Randonner léger : qui veut voyager loin ménage ses reins !

Le poids du sac à dos, voilà sans aucun doute le sujet le plus passionné et passionnant lorsque vient le moment de préparer son matériel de randonnée. Randonner le plus léger possible, bien-sûr, tout le monde en rêve et personne ne refuserait de partir avec un sac à dos de 2 kg… si seulement on était sûr de ne rien oublier. Mais voilà, à moins d’être MacGyver ou Gandalf, on ne survit pas longtemps en pleine nature sans un minimum de matériel !

Randonner léger, mais encore…

Il est difficile d’établir la liste du matériel indispensable ou inutile à mettre dans le sac car cela dépend de la durée du parcours, de l’environnement et bien-sûr de chaque randonneur. Le confort minimum pour rester endurant pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, est tout à fait subjectif. Certains dormiront à même le sol alors que d’autres ne pourront pas se passer d’un petit oreiller. Certains partiront avec un morceau de savon, une brosse à dent et un aspirine au cas où, alors que d’autres angoisseront à l’idée de ne pas avoir une pharmacie bien remplie en cas de pépin sur les sentiers.
Chassons tout de suite une idée reçue : il n’y a pas de bon ou de mauvais sac.
Il n’y a qu’une règle à respecter : le poids du sac à dos ne doit pas dépasser 1/5 du poids du randonneur. Certains diront 1/4, voire 1/3… je persiste dans l’idée qu’au-delà d’1/5 de son poids, ce n’est pas raisonnable. Donc : 10 kg max pour une femme de 50 kg et 16 kg max pour un homme de 80 kg. Et c’est un MAXIMUM !
Ensuite, chacun peut faire ses propres choix afin de trouver le bon compromis entre légèreté et confort. Seule l’expérience permettra à chacun de savoir quel matériel emporter sans se charger inutilement et sans souffrir du manque de confort.
Le contenu idéal du sac à dos est spécifique à chaque randonneur. On peut comparer, profiter des astuces des autres randonneurs, mais ne vous gâchez pas le plaisir, et c’est l’un des meilleurs de la randonnée, de choisir vous-même votre propre équipement et la manière de répartir tout cela dans le sac-à-dos, qui deviendra votre compagnon de route pour le pire et le meilleur…

Pour randonner léger, faites la chasse aux grammes !randonner-leger-image

Matériel indispensable pour randonner léger
Sac à dos : la recherche de légèreté va se faire à tous les niveaux de la préparation, et cela commence par le choix du sac-à-dos. Pour une randonnée de 2 semaines, un sac de 40 à 50 litres suffit mais n’oubliez pas d’utiliser le poids comme critère de sélection. Il peut varier de 800g à 2 kg !
Certains sont équipés d’une housse de pluie. Sinon, si les conditions météo s’annoncent clémentes, optez pour un sac poubelle que vous mettrez sur le sac en cas de pluie. Ca pèse 30g et ça peut servir à un tas de trucs en randonnée : nappe, tapis de sol, poncho, sac…
Duvet et Tapis de sol : le premier critère de choix est la température de confort du duvet, à choisir en fonction de la saison et du climat. Il n’y a rien de plus désagréable que d’être réveillé par le froid.
Le prix des duvets augmente de façon inversement proportionnelle à leur température de confort et à leur poids. Plus il est chaud et léger, plus il est cher. J’ai choisi un duvet Rab en plumes d’oie (température de confort affichée : -5°C, poids : 970g) que j’utilise quelques soient la saison et les conditions météorologiques. Lorsqu’il fait trop froid, je mets une bouillotte dedans (très efficace) et lorsqu’il fait chaud, je l’ouvre ! Je complète ma literie avec un tapis de sol en mousse, plus léger que les auto-gonflants.
Tente : soit on se contente d’un abri léger et de 2 bâtons, soit on répartit le poids d’une tente plus grande dans 2 sac-à-dos.
Réchaud, popote et couverts : voir le test « la popote idéale du randonneur »
Pour le thé, la soupe, les lyophilisés ou simplement purifier l’eau, il est indispensable de pouvoir chauffer l’eau. Certains optent pour des réchauds à bois afin d’éviter le poids du combustible mais le gaz reste le plus fiable si vous restez en France. A compléter par un couteau suisse, un couvert et un bol pliant qui servira aussi bien à boire qu’à manger.
Miam-Miam, glou-glou :
Pour s’hydrater et quelque-soit le contenant, il faut compter un minimum de 1,5 l d’eau par jour, soit 1,5 kg non négociable. Lorsque l’itinéraire dispose de rivière, il est néanmoins possible de se limiter à 1l par jour.
randonner-alimentationPour le pep’s et le plaisir, prévoir de la poudre isostar (50g par litre, c’est plein de vitamine C), des barres céréales ou gels, du chocolat ou des fruits secs, là encore à chacun ses goûts.
Pour se rassasier, des céréales à ré-hydrater ou flocons d’avoine, du pain suédois (riches en tout), des pâtes, du fromage et quelques lyophilisés.
Face à la faim, nous ne sommes pas tous égaux, et le poids de nourriture à emporter par personne peut varier de 400 à 800g par jour. A chacun de se tester avant le jour du départ !
Lampe frontale : même si les journées sont longues et que vous dormez comme un loir, nul n’est à l’abri d’un réveil nocturne… si par exemple un sanglier cherche en rentrer en communication avec les occupants de la tente ! Une lampe pour 2 peut être suffisant.
1 rouleau de PQ
une paire de lunettes de soleil
Toilette : à minima, un bout de savon et une brosse à dent, que je complète avec un petit tube de dentifrice, une brosse à cheveux, deux petits tubes de crème solaire et de crème hydratante.
Pharmacie : en plus des médicaments personnels, j’emporte des boules Quiès (au risque de ne pas entendre le sanglier !), des aspirines et des pansements.
1 serviette : petite et absorbante.
Vêtements : le strict minimum pour moi, c’est une casquette, une veste (doudoune et/ou softshell pour braver tout type de temps) , 1 T-shirt, 1 short, 1 pull, 1 collant, 1 pyjama, des sous-vêtements et 2 paires de chaussettes. Sachant que je pars sur moi avec 1 pantalon, 1 T-shirt et mes chaussures de randonnée.

Matériel utile pour randonner léger
Voici quelques-un des équipements non indispensables pour randonner mais qu’il peut être agréable d’avoir avec soi :
1 téléphone portable
1 MP3
Personnellement, je ne les emporte pas car il n’y a pas souvent de prise sur les itinéraires de randonnée et je ne souhaite pas m’encombrer d’un chargeur solaire.
1 appareil photo,
avec 2 batteries (peut-être évité si vous avez la chance d’avoir un amateur de photos dans votre équipe).
1 livre
1 carnet d’adresses : je photocopie toutes mes adresses utiles sur une feuille : 5g le carnet !
1 carnet de note et 1 stylo : indispensable pour mettre à jour le blog une fois rentrée.
1 petit sachet de lessive, surtout si on a pris le strict minimum de vêtements. Il existe de la lessive de poche sous forme de petites feuilles (Sea To Summit).

Matériel inutile pour randonner léger : mais ce n’est que mon avis !
Sifflet, moustiquaire, couverture de survie, matériel de couture, montre, oreiller, poncho, sandales…

Randonner léger sur le Tour du Mont-Blanc

(Durée : 15 jours, Saison : Juillet, Possibilité de ravitaillement tous les 3 jours)
Poids total : 8 kg

Sac à dos 50l : 1,1 kgrandonner-leger-sac-a-dos
Duvet : 970 g
Tapis de sol : 240 g
Tente :  1,9 kg  (/2)
Popote : 400 g (/2)
Couteau suisse et couvert : 70 g
Bol pliant : 60 g
Réchaud, briquet et recharge de gaz : 450 g (/2)
Nourriture : 450 g / jour
Eau : 1 kg
Sac poubelle 50 l et sac décongélation :  50g
1 rouleau de PQ : 60 g
Lampe frontale : 70 g (/2)
Trousse de toilette et pharmacie : 250 g
Serviette : 100 g
Doudoune : 460 g
Vêtements : 1 kg
Livre : 250 g
Carnet de note et stylo : 60 g
Lessive : 20 g

Pour aller plus loin dans la randonnée ULTRA-LEGER : www.randonner-leger.org

 

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

4 Commentaires

  • Répondre
    7 août 2015

    Bonjour CELINE

    Il y avait longtemps que j’avais pas été sur ton blog j’en ai profité pour copier ton article car de bonnes infos pour se préparer, comme je part dans une semaine sur le chemin de Compostelle de Soulac / mer à Irun je ne savais pas comment mettre ma tente dans le sac avec son poids de 970 grammes, comme mon départ pour mon TDM approche je vais aller voir tes autres articles
    regis Articles récents…Les arnacoeurs cote d ivoireMy Profile

  • Répondre
    jo
    10 juillet 2017

    Bonjour Céline,
    J’ai lu avec intérêt tous vos conseils pour bien randonner, car je pars à la fin de la semaine en Islande mais avec coucher en auberge de jeunesse, et j’avoue que je ne savais plus quoi retirer quoi ajouter, maintenant je suis un peu mieux renseignée. Bonne continuation et bon voyage à vous et merci

    • Répondre
      celine Auteur
      10 juillet 2017

      Bon voyage.
      Je ne connais pas l’Islande mais La destination est belle et bien dans ma to-do list

Laisser un commentaire

CommentLuv badge