Road trip en van aménagé : ce qu’en pensent les blogueurs Voyage !

Premier road trip en van aménagé le mois dernier en Vallée de la dordogne, je suis conquise. Après des années à arpenter les sentiers à pied et à privilégier le concept #sansvoiture pour mes voyages, j’ai récemment changé de trajectoire !

Ce fut comme un rêve ressurgi de l’adolescence, époque durant laquelle je jalousais la liberté de ces surfeurs baroudeurs rencontrés sur les plages du monde. Aller où bon me semble, au moment le plus opportun, dormir au gré des rencontres et des endroits coups de cœur, ne plus être dépendante des horaires de train ou des hôtels pour tracer mon itinéraire, ne plus avoir à délaisser mon ordinateur pour alléger le sac-à-dos… voici quelques-unes des raisons qui m’ont fait craquer pour Blanch’o (puisque c’est son surnom) !

roadtrip en van france globetrekkeuse

Bien-sûr, l’arrivée de mini-trekkeur dans ma vie de voyageuse n’y est pas pour rien. Il devenait difficile de partir en mode backpacker sur les sentiers du monde, et impossible pour moi de m’arrêter : je suis accroc à la découverte de nouveaux paysages.
Nous écrirons bientôt une nouvelle aventure (Tour de France) à 3 (Blanch’o, mini-trekkeur et moi), mais en attendant, j’ai voulu récolter les avis de mes amis blogueurs ayant déjà vécu l’expérience de road trip en van aménagé.
Direction l’Australie, la Croatie ou encore la Mongolie… chaque aventure est passionnante et j’ai hâte de vivre la mienne !


5 mois de road trip en van sur les routes de l’Ouest Américain

Québécoise à la mi trentaine, Rachel voyage habituellement de manière indépendante, le sac sur le dos, mais fan de nature et de grands espaces, les road trips se sont imposés dans un grand nombre de ses voyages.

roadtrip en van ouest americain

Avant d’avoir mon van, les gens qui m’embarquaient sur le pouce dans l’Ouest canadien me faisaient rêver avec leur air hippie et l’odeur de liberté qu’ils dégageaient. Je les regardais en me disant que le jour viendrait où ce serait mon tour. Celui où je pourrais rouler des heures durant à regarder défiler les paysages et sentir le vent me fouetter le visage comme une ode à la liberté.
C’est donc après un mois intensif de travail dans les vergers de la Colombie-Britannique au Canada que j’ai fais l’acquisition de ma Boubou mobile, un super van GMC 1979. La route était maintenant à moi, pour un voyage de 5 mois à travers  l’Ouest canadien et américain.
Avoir un van facilite et améliore grandement les conditions de vie sur la route. Plus besoin de se casser la tête avec les horaires des transports ou devoir attendre des heures sur le bord de la route que quelqu’un nous embarque. Plus besoin de traîner les énormes sac à dos, ni devoir se trouver un toit tous les jours. On bénéficie d’un lit confortable et même d’un frigo et d’une cuisinière pour faire ses repas. Du luxe quoi !
Comme les distances au Canada et aux États-Unis sont grandes et qu’il n’est pas toujours aisé de se déplacer, faire un road trip en van est la solution idéale pour vivre pleinement l’expérience de l’Ouest. Et la vie en van devient également une expérience en soi. Pouvoir profiter au mieux des lieux qui nous intéressent, s’arrêter quand bon nous semble et prendre le temps nécessaire est un réel plaisir. Une anecdote ? Je me souviendrai toujours de l’attente insupportable pour qu’une dame d’un quartier chic de Los Angeles termine de promener son chien afin que je puisse aller faire pipi sur sa belle pelouse… L’hygiène n’est pas à son meilleur quand on voyage en van, surtout dans les villes. Mais c’est une expérience sans pareil que je conseille à tous de réaliser au moins une fois dans sa vie.

Retrouvez les aventures de Rachel sur le blog Découverte monde.


1 an 1/2 de road trip en van sur les routes d’Europe

Trentenaire et nomade depuis 2013, Astrid a vécu pendant 1 an et demi dans un van aménagé. Elle poursuit aujourd’hui sa découverte du monde en auto-stop vers l’Asie Centrale, avec simplicité et foi en l’humanité.

roadtrip en van astrid europe

Vivre dans un van, c’est un peu comme voyager tout en transportant sa maison avec soi. Certes, la demeure est petite, mais quel plaisir de pouvoir s’endormir en pleine nature, face aux plus beaux paysages que le vieux continent puisse offrir ! J’ai commencé mon périple d’un an et demi en Grande-Bretagne. S’il m’a fallu apprendre rapidement à m’adapter à la conduite anglo-saxonne, j’ai tout de suite été fascinée par la nature sauvage que l’on peut admirer en Écosse. Comblée par cette expérience de deux mois, j’ai décidé de poursuivre l’aventure un peu plus loin. Ainsi, j’ai pris la direction d’Odessa en Ukraine, en faisant quelques détours par la Scandinavie, puis les Balkans.
Les mois d’hiver furent les plus longs, c’est d’ailleurs en combinaison de ski que je m’endormais quotidiennement. Toutefois, dès les premiers beaux jours, quelle joie de pouvoir prendre mes petits-déjeuners sur la plage, me laver dans les cours d’eau ou rêvasser à la lueur de la lune !
De ces dix-huit mois qui sont passés si vite, je ne regrette rien, pas même les nombreux contrôles de police au milieu de la nuit, ou ces fois où je me suis lourdement embourbée : ces aléas font partie du jeu ! Depuis, j’ai dû repartir, en auto-stop cette fois pour une année sur les routes d’Asie Centrale. Si l’aventure est au rendez-vous, je repense pourtant souvent au confort et à la liberté que m’offrait mon camion aménagé, qu’il me tarde de retrouver l’an prochain…

Retrouvez les aventures d’Astrid sur le blog Histoires de tongs.


1 mois de road trip en van à travers la Nouvelle-Zélande

Nadia et Mike sont un couple de nomades amoureux du voyage et assoiffés d’aventure. Ils ont tout quitté pour une vie de vadrouille à la découverte du monde et ne cesse de nous inspirer tout au long de leurs récits.

roadtrip en van nouvelle-zelande

Nous ne nous sommes jamais sentis aussi libres et aussi proches de la nature que lorsque nous avons parcouru les deux îles de la Nouvelle-Zélande à bord de notre petit camping van. Ça reste sincèrement une de nos plus belles expériences de voyage.
Tout d’abord parce que le pays est CANON mais aussi parce qu’il se prête bien à ce genre de voyage, avec des routes en très bonnes conditions et tous types de campings placés stratégiquement à proximité des attractions et des espaces naturels les plus spectaculaires. Vivre en camping van pendant un mois présente quelques défis, surtout lorsqu’on le fait à deux et qu’on se marche littéralement sur les pieds.
Pas de toilette, pas de douche, pas de frigo, rajoutons à cela des températures glaciales (hè oui c’était la fin de l’hiver en Nouvelle-Zélande)… Disons que c’est un excellent défi de couple. Ça passe ou ça casse ! Heureusement pour nous, les magnifiques paysages du lac Pukaki au pied des Alpes néo-zélandaises aux cimes enneigées, les glaciers Franz Joseph et Fox se frayant un chemin entre les montagnes, la piscine de champagne de Wai-O-Tapu entourée de geysers et de marmites de boues, les plages et falaises vertigineuses de Catheral Cove, les prairies vertes parsemées de moutons, les champs de lupins entourant le lac Tekapo, et les criques de sable blanc et aux eaux turquoise du parc national Abel Tazman, nous ont rapidement fait oublié tous les petits inconforts.
Cette liberté de rouler au gré de nos envies, de vivre le moment présent sans rien planifier, de se perdre avant de se retrouver dans une nature grandiose n’a absolument pas de prix.

Retrouvez le récit de l’aventure sur le blog Lovetrotters.


12 jours de road trip en van sur les pistes de Mongolie

Trentenaire blogueuse et journaliste, Sarah a changé de vie pour voyager tout au long de l’année et partager sa passion. Partie 16 mois autour du monde, elle a pu témoigner de la générosité humaine à travers un concept très sympa, le « Free Tickets World Tour » (un sourire contre un billet de spectacle gratuit).

roadtrip en van mongolie

Toute cette aventure a commencé un soir dans un bar d’Oulan-Bator. Avec mon amie Emily, nous cherchions un moyen de voyager à travers la Mongolie sans prendre un tour organisé. Un soir, nous avons rencontré un hollandais qui voyageait en van mais n’avait plus assez d’argent pour payer l’essence. Du coup nous sommes tombés d’accord sur un deal : nous payions l’essence et en échange il nous emmenait avec lui à travers le pays.
Nous sommes donc partis tous les trois sur les routes pour un road trip de douze jours. C’était un van de 1973, avec couchage pour 3 personnes et coin cuisine. Avec ses immenses steppes et ses paysages très sauvages, la Mongolie est un pays qui se prête bien à ce type de voyage, même si on s’est quelque fois trouvé en difficulté sur des pistes caillouteuses puisque notre van n’était pas tout-terrain. Il a plusieurs fois fallu pousser le van qui était enlisé ou qui avait du mal dans les fortes montées.
C’est un pays où il faut également faire des bonnes provisions quand on traverse des villes car on n’est jamais sûr de quand on pourra faire des courses la prochaine fois. A court d’eau potable, nous avons souvent fait bouillir l’eau des rivières pour boire et faire la cuisine. D’ailleurs, la bouteille de gaz que nous avions achetée n’était pas compatible avec la gazinière, et nous avons dû faire du feu pour cuisiner à chaque fois ! Nous avons dû également composer avec le froid car, début octobre, les températures étaient déjà très fraîches en Mongolie, surtout la nuit. Il a fallut faire quelques concessions aussi sur la toilette et se contenter de se laver avec des lingettes car nous n’avons trouvé des douches publiques qu’une seule fois sur le parcours. Malgré ces petits inconforts, ce fût un voyage exceptionnel et fort en émotions, avec de longues soirées autour du feu de camp arrosées avec de la vodka mongole.
Nous avons d’ailleurs filmé la majeure partie du voyage, mais nous n’avons pas encore trouvé le temps de faire le montage du film. A suivre très bientôt j’espère!

Retrouvez le récit de l’aventure sur le Blog de sarah.


10 jours de road trip en van depuis le désert des Bardenas Reales

Couple d’aventuriers bricoleurs et curieux, Salomé et Kévin ont aménagé un van de A à Z afin de découvrir l’Europe à leur rythme et en fonction de leur budget. En Août 2015, ils sont partis sur les routes espagnoles durant 10 jours : des Bardenas Reales à la Costa Brava en passant par Barcelone.

roadtrip en van amenage poimaventure

Voyager en van aménagé, c’est notre mode de voyage favori !
Le voyage en van aménagé, c’est connaître les grandes étapes et laisser place à l’imprévu pour tout le reste : c’est la liberté ! Nous savions qu’on voulait découvrir le désert des Bardenas Reales, visiter Barcelone et profiter de la Méditerranée, pour tout le reste (durée sur place, villes d’hébergement, repas etc.) nous nous sommes laissés porter par la route 🙂 .
Les avantages de ce mode de voyage sont nombreux : l’imprévu peut s’intégrer facilement au road trip, on avance au rythme qui nous convient, le van est un moyen de transport mais aussi un hébergement gratuit et confortable, le plus dur étant de trouver un endroit où se garer, mais avec l’expérience c’est un jeu facile.
Comme pour tout, il y a aussi quelques inconvénients : on est dépendant du van (on a perdu les clefs une fois, l’angoisse, toute notre vie était à l’intérieur !), l’isolation doit être bien faite (en hiver on se caille vite et en été le van se transforme en four), des étapes logistiques doivent être intégrées au road trip en van (plein du réservoir d’eau, vidange des eaux usées…), et dans les grandes villes ce n’est pas toujours facile de trouver des spots où dormir. Notre méthode c’est de se garer dans les quartiers résidentiels calmes et d’aller jusqu’au centre ville à vélo pour visiter tranquille.
En fait, comme tout mode de voyage, ça peut être une véritable révélation pour certain et pas du tout adapté pour d’autre. En tous cas, pour nous, l’essayer c’est l’adopter !

Retrouvez leurs conseils pour aménager un van sur poimobile et toutes leurs aventures sur poimaventure.


12 jours de road trip en van camping-car et en famille (Croatie)

Sandrine est une maman voyageuse qui fait découvrir le monde à ses enfants pour les éveiller à la nature et aux autres. Elle voyage aussi bien en mode sac à dos qu’en camping-car et partage ses escapades pour aider les parents à passer le cap du 1er voyage.

roadtrip en van voyages enfants

Il y a quelques années déjà, nous avons découvert la Croatie en camping-car, et plutôt le nord de la Croatie, Istrie et Dalmatie jusqu’à Split, en 12 jours. Depuis Briançon, nous avions plus de 10h de route !
Avec le camping-car,  Miss Voyageuse, 5 ans, pouvait dormir de tout son long dans le lit pendant le trajet (même si c’est interdit normalement) qui lui a donc paru bien moins long. Le camping-car permet de rouler tard le soir et de se poser n’importe où pour passer la nuit. Pour nous, ce fut une pause sur une place d’église juste avant la frontière et un départ tôt le matin pour arriver sur les plages avant le réveil de la petite !
Ce que j’aime avec un camping-car, et avec les enfants, c’est que le programme est bien plus libre. On peut faire un stop n’importe où pour profiter, faire la sieste, passer la nuit. En Croatie, nous avons dormi dans des supers campings, avec parcs aquatiques (enfant oblige !), parce que les rares plages de sables sont souvent devant ces grands campings. C’est aussi un bon moyen de rencontrer les locaux curieux qui passent la tête par la porte quand on se pose dans un endroit paumé, comme un petit port de pêche.
Pour avoir été habituée au road trip en van aménagé étant enfant avec mes parents, j’avoue apprécier le confort du camping-car de mes beaux-parents : notre lit est toujours fait, il y a une petite salle de bain pour rincer les enfants et un grand coin repas.
Par contre, ce que je n’aime toujours pas, c’est gérer les repas : c’est un peu moins les vacances que de n’avoir qu’à mettre les pieds sous la table. Et en plus, on rate les spécialités culinaires locales. Pour la Croatie, je ne me rappelle d’aucun plat typique !

Retrouvez le récit de l’aventure sur le blog Voyages et enfants.


15 jours de road trip en van et en famille (Australie)

PYM comme Prisca, Yannick et Maëwenn ! Une famille voyageuse ayant réalisé un tour du monde à 3, avant l’arrivée d’un H…un petit Hugo qui découvrira très bientôt le monde en famille.

roadtrip pymautourdumonde australie

Nous avons fait notre premier road trip en van aménagé sur l’ouest australien, au départ de Perth, lors de notre tour du monde.
Pourquoi un van me direz-vous ? Pour répondre à notre envie de prendre notre temps lors de cette étape, être autonome (tout au moins pour les repas), pouvoir s’arrêter n’importe où et n’importe quand, et parce que nous trouvions ça drôle. Surtout avec un enfant !
Notre maison à 4 roues était petite mais très bien aménagée : un coin cuisine et un coin banquette pour déjeuner en intérieur (nous avions pris l’option salon d’extérieur pour les beaux jours). Point d’espace pour se coucher ? Mais si ! En mode “je suis sur la route”, pas de lits apparents. En mode “camping pour la nuit”, la magie (et surtout l’ingéniosité) s’opère : la banquette de l’espace déjeuner se transforme en lit 2 places et le plafond s’agrandit en une zone de repos. Nous étions 3 et nous sommes répartis les lits ainsi : les grands en bas et la petite en haut avec les sacs. Elle trouvait amusant de grimper dans son lit, un peu comme on grimpe dans un lit superposé ou dans une cabane.
Seul « hic », nous n’avons pas pris l’option « toilettes ». Ceci demande de faire régulièrement des pauses et de dormir dans des campings ou des parkings équipés. C’est notamment le cas sur les parkings des Parcs Nationaux. L’avantage : on dort dans des lieux magiques… presque seuls (je ne compte pas les habitants nocturnes dans les toilettes, les kangourous curieux et autres bébêtes).
Bref, ce road trip en van fut une super expérience que nous avons renouvelée en Nouvelle-Zélande !

Retrouvez les aventures des PYM sur le blog pymautourdumonde.


 2 mois 1/2 de road trip en van voiture du Canada aux USA

Couple franco-canadien trentenaire et voyageurs depuis toujours, Charlotte (l’écrivain) et M. (le photographe) aiment la nature et l’architecture, le chaud et le froid, la terre et la mer, le sucré et le salé, les animaux et les humains.

road trip en van canada

Durant l’été 2016, nous avons décidé de faire un road trip en voiture aménagée de 25000 km entre Canada et USA pendant 2 mois 1/2. Nous avons donc acheté et aménagé un mini van au Québec avant de nous lancer dans l’aventure.
Cette option nous a permis de voyager plus longtemps et sur une plus longue distance que si nous avions loué l’auto et logé uniquement en motel. Car oui, avant de repartir, nous l’avons revendue avec le matériel acheté pour l’aménager et avons donc récupéré une partie de l’argent dépensé en arrivant.
La vie en van est géniale
 : pouvoir s’arrêter (presque) partout pour dormir, diner ou petit déjeuner dans des lieux sublimes, se déplacer où l’on veut car plus petit qu’un camping-car, pas d’obligation de suivre un itinéraire particulier car pas de réservation d’hébergement…
Par contre, on est dépendant des conditions météo. Lorsqu’il fait trop chaud, c’est insupportable et s’il pleut, il faut sortir et installer la bâche. Il n’y a pas d’eau courante et il est nécessaire de s’arrêter dans des campings ou motels pour faire le plein du réservoir à eau qui sert pour boire/douche/vaisselle/cuisine/lessive. Pas non plus de wifi ni de wc, et l’électricité n’était accessible qu’en conduisant car nous n’avions qu’une seule batterie. Encore une chose, il faut avoir une très bonne organisation pour tout stocker.
Mais sincèrement, c’est une des plus belles expériences que nous ayons vécu et nous n’hésiterions pas une seule seconde à la réitérer dans un autre endroit !

Retrouvez le récit de l’aventure sur le blog Traces de voyages.


Commentez via Facebook

messages

9 Commentaires

  • Répondre
    29 avril 2017

    Merci pour ces belles expériences! On a acheté un van depuis bientôt deux ans, ça nous a permis de voyager vraiment différemment, plus lentement et plus près, de mieux voir en quelque sorte les endroits qu’on traverse. Pour l’instant on fait des longs we pas trop loin de Paris et on a fait 2 semaines dans l’est de la France l’été dernier sur les traces de la Première Guerre (une marotte comme une autre!) et puis cet été on va partir vers l’Italie et la Slovénie… on a hâte ! Notre chien, Ruby, valide également…
    Paule-Elise Articles récents…Le château de SabrinaMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      29 avril 2017

      Merci pour ce complément, il manquait effectivement un chien dans cet article et je pense qu’il doit apprécier l’espace

  • Répondre
    6 juin 2017

    C’est génial!! Je n’ai pas lu quelque chose comme ça avant longtemps . Récompenser trouver idées sur ce sujet. ce blog C’est quelque chose qui est nécessaire dans le réseau Internet la blogosphère, quelqu’un avec un peu d’originalité . Une méthode utile pour apporter quelque chose de nouveau réseau Internet travail. Merci à tous ceux qui vous lisent.

  • Répondre
    10 juin 2017

    Au top cet article ! On adore lire d’autres récits de voyage et confronter les expériences 🙂 Le voyage en van est vraiment un type de voyage à part entière, on aime ou on déteste ! Nous on adore 🙂 On sillonne l’Europe depuis 2 mois, et on est pas prêt de s’arrêter ! Super blog en tout cas !
    The Travelling Shed Articles récents…#Vanlife : expectations VS realityMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      10 juin 2017

      Merci pour votre commentaire. Du coup je découvre votre blog et vos astuces de voyageurs #vanlife, qui devraient m’être utiles très prochainement… Je prévois un tour de France à partir de septembre avec mon fils de 2 ans !
      A bientôt peut-être sur la route 😉

  • Répondre
    27 juin 2017

    Ahh les road trips et les voyages en van! Une des manières de voyager que je préfère. Je suis un peu nostalgique de ma van quand je regarde ma photo. J’aimerais un jour en acheter une de nouveau pour cette fois aller voyager à travers votre beau continent européen 🙂 Merci de m’avoir permis de contribuer à cet article collaboratif.
    Rachel – Blog voyage Découverte Monde Articles récents…L’assurance voyage : Mes conseils pour la choisir et mes suggestionsMy Profile

  • Répondre
    16 août 2017

    Merci pour le partage de ces belles expériences. Nous sommes actuellement en voyage en van à travers l’Europe. Nous découvrons les pays de l’est, peu connus mais tellement sympas ! 6 mois de voyage avec notre chien et nous pensons déjà au prochain . Cet article nous donne quelques idées. À bientôt
    ThreeVanlifers Articles récents…Notre road trip en van 100% nature en SlovénieMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge