Ushuaïa, un bout du monde envoûtant

 Ushuaïa pratique : bon à savoir avant de partir.

Accès : par avion depuis Buenos Aires (Aerolineas Argentinas), ou par bus (plusieurs lignes quotidiennes) en passant par le Chili (Détroit de Magellan).
bergement :
très facile. De nombreuses auberges en dortoir ou en chambre, de très peu chères à chères, cuisine commune à disposition, wifi gratuit.

Restauration : pour tous les goûts. Locale : viande grillée, centolla (araignée de mer) et empanadas.
Meilleure saison :
Déc-Janv-Fevr-Mars. Température moyenne en janvier : 10°C.
Pour communiquer :
espagnol et anglais.

Confort : eau courante, électricité, prévoir des vêtements chauds et contre la pluie en toute saison.
Coups de cœur : randonnée vers le glacier Martial pour les points de vue sur la baie, croisière sur le canal de Beagle, visite de la prison d’Ushuaïa, agneau grillé à la parilla.

Ushuaïa, bout du monde étonnant et envoûtant

ushuaïa-fin-del-mundoExtrait de mon Tour du Monde 2011.

17 janvier 2011.
Les conflits en Terre de Feu m’ont fait hésiter avant de m’envoler pour Ushuaïa car le détroit de Magellan est bloqué par des manifestants chiliens, ce qui implique qu’une fois en Terre de Feu argentine, j’ai une forte probabilité de ne plus pouvoir revenir sur le continent. Réflexe de voyageur pressé mais tout à fait injustifié désormais : qu’est-ce que je risque à être coincée quelques semaines au cours d’un tour du monde de plusieurs mois ?
A l’aéroport de Buenos Aires, une tempête se lève, l’avion part avec 3 heures de retard. En fait, tout au long de mon séjour en Argentine, je ne décollerai jamais à l’heure de l’aéroport Aeroparque Jorge Newbery (lignes intérieures).

« Plusieurs centaines de touristes, principalement argentins, restaient bloqués lundi dans l’extrême sud du Chili par une grève régionale, mais plus de trois mille ont pu être évacués au cours du week-end, a-t-on indiqué aujourd’hui de sources officielles chilienne et argentine.
Les autorités avaient annoncé à l’orée du week-end la mise à disposition des moyens de l’armée pour acheminer les touristes bloqués par la grève, qui coupe depuis six jours plusieurs axes routiers de la région australe de Magallanes, près du détroit de Magellan, et de sa principale ville Punta Arenas. »
Le Figaro – 17 janvier 2011

ush (au fond) wuaia (baie) en langue indigène yagan
57 000 habitants

Altitude : 6 m
Province : Terre de Feu, Antarctique et Iles de l’Atlantique Sud

ushuaïa-beagleNom mythique s’il en est, l’histoire d’Ushuaïa et de la Terre de Feu, en Patagonie, est chargée de mystères. Dès le 16ème siècle et les expéditions de Magellan, la Terre de Feu commence à faire parler d’elle. Plus tard au 19ème siècle, ce sont les voyages du capitaine Fitz Roy et de Darwin qui continuent à entretenir le mythe. Encore aujourd’hui, l’évocation de la terre de feu suscite mille et une questions…
Cet archipel doit son nom aux feux allumés par les indiens Yamanas, que les explorateurs se rendant au Pacifique apercevaient depuis le large. De nombreux naufrages eurent lieu dans cet endroit particulièrement hostile. Le Cap Horn reste un passage où les éléments sont souvent déchaînés et bien des marins pourtant aguerris y ont payé un lourd tribut.
Elle est à la fois étonnante et envoûtante, cette ville la plus australe du Monde (qui est en fait Puerto Williams au Chili, mais il ne faut pas le dire trop fort sur le sol argentin !). Rien de très dépaysant au premier abord si ce n’est le survol entre montagnes enneigées et bras de mer. Les paysages sont en fait impressionnants par leur isolement et leur aspect sauvage, la vue sur la baie (randonnée vers le Glacier Martial) est superbe, surtout quand le soleil daigne se montrer… Les promenades en forêt (verdoyantes en ce moment) sont appréciables et celle en bateau sur le Canal de Beagle nous emmène dans des îlots déserts, ou seulement habités par des loups de mer, cormorans royaux ou oies sauvages.

Oui, nous sommes bien au BOUT du Monde !! Je suis juste un peu frustrée de ne pouvoir apercevoir le Cap Horn (caché par le Chili) et de ne pouvoir accoster sur l’Ile des États où subsiste le phare de Jules Verne. Je me contenterai du Phare des Eclaireurs dans le Canal de Beagle.
Les eaux glaciales qui marquent la jonction des océans Atlantique et Pacifique constituent une réserve abondante de nourriture pour une grande variété d’oiseaux (goélands, pétrels, albatros, labbes, brassemers cendrées, cormorans, condors) et pour les nombreux manchots de Magellan.

1 journée de soleil, 2 jours de pluie, ce qui permet de visiter les musées du bout du Monde et de découvrir un peu plus l’histoire de cette Terre de Feu.
ushuaïa-correo-argentinoVous l’avez deviné, tout ici est “bout du Monde” : la ville, les auberges, les souvenirs, le vin et même les pop-corn. Mais on vient ici pour cela, non ?
Je loge dans une auberge, en dortoirs mixtes de 6 personnes, avec salle de bain et cuisine collective. Nous partageons le dîner avec un groupe d’asiatiques, qui, à notre grande surprise, prépare nems, riz et cuisine chinoise en Patagonie…
Je repars enchantée, mais (allez, je le dis quand-même) un peu déçue que tout y soit devenu si cher à cause de l’affluence touristique, notamment de décembre à mars.

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge