Richesses du Vietnam by Elodie

Cet article a été rédigé par Elodie, jeune femme dynamique et sportive, toujours partante pour un séjour en-dehors des sentiers battus… Premiers pas en Asie, cela valait bien un article !

“L’Asie est un continent encore inconnu pour moi que j’aimerais bien aller explorer !” Voilà ce que je me disais depuis quelques temps. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis envolée pour le Vietnam en septembre dernier avec un objectif : découvrir toutes les richesses de cette partie d’Indochine.
Détail du séjour : Départ d’Hanoï en bus pour 7 jours en direction de Mai Chau, Muong Lo, Mu Cang Chai et Sapa. Puis 2 jours dans la baie d’Halong en bateau privatisé.
Premières impressions : la saison des pluies au Vietnam n’est finalement pas si pluvieuse ! Les paysages sont merveilleux, époustouflants et les touristes pas si présents que cela. Alors un conseil, n’hésitez pas à venir visiter le Nord-Ouest du Vietnam au mois de septembre. Prévoyez des tee-shirts et shorts (la chaleur humide est constante) mais aussi pantalons et petite veste car il peut faire un peu frais en montagne et la pluie finit toujours par faire son apparition même ponctuellement.

Une culture vietnamienne riche en traditions

Au Vietnam, il y a des vietnamiens ! Ça vous en vous doutiez !
Mais la population est composée de 54 ethnies. Au cours de mon voyage, j’ai pu faire la connaissance de plusieurs d’entre elles : les Viet (ethnie majoritaire), les Muong (2ème ethnie), les Thaï, les Hmong, les Zao. Ces ethnies minoritaires ont des coutumes différentes.
Il existe des ethnies patriarcales et d’autres matriarcales. Quelle différence ? Chez les matriarcales, ce sont les femmes qui transmettent le lien familial, la racine. Le jeune marié quitte sa famille pour venir vivre dans la maison de sa femme. Les femmes prennent l’initiative dans les relations matrimoniales. Chez les patriarcales, c’est l’inverse, c’est l’homme qui prend les décisions pour sa famille. Mais peu importe l’habitant qui nous accueille, nous sommes toujours reçus chaleureusement : soirées avec danses traditionnelles (et nous nous en sortons plutôt bien) et essayages de tenues traditionnelles (coiffures incluses!). Ces moments de partage avec la population vietnamienne sont pour moi marquants. Leur bonne humeur, leur joie de vivre, leur gentillesse, autant de caractéristiques qui nous mettent du baume au cœur et qui donnent envie de partager. C’est cela que je recherche dans le voyage. Cet échange est essentiel pour s’imprégner de la culture locale.
Mais revenons aux ethnies, les femmes portent différentes tenues traditionnelles : des jupes noires, des hauts colorés, des turbans et coiffures (chignon, cheveux rasés …), la femme mariée a les cheveux relevés. Je suis impressionnée par ces femmes toujours souriantes, même en pleine récolte. Certaines viennent discuter avec nous et malgré la barrière de la langue (dialecte spécifique à chaque ethnie), nous échangeons quelques moments qui semblent tout autant important pour elles que pour nous.

vietnam-thai-noirvietnam-hmong-bleue

vietnam-zao-rougevietnam-hmong-bariolée

Les maisons sont sur pilotis.
Une pièce principale en hauteur est utilisée à la fois pour dormir et manger, c’est une pièce de vie familiale. Il est également possible, dans la plupart des maisons de familles moins défavorisées, de manger au rez de chaussée. Les escaliers peuvent être un peu raides et parfois ce sont juste des échelles. En tant que touriste, ces maisons paraissent très chaleureuses, opposées à notre fonctionnement européen de cloisonnement des pièces. Un autre signe de convivialité dans les familles : l’alcool de riz dont la recette est spécifique à chaque famille. 3 verres à boire cul-sec (c’est impoli de refuser) : le premier pour remercier les hôtes, le second pour les ancêtres et le 3ème pour les générations à venir.vietnam-maison-pilotis

Le plaisir des yeux : les rizières et la Baie d’Halong

En venant au Vietnam, on n’oublie pas son appareil photo ! A tout moment de la journée, les paysages, les lumières, tout change et tout est magnifique. Les rizières en plaine ou en terrasses (aussi appelées en gradins) sont, à la saison des pluies, un éventail de couleurs. Des nuances de jaune et vert parfois mêlées aux nuages, à la brume, rendent les paysages épatants. Tout au long du trajet, les arrêts sont nombreux pour admirer la vue et prendre quelques clichés. De Mai Chau à Muong Lo, nous passons de la plaine verte aux montagnes nuancées de jaune et vert. Les récoltes (1/an en altitude à 2/an en plaine) sont organisées de façon communautaire. L’espace d’un instant, nous avons participé à la coupe du riz, au chargement des sacs. Un moment de partage apprécié par tous et qui laisse un bon souvenir des pratiques de la récolte.
Dans le Nord-Ouest du Vietnam, nous avons également croisé de nombreux champs de thé. Les femmes récoltent tous les 15 jours les jeunes pousses de thé qu’elles feront sécher. Les plants de thé peuvent atteindre 15 mètres mais pour permettre la récolte, la table de cueillette est à 1 mètre. Les femmes cueillent en moyenne 100 kg par jour.

[slideshow_deploy id=’5190′]

Ce n’est pas pour rien que la Baie d’Halong est un patrimoine classé par l’UNESCO depuis 1994. 1500 km2 composés de 1969 îles. Ces îles renferment leurs secrets et légendes… leurs mystères aussi comme la présence de coquillage (mélania) dans la grotte Me Cung sur l’île de Lom Bo. En sortant de cette grotte, il est possible de marcher au point haut de l’île qui offre une vue incroyable sur un lac entouré par les montagnes. Par un magnifique soleil, nous avons sorti les kayaks pour une balade sur la mer de Chine. L’eau devait être à 28 degrés. La baignade est donc très agréable mais il faut faire attention au flux de déchets qui polluent la baie.
Les 2 jours passés dans cet endroit paradisiaque ont été merveilleux.

baie-halong-nuit

Hanoï, une ville pleine de vie et de scooters !

Hanoï est une bulle du Vietnam où le calme des rizières n’existe plus. Dans l’ancien Hanoi, pas de bus, quelques vélos et voitures mais des scooters du matin au soir. En parcourant le tour du lac Hoan Kiem, je découvre que ce rythme effréné n’atteint pas le bien être des jeunes mariés qui viennent faire leurs photos, des enfants qui apprennent à faire du roller ou encore des femmes qui font leur gymnastique. Les pagodes, quant à elles, sont un havre de paix. Les nombreuses offrandes présentes, les moines qui composent une musique… nous transportent et nous apaisent.
A Hanoï, il y a également de nombreuses boutiques, touristiques certes, mais d’autres qui peuvent attirer notre curiosité. Ces boutiques sont installées par thème dans les rues (rue des épiceries, rue des marchands de jouets, rue des marchands de chaussures…).
Hanoï, unique, dynamique et dépaysante est une ville incontournable du Vietnam.
Quelques bonnes adresses à faire ou à voir à Hanoï : Spectacle de marionnettes sur l’eau, Pagode au pilier unique, Pagode Tran Quoc, Temple Quan Thanh, Temple de la littérature, Mausolée et maison de Ho Chi Minh, lac Hoan Kiem (de jour et de nuit !).

Mes Coups de cœur de ce séjour :
     Vélo à Mai Chau à travers les villages et les rizières
      Soirée à Muong Lo : repas à même le sol et défilé en tenues traditionnelles
  Lac Hoan Kiem à Hanoï pour toutes ses activités qui lui donnent son ambiance si particulière
  Baie d’Halong en kayak et soirée à la belle étoile sur le bateau

Nord Vietnam - Asiatica TravelJe remercie vivement Asiatica Travel, agence de voyage basée à Hanoï, à l’origine de ce délicieux séjour dans le Nord-Vietnam hors des sentiers battus. Spécialiste des séjours sur mesure pour couple, famille ou groupe au Vietnam, Cambodge et Laos, Asiatica Travel est une agence fiable et attentive.
Un grand merci à Hoa, Bach (notre guide) et Nhung pour nous avoir accompagnés et conseillés tout au long de notre voyage ainsi que pour leur bonne humeur constante.
Email : info.fr@asiatica.com

Retrouver l’article de Globetrekkeuse dédié à ce voyage : Nord-Vietnam, du Fansipan à la Baie d’Halong.

 

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

1 commentaire

  • Répondre
    sam
    30 mai 2017

    Ah Hanoi, ça me rappelle que des bons souvenirs 🙂
    Les motos que tu mentionnes dans ton articles, c’est la folie, impossible de traverser une rue sans risquer la mort.
    Et la baie d’Halong, une des plus belles choses que j’ai vu dans ma vie avec les temples d’Angkor.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge