements (voir informations pratiques en fin d’article). De plus, il est agréable de s’y promener, entre jardin botanique, parc et littoral, et de se baigner dans les piscines naturelles formées dans la roche volcanique à 2 pas du centre ville historique. On s’y amuse plus que l’on y nage, profitant des « marmites » d’eau de mer à marée basse et des parties aménagées pour descendre tranquillement dans l’eau ou plonger depuis le haut des murets recouverts par les vagues à marée haute.

randonnee a tenerife puerto cruz piscine


Randonnée à Tenerife / Itinéraire #1
Paysage lunaire en forêt de pins (Parc de la couronne forestière)

Distance : 15 km
Dénivelé : + 500 m / – 1100 m
Durée : 6 heures
Point de départ : Vilaflor (sentier fléché à partir du centre du village)
Point d’arrivée : Las Vegas

Vilaflor, situé à 1400 mètres d’altitude au sud du « Pico del Teide », est le plus haut village d’Espagne. Le sentier que nous empruntons, « el camino natural Anaga-Chasna », relie depuis plus de 500 ans le nord-est au sud de l’île. Il fait désormais partie du sentier de grande randonnée européen E7 (GR131), reliant la Hongrie au Portugal sur plus de 4300 km.

Nous longeons les cultures en terrasse avant de commencer la montée dans une belle et grande forêt de pins, au-dessus d’une mer de nuages immobilisée à 1000 mètres d’altitude. Sur l’île de Tenerife, il peut pleuvoir sur le littoral et faire très beau quelques kilomètres plus loin, car les nuages restent invariablement bloqués par le massif du Teide et par une couche d’air chaud supérieure qui les empêche de grimper au-dessus de 2000 mètres. Le volcan du Teide, lui, reste ensoleillé 320 jours par an !
Le parc naturel de la « Corona Forestal » est la plus grande étendue forestière de l’île (50 000 hectares) et la demeure naturelle d’un grand nombre d’espèces endémiques. Il n’y a aucune rivière sur l’île et l’eau provient essentiellement de l’humidité des nuages absorbée par la végétation qui a su s’adapter à cet environnement. Le pin canarien par exemple, s’est doté de très longues aiguilles pour pouvoir absorber une plus grande quantité d’eau. 

randonner a tenerife anaga

randonner a tenerife pin canarien

randonnee a tenerife guaraja

Nous prenons la direction de Los Escurriales – Paisaje Lunar (PR TF 72). La montée est longue mais la diversité du paysage ainsi que l’agréable odeur de pins et d’amandiers adoucissent la pente.
La montagne Guaraja (2717 mètres) veille sur nos pas et nous avançons lentement vers elle pour atteindre une intersection à environ 1900 mètres d’altitude. Nous délaissons alors le sentier de Guaraja pour redescendre vers Los Escurriales.

Après 6 km de marche, le sentier atteint un petit belvédère permettant d’admirer le paysage lunaire tant attendu… mais à vrai dire un peu décevant. Il est formé de quelques tours de tuf volcanique aux formes arrondies, façonnées par l’érosion depuis des milliers d’années, et aujourd’hui perdues au milieu de la forêt. Ces demoiselles coiffées sont bien-sûr étonnantes et excitent mon imagination mais paraissent bien modestes comparées aux cheminées de fées de Cappadoce !
Le chemin se poursuit ensuite vers Las Vegas en une longue descente qui nous transporte dans différentes atmosphères végétales : forêt de pins ou ravins envahis de cactus, arbustes et autres plantes endémiques (il y en a 140 à Tenerife dont l’étonnante vipérine rouge).

randonner a tenerife viperine rouge

A Las Vegas, pas de casino. C’est un petit village rural préservé, où nous sommes accueillis chaleureusement par les villageois qui nous offrent une dégustation de vins, fromages et autres douceurs locales. Après 6h de marche, c’est un moment festif apprécié de tous ! Je découvre le « gofio », sorte de petit gâteau énergétique composé de farine de maïs et blé grillée, de lait de chèvre, de miel et d’amandes : parfait pour requinquer le randonneur 😉 .

randonnee a tenerife gofio


Randonnée à Tenerife / Itinéraire #2
De la laurisylve à l’océan (Parc d’Anaga)

Distance : 10,5 km
Dénivelé : + 400 m / – 1300 m
Durée : 6 heures
Point de départ : Cruz del Carmen (sentier fléché)
Point d’arrivée : Punta del Hidalgo

C’est dans les nuages que nous commençons cette randonnée depuis Cruz del Carmen, située à 950 mètres d’altitude au nord-est de l’île, dans le parc rural d’Anaga. Du belvédère, nous apercevons la plus ancienne ville de l’île, La Laguna, ainsi que la capitale Santa Cruz, la piste d’atterrissage de l’aéroport norte et le phare de Buena Vista.
Le parc rural d’Anaga, déclaré réserve de biosphère, abrite le plus grand nombre d’espèces végétales par km2 de toute l’Europe. Le sentier que nous empruntons est le premier homologué à Tenerife (PR-TF 10), propice à la découverte du patrimoine historique et des trésors naturels de l’île.
Il commence dans une forêt de laurisylve, végétation dense et étonnante qui recouvrait le bassin méditerranéen il y a 40 millions d’années.  Les arbres y sont recouverts de mousse et les lauriers, bruyères, lichens, rhamnus glandulosa, persea indica… et autres plantes endémiques lui donnent une apparence féérique. C’est selon moi, un passage obligé de la randonnée à Tenerife.
La faune, quant à elle, se fait plus discrète. Ce sont surtout les oiseaux et les invertébrés qui sont présents, sans aucun risque de morsure, le serpent n’ayant jamais été introduit sur l’île ! En direction de Chimanada, nous croisons néanmoins quelques chèvres et moutons canariens curieux.

randonnee a tenerife laurisylve

randonnee a tenerife lezard

randonnee a tenerife mouton

A mesure que nous descendons, nous abandonnons la forêt pour marcher dans un large canyon constitué de ravins profonds et verts jusqu’au village troglodyte de Chimanada. Les maisons y sont creusées dans la montagne, avec vue sur l’océan, et j’y resterais bien quelques jours tant l’endroit m’apparait paradisiaque.
Ici, le dragonnier, arbre emblématique de l’île, côtoie les figuiers de barbaries, les palmiers et les cactus dans une atmosphère océanique bien différente de celle de la laurisylve traversée en début de randonnée.
Et c’est bien cela le point fort de la randonnée à Tenerife : la richesse et la diversité des paysages observés en une même journée !
Nous empruntons finalement une longue descente rocailleuse vers Punta del Hidalgo, jusque la plage envahie par les surfeurs qui ont ici la chance de pouvoir s’adonner à leur sport tout au long de l’année.
Et quoi de mieux que de pouvoir se baigner dans les bassins naturels en bord de mer après une longue randonnée (température de l’eau étonnamment agréable en ce mois de mai : 22°C) !

randonnee a tenerife punta hidalgo

randonnee a tenerife hidalgo

Comme à chaque étape du « Tenerife Walking Festival », nous sommes chaleureusement accueillis, cette fois-ci par l’office de tourisme de La Laguna, venu nous ravitailler avec des fruits, du fromage, du vin et autres spécialités locales. Mon choix se porte sur le vin bleu (je n’ai pas pu savoir ce qu’il contenait d’autre que du raisin, mais 100% naturel m’affirme t-on…) et l’almogrote picante (mélange de fromage de chèvre, piments, ail et huile d’olive à étaler sur du pain).


Randonnée à Tenerife / Itinéraire #3
Ascension du volcan Pico del Teide (3718 m)

Distance : 19 km (AR)
Dénivelé : + 1300 m / – 1450 m
Durée : 10 heures (2 jours)
Point de départ et d’arrivée : Montaña Blanca (2400 m)
Nuit : refuge Altavista (3400 m)

Cet itinéraire était bien-sûr celui que j’attendais avec la plus grande impatience… on ne gravit pas tous les jours le sommet d’un volcan à 3718 mètres d’altitude !
C’est une randonnée unique, couronnée au sommet par un incroyable lever du soleil au-dessus de la mer de nuages, dans laquelle grossit au fur et à mesure que le soleil se lève l’ombre parfaite du volcan.
Pour bénéficier de ce spectacle matinal, il nous a fallu dormir au refuge Altavista (3260 mètres), appréhender le mal de l’altitude, passer d’une température de 25°C au soleil à 8°C au petit matin, éclairer nos pas dans la nuit pour gravir les deniers mètres…

Cette aventure vaut bien un article à elle seule 😉 .
A suivre très prochainement sur le blog.

randonnee a tenerife ascension teide


Randonnée à Tenerife
Informations Pratiques


Le conseil !
Une fois n’est pas coutume, emportez 2 paires de chaussures pour profiter pleinement de toutes les activités de l’île. Non, vous ne pourrez pas faire de la randonnée à Tenerife en baskets, les sentiers sont souvent rocailleux et même si le Teide peut paraître modeste vu d’en-bas, son ascension se fait bel et bien dans un environnement de haute montagne ! Il vous faut donc une bonne paire de chaussures de randonnée, et pour profiter du littoral, rien de tel que les sandales.

Comment s’y rendre ?
Par avion bien-sûr. L’île dispose de 2 aéroports, « Tenerife Norte » près de la capitale Santa Cruz et « Tenerife Sur » près des stations balnéaires les plus prisées de l’île.
Pour rejoindre Puerto de la Cruz, mieux vaut privilégier l’aéroport Nord. La ligne 102 relie l’aéroport au centre-ville en 40 minutes (bus toutes les 30 min de 8h à 21h, 5€).

Quand y aller ?
Bénéficiant d’un climat subtropical, Tenerife est l’île au printemps éternel. Sur la côte, il fait bon toute l’année mais l’hiver, le parc national du Teide est enneigé. Pour randonner à Tenerife, mieux vaut à mon avis privilégier les mois de mai et juin, moins fréquentés et durant lesquels la nature rayonne.

Hébergement
Les types d’hébergement les plus développés sur l’île sont les hôtels et la location d’appartements.
Il n’y a qu’une seule auberge de jeunesse et 3 campings, complétés de quelques aires où il est permis de planter sa tente (camping sauvage interdit).
Le refuge Altavista se trouve dans le parc national du Teide, à 3260 mètres d’altitude, sur le chemin montant au sommet du volcan.

Transport
Louer une voiture sur l’île est peu onéreux en s’y prenant à l’avance (≈ 15€ par jour) et l’essence y est 20% moins chère qu’en France.
Néanmoins, les bus, amicalement nommés « guagua » à Tenerife, assurent une desserte fréquente des principaux points d’intérêt de l’île. Il vaut mieux parfois privilégier ce moyen de transport pour éviter de devoir revenir à son point de départ en randonnée.
Informations sur le site Titsa, compagnie de bus de Tenerife.

Avec un guide
Je conseille de faire quelques randonnées à Tenerife accompagné d’un guide pour apprécier pleinement la richesse naturelle et la diversité écologique de l’île. Plusieurs agences ont des guides francophones. Parmi elles, je vous recommande gaiatours (demandez Anna) et elcardon (demandez Miguel 😉 ), pour leur compétence et leur sympathie.

Tenerife Walking Festival
300 randonneurs venus essentiellement d’Espagne, d’Allemagne, des Pays-Bas et de France, réunis sur les sentiers de Tenerife, cela donne forcément une ambiance festive et conviviale que j’ai beaucoup appréciée.
L’organisation est parfaite. Une vingtaine de randonnées, plus ou moins faciles, sont proposées, permettant d’appréhender les différentes atmosphères de l’île. Le plus dur est de choisir car le festival ne dure que 4 jours !
Pour chaque randonnée, au moins 2 guides parlant à eux 2 espagnol, anglais, allemand et français, accompagnent un groupe de 30 à 40 personnes. Ce nombre put paraître élevé mais n’est finalement pas un problème. Le rythme étant très différent d’un randonneur à l’autre, le groupe se répartit sur plusieurs kilomètres et on peut choisir de marcher devant ou derrière avec l’un des guides, ou au milieu plus ou moins seul 😉 .
A chaque fin de randonnée ou presque, un petit buffet de produits locaux est offert par les villageois de l’étape d’arrivée.
Inscription : 25€/personne, Prix de chaque randonnée ≈ 25€ , Pique-nique : 6€

Rendez-vous pour la prochaine édition du 22 au 26 Mai 2018
(plus d’informations sur le site du Tenerife Walking Festival)

randonnee a tenerife walking festival


Je remercie l’Office Espagnol du Tourisme ainsi que Tourisme de Tenerife
pour m’avoir permis de découvrir la randonnée à Tenerife et d’atteindre le sommet du Teide !
Spéciale dédicace à Raquel pour son accueil à Puerto de la Cruz
ainsi qu’à mes superbes guides de randonnée francophones : Anna, Soraya et Miguel.


Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

2 Commentaires

  • Répondre
    12 juin 2017

    Tiens donc ! Ce n’était pas le jeudi 25 votre rando dans l’Anaga par hasard ? On faisait la même et on a croisé votre groupe vers Chinamada et à l’arrivée. Superbes les paysages de cette île, hein ?! Demain on grimpe au sommet du Teide à notre tour !
    Mi-fugue, mi-raison Articles récents…La charmante Taroudant au sud du MarocMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      13 juin 2017

      Et oui, ce devait bien être nous ce groupe de randonneurs éparpillés sur le chemin 😉 Bonne ascension du Teide, émotion garantie au sommet ! Et bravo pour votre blog, je suis désormais !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge