Critiques de Films 2014 – Août : LUCY

Retrouvez chaque mois une critique de film, ainsi que ma sélection de films de voyage et randonnée.

Critiques du mois

AOUT 2014 : LUCY (Luc Besson)

Acteurs : Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-sik Choi, Amr Waked…

lucy-bessonRésumé :
Une jeune étudiante est transformée malgré elle en transporteur de drogue par un gang coréen. Mais cette drogue, qu’on lui dépose dans l’abdomen et qui se met à fuir dans son corps, a un effet inédit et au-delà de toute autre drogue jusqu’alors connue : elle permet de développer ces capacités intellectuelles à l’infini.  Ce n’est plus 10% mais 20, 30, 50% de ses capacités cérébrales que Lucy réussit alors à exploiter, acquérant des pouvoirs illimités sur les hommes et la matière.

Mon avis : (3/5)
Un bon film d’action et de science-fiction mais pas digne de Luc Besson. La durée du film (1h29) m’avait déjà alerté et je confirme que « Lucy » est hélas un film bâclé. L’idée est géniale et permet au réalisateur d’utiliser tous les effets spéciaux imaginables mais le scénario est limité, intègre des séquences « reportage » parfois décalées, avec un final presque risible tant il est exagéré. Les acteurs, eux, sont très bons. La BO décevante.
Bande-Annonce

JUIN 2014 : SOUS LES JUPES DES FILLES (Audrey Dana)

Acteurs : Isabelle Adjani, Alice Belaïdi, Laetitia Casta, Géraldine Nakache, Sylvie Testud, Vanessa Paradis… côté mecs : M.Lavoine, P.Elbé, Guillaume Gouix…

sous-les-jupes-des-fillesRésumé :
Le destin de 11 femmes parisiennes qui représentent toutes les facettes de la femme d’aujourd’hui : mères de familles, dominatrices, chefs d’entreprise, copines, maîtresses, épouses trompées ou qui trompent, nymphomanes ou romantiques…  Leurs histoires se croisent, se rejoignent finalement avec éclats de rire, larmes, explosions et rebondissements.

Mon avis : (2/5)
Heureusement que nous ne sommes pas réellement comme ça ! Le film est caricatural et donne une image un peu effrayante de la femme aujourd’hui, perturbée, excitée et un peu obsédée. Le casting est néanmoins exceptionnel avec des actrices plus ou moins à la hauteur de leur rôle mais dont les émotions n’atteignent pas le public, tant le scénario est rempli de clichés. Une comédie à voir pour le casting donc, mais messieurs, n’ayez crainte, ce n’est qu’un film…
Bande-Annonce

AVRL 2014 : QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? (Philippe de Chauveron)

Acteurs : Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Elodie Fontan, Frédérique Bel

qu-est-ce-qu-on-a-fait-au-bon-dieuRésumé :
Claude et Marie Verneuil, bourgeois catholiques et parents de 4 filles, ont bien du mal à accepter la succession des mariages atypiques de leurs filles : la première a épousé un musulman, la seconde un juif et la troisième un chinois. L’ambiance est souvent animée lors des repas de famille, mais tous s’engagent à faire preuve d’ouverture d’esprit. Jusqu’à ce que la cadette des Verneuil annonce qu’elle va épouser Charles, bon catholique (enfin) … africain… annonce qui risque bien de briser le nouvel équilibre familial !

Mon avis : (3/5)
Une comédie plutôt réussie mais qui reste néanmoins très caricatural. La première partie est très drôle : le comique de situation fait mouche lorsque catho, musulman, juif et chinois sont réunis. Les clins d’œil culturels et les provocations des uns sur les autres sont osés et ça fonctionne. La deuxième partie ne tient pas le rythme, manque d’originalité et finit par ennuyer.
Bande-Annonce

MARS 2014 : AVIS DE MISTRAL (Rose Bosch)

Acteurs : Jean Reno, Anna Galiena, Chloé Jouannet, Hugo Dessioux, Lukas Pelissier, Tom Leeb. Apparition de Hugues Aufray, Charlotte De-Turckheim et Michel Drucker !

avis-de-mistralRésumé :
Contraints de passer les vacances en province chez leur grand-père Paul qu’ils ne connaissent pas, Léa et Adrien ont bien du mal à supporter ce nouvel environnement, bien différent de leur vie parisienne. D’autant plus que le grand-père ne se montre pas des plus accueillants. Seul Théo, leur petit frère, sourd de naissance, semble heureux de découvrir la Provence et ce grand-père, qui, sous son apparence bougon et psychorigide, va se révéler bien plus tendre et aimant qu’il n’y parait.

Mon avis : (3/5)
Une bien tendre comédie, où les acteurs sont touchants. Le scénario est archi classique, les clichés sur les ados parfois excessifs, … mais malgré cela, on se laisse prendre par les sentiments entre personnages, par cette rencontre de deux générations que tout semble opposer et pourtant si proches. La musique sied parfaitement au scénario et les images de Provence donnent envie de (re)découvrir la région. C’est un film finalement très humain et drôle, avec Jean Reno tout à fait dans son élément et Hugo Dessioux qui nous donne envie de le retrouver dans d’autres films.
Bande-Annonce

FEVRIER 2014 : THE GRAND BUDAPEST HOTEL (Wes Anderson)

Acteurs : Ralph Fiennes, Tony Revolori, F.Murray Abraham, Mathieu Almaric

Grand budapest HotelRésumé :
C’est l’histoire de Gustave H et Zéro Moustafa, ou les aventures, entre deux-guerres, d’un riche propriétaire d’un célèbre hôtel européen et de son garçon d’étage et fidèle allié de toutes ses péripéties. La mort d’une amante, la quête d’un tableau volé, les conflits d’héritage, un passage en prison et une Europe sous tension donnent un environnement idéal à cette comédie loufoque et originale.

Mon avis : (4/5)
Objet filmique non identifié : surprenant, à la fois mélancolique et hilarant, un exercice de style que le réalisateur réussit à maintenir durant 1h40 : bravo !
Bande-Annonce

JANVIER 2014 : LA VIE REVEE DE WALTER MITTY (Ben Stiller)

Acteurs : Ben Stiller, Kristen Wiig, Adam Scott, Sean Penn

vie-revee-walter-mittyRésumé :
Walter Mitty est un homme tout à fait ordinaire qui rêve sa vie au lieu de vivre ses rêves. Il se satisfait de son quotidien sans éclat en s’évadant de temps en temps de la réalité par des rêves éveillés, loufoques et excessifs. Jusqu’au jour où il doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel,  afin de retrouver une photo sans laquelle il perdra son poste de responsable photos au magazine Life. Cette quête le même dans des aventures extraordinaires, à la découverte d’endroits somptueux et surtout de lui-même.

Mon avis : (4/5)
Habituellement peu séduite par les excès comiques de Ben Stiller, je dois dire que j’ai été emportée par ce film, qui, s’il présente par moment un scénario simpliste et presque moralisateur, offre aux spectateurs des paysages somptueux et une douce réflexion sur le sens de la vie et la nécessité de vivre ses rêves. Un film drôle et dynamique qui donne envie de partir à l’aventure de toute urgence !
Bande-Annonce

DECEMBRE 2013 : CASSE-TETE CHINOIS (Cédric Klapisch)

Acteurs : Romain Duris, Audrey Tautou, Cécile de France, Kelly Reily

casse-tete-chinoisRésumé :
On retrouve Xavier et Wendy à 40 ans, 2 enfants et un bonheur devenu fragile, Martine et Isabelle en fidèles amies, dans cette suite de « L’Auberge Espagnole » et « Les poupées russes ». L’épisode se passe cette fois-ci à New-York, dans le quartier de Chinatown, où Xavier essaie tant bien que mal d’assumer sa vie de papa séparé, jeune marié illégal, amant d’un soir et donneur de sperme…un vrai casse-tête chinois!
Mon avis : (3/5)
Fan du premier épisode (ayant moi-même vécu Erasmus à Barcelone), moins emballée par le second, j’ai bien aimé ce troisième volet dans Chinatown. Les clichés ne sont pas toujours évités mais l’amitié et l’amour sont toujours au centre de l’histoire, l’un et l’autre des sentiments s’entremêlant dans le cœur de tous …La mise en scène est une nouvelle fois dynamique, parfois décalée, avec une bande son à la hauteur du premier épisode.
Bande-Annonce

OCTOBRE 2013 : GRAVITY (Alfonson Cuaron)

Acteurs : Sandra Bullock, George Clooney et c’est tout !

gravityRésumé :
Ce film 3D raconte les aventures du docteur Ryan Stone (Bullock), experte en ingénierie médicale, et de l’astronaute Matt Kowalsky (Clooney), suite à la destruction de la navette à laquelle ils étaient rattachés. Les voilà seuls dans l’espace, en dehors de toute gravité, tout oxygène et tout bruit, et avec comme seuls repères les satellites et la planète Terre. La survie y est totalement impossible et pourtant…
Mon avis : (4/5)
1h30 dans l’espace avec des astronautes en difficulté : cela parait être du déjà vu. Mais il n’en est rien!
En utilisant la 3D dans un décor grandiose qui s’y prête à merveille et en nous mettant dans la peau de l’actrice par des effets vidéo appropriés, Alfonso Cuaron réussit avec brio à nous emporter dans l’espace. On s’y croit vraiment. On admire la Terre avec émotion, on répare le satellite avec bravoure, on ressent le manque de gravité en tourbillonnant avec l’actrice, on suffoque du manque d’oxygène et on finit totalement angoissé à l’idée de ne pas pouvoir rejoindre la Terre… C’est vrai, il n’y a que 2 acteurs et le scénario est un peu simple mais quel époustouflant voyage !
Bande-Annonce

SEPTEMBRE 2013 : SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE (Pascal Plisson)

Documentaire
Sur-le-Chemin-de-l-EcoleRésumé :
Sur le chemin de l’école suit l’incroyable destinée de cinq enfants aux quatre coins du monde (Kenya, Maroc, Patagonie, Inde), pour lesquels l’accès à l’éducation est à priori impossible mais jugée indispensable. Malgré les distances et les obstacles qui séparent ces enfants de l’école, ils ont une conscience aiguë de l’importance de l’éducation pour améliorer leur vie. Ni la peur, ni la douleur ne leur empêchera de s’y rendre, pour peut-être un jour devenir médecin, professeur ou pilote de ligne.
Mon avis : (4/5)
Ce documentaire est une ode à la vie, dans lequel le courage et les sourires des enfants font oublier les épreuves qu’ils endurent au quotidien pour avoir accès à l’éducation. Les décors sont sublimes (savane, montagnes, steppes…). Allez-y avec vos enfants et optez pour la version originale !
Bande-Annonce

JUILLET 2013 : PARIS A TOUT PRIX (Reem Kherici)

Acteurs : Reem Kherici, Cécile Cassel, Shirley Bousquet, Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Salim Kechiouche, Stéphane Rousseau. Participation de Florence Foresti.

Paris-a-tout-prixRésumé :
Maya, parisienne, la trentaine, fashion-girl qui ne rate aucun défilé de mode ou soirée branchée, styliste en pleine ascension professionnelle, est contrainte de repartir dans son pays natal, le Maroc, où elle n’est pas retournée depuis 20 ans. Sa vie bascule alors, d’une vie parisienne superficielle et confortable à celle d’une immigrée sans papier de retour au pays après une très longue absence.

Mon avis : (3/5)
Comment ne pas faire le rapport avec « Né quelque-part », sorti le mois dernier? Les mêmes thèmes sont traités (déracinement, quête d’identité) mais d’une façon plus superficielle. Les acteurs sont moins convaincants et les gags manquent parfois d’originalité. La réalisatrice s’amuse intentionnellement des clichés et le film n’a qu’un seul but : nous faire rire. C’est plutôt réussi.
Bande-Annonce

JUIN 2013 : NE QUELQUE PART (Mohamed Hamidi)

Acteurs : Tewfik Jallab, Jamel Debouzze, Fatsah Bouyahmed, Malik Bentalha.

film-ne-quelque-partRésumé :
Farid est né en France de parents algériens et n’a jamais mis les pieds en Algérie. A l’âge de 26 ans, c’est pourtant à lui que revient la responsabilité de partir sauver la maison de ses parents, située dans un petit village d’Algérie où il croise des personnalités à la fois déroutantes et attachantes. Contraint de rester sur place à la suite du vol de ses papiers, Farid prend conscience des coutumes de son pays d’origine et apprend à l’aimer ou le détester au fil des évènements auxquels il est confronté.
Mon avis : (3/5)
La quête d’identité de Farid est touchante et propose une image de l’Algérie contrastée. D’un côté, la simplicité et la chaleur des personnages, de l’autre, la corruption des autorités et le pessimisme des jeunes. Les autorités françaises n’échappent pas à la critique, décrits sans compassion. Mais l »humour, toujours bien dosé, fait la réussite de ce film.
Bande-Annonce

MAI 2013 : LA CAGE DOREE (Ruben Alves)

Acteurs : Rita Blanco, Joaquim de Almeida, Roland Giraud, Chantal Lauby, Lannick Gautry

Cage-doreeRésumé :
La vie d’un couple d’immigrés portugais vivant depuis 30 ans dans une loge d’un bel immeuble parisien va se trouver chamboulée suite à l’annonce d’un héritage leur permettant de tout quitter pour retrouver leur pays natal. Les amis, les proches, les voisins ne l’entendent pas ainsi, trop habitués à leur dévouement et à leur discrétion, et vont tout tenter pour les empêcher de partir. Maria et José sont-ils vraiment prêts à quitter la France et abandonner leur petite mais précieuse cage dorée ?
Mon avis : (4/5)
Une très bonne comédie sur des sujets pourtant profonds que sont le déracinement et l’intégration, jouée avec humour et émotion par des acteurs de qualité. Le choix entre racines et terre d’adoption est touchant et chaque voyageur trouvera dans ce film un écho à ses propres contradictions : plaisir d’être ailleurs, bonheur d’être chez soi.
Bande-Annonce

AVRIL 2013 : LES AMANTS PASSAGERS (Pedro Almodovar)

Acteurs : Javier Cámara, Raúl Arévalo, Carlos Areces, Lola Dueñas, Cecilia Roth

films-de-voyage-lesamantspassagersRésumé :
Des personnages atypiques et hauts en couleurs pensent vivre leurs dernières heures à bord d’un avion à destination de Mexico. Les passagers sont un couple de jeunes mariés, un financier escroc, un don juan invétéré, une voyante provinciale, une reine de la presse du cœur et un mexicain ténébreux. Les pilotes et les stewards tentent d’oublier leur propre désarroi et se donnent corps et âme pour que le voyage soit le plus agréable possible.
Mais la vulnérabilité face au danger provoque une catharsis générale. La vie dans les nuages est aussi compliquée que sur terre, pour les mêmes raisons, qui se résument à deux mots : « sexe » et « mort ».
Mon avis :   (3/5)
Qualifiée d' »irréaliste et métaphorique » par le réalisateur lui-même, cette comédie nous entraîne dans une farce déjantée et hyper kitch, aux dialogues drôles bien que parfois décevants. La folie est bien là. On se laisse prendre au jeu un moment, un moment seulement… car le film est finalement assez inégal. Allez-y pour la VO espagnole et la chorégraphie (sur Pointer Sisters) des stewards : I’m so excited !
Bande Annonce

Top 3 des films de voyage

N°1 : Itinéraire d’un enfant gâté (Claude Lelouch – 1988)

Itineraire-enfant-gateRésumé : Elevé dans le milieu du cirque avant de devenir chef d’entreprise, Sam Lion, décide, à la cinquantaine passée, de disparaître. Alors que ses proches le croient mort, il effectue une longue croisière en solitaire puis s’installe en Afrique. Mais son passé va l’y rattraper en la personne d’Albert Duvivier, un de ses anciens employés…
Mon avis : (5/5)
Mon film préféré depuis que je suis gamine. Belmondo signe là le meilleur rôle de sa carrière, Anconina est formidable. Le scénario est profond et émouvant, la BO sublime et la mise en scène captivante. A voir et à revoir!

 N°2 : Into the Wild (Sean Penn – 2007)

Into-the-wildRésumé : Christopher McCandless, jeune diplômé de 22 ans, décide de tout quitter pour partir sans un sou vers le Nord, à la quête du bonheur à travers l’indépendance et la solitude. Il rencontre en route des personnages atypiques et authentiques qui façonnent sa propre vision de la vie et des autres, jusqu’à atteindre son but ultime : vivre seul, en totale communion avec la nature.
Mon avis : (5/5)
Ce film est l’adaptation très réussie du récit de John Krakauer relatant l’aventure réelle de Christopher McCandless, parti découvrir le monde en 1990. On en ressort transformé, avec une nouvelle vision de la vie.

N°3 : L’auberge espagnole (Cédric Klapisch – 2002)

auberge-espagnoleRésumé : Xavier (Romain Duris), 25 ans, part terminer ses études et apprendre l’espagnol à Barcelone, dans le cadre d’un échange Erasmus. Il laisse en France sa petite amie (Audrey Tautou) et trouve un appartement avec sept autres locataires originaires de pays différents. Une année agitée et réjouissante durant laquelle Xavier évolue, avant de rentrer en France prendre un poste au ministère des finances promis par son père.
Mon avis : (5/5)
Ayant moi-même vécu l’expérience Erasmus à Barcelone, je certifie que ce film est très réaliste et jamais caricatural, en plus d’être drôle et dynamique. L’ambiance de Barcelone est très bien retransmise et le rythme du film nous laisse scotché du début à la fin.

Top 3 des films de randonnée

N°1 : Les Randonneurs (Philippe Harel -2007)

les-randonneursRésumé : Deux filles (Karin Viard, Géraldine Pailhas) et trois garçons (Vincent Elbaz, Philippe Harel, Zinedine Soualem), accompagnés d’un guide pas toujours à la hauteur (B.Poelvoorde), partent randonner sur le GR20 en Corse. La difficulté des chemins, la faim et la fatigue vont les révéler à eux-mêmes.
Mon avis : (4/5)
Film très drôle avec des acteurs parfaits et des paysages superbes. Cette comédie puise sa réussite dans le réalisme des comportements de chaque randonneur et reflète à merveille nos propres réactions face à l’imprévu.

 N°2 : 127 heures (Danny Boyle – 2011)

127heuresRésumé : Aron Ralston, 27 ans, alpiniste expérimenté, effectue une randonnée dans les gorges de l’Utah quand, au-dessus de lui, un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations pendant 5 jours, au bout desquels il va devoir prendre la plus grave décision de son existence.
Mon avis : (4/5)
Réalisation et BO dynamique, suspense oppressant, ce huis-clos pourtant captivant est un ravissement pour les aventuriers qui sommeillent en nous. Attention néanmoins, le dénouement est un peu gore.

N°3 : Saint-Jacques… La Mecque (Coline Serreau – 2005)

Saint-Jacques-La-MecqueRésumé : Au décès de leur mère, deux frères (Pascal Légitimus, Jean-Pierre Darroussin, Artus de Penguern) et une sœur (Muriel Robin) apprennent qu’ils ne toucheront leur héritage que s’ils font ensemble, à pied, la marche du Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais ils se détestent autant qu’ils détestent la marche. Ils se mettent pourtant en route, avec un groupe de six autres personnes, dont un jeune beur qui fait croire à son cousin un peu naïf qu’il l’emmène à La Mecque, alors qu’il poursuit l’amour de sa vie.
Mon avis : (4/5)
Histoire sympathique et drôle que l’on suit avec plaisir, grâce  à une belle interprétation des acteurs.

 

Mots clés de cet article :

  • film randonnee

Commentez via Facebook

commentaires

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Editeur du blog de voyages Globetrekkeuse, je parcours la planète à la recherche des plus beaux sites naturels. Je partage mon expérience avec tous les autres voyageurs, amateurs ou globe-trotters et vous propose de nombreux récits de voyage, itinéraires et conseils. Rejoignez-moi sur mon profil Google+

3 Commentaires

  • Répondre
    Herve
    3 août 2013

    Connais-tu Touching the void (La mort suspendue en Français), qui raconte l’histoire vraie de deux jeunes alpinistes qui ont gravi la face ouest du Siula Grande, au Pérou en 1985 ?
    C’est un film qui alterne les phases de reconstitution et les phases d’interview. Mais à mon sens la narration est tellement bonne qu’il se regarde véritablement comme un film. On peut le rapprocher de 127 heures mais je le met un cran, voir deux haut dessus

    • Répondre
      celine Auteur
      3 août 2013

      Merci pour ton message. Je vais le regarder de nouveau et peut-être viendra t-il effectivement compléter la liste !

  • Répondre
    Marion
    30 avril 2014

    J’ai été voir « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu » hier.
    C’est très rare que j’aille voir des comédies. Et des comédies françaises encore moins ! Mais, mes proches m’en ont dit tellement bien que je me suis dit pourquoi pas.
    Eh bien, c’était plutôt pas mal ! Bon, ce n’est pas le film du siècle, on est d’accord. Mais, quand même, c’est bien, et surtout j’ai rigolé.
    Bonne journée !
    Marion Articles récents…Circuits à BaliMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge