Voyage au Costa-Rica : randonnées et activités « Pura Vida »

Un voyage au Costa-Rica parait toujours trop court. C’est certes un petit pays (un peu plus grand que la Suisse) mais il bénéficie de paysages très variés (eaux cristallines, plages, forêts, volcans…) ainsi que d’une riche faune et flore (6% de la biodiversité mondiale).

C’est en fait un paradis pour les amoureux de nature : 1/4 du territoire est placé sous protection.
Le Costa-Rica abrite près de 30 parcs nationaux, 8 réserves biologiques et plus de 60 refuges de vie sauvage. Parmi les espèces les mieux représentées (et il y en a beaucoup puisque l’on estime que 160 espèces y sont découvertes chaque année) : 300 000 espèces d’insectes, 7 000 papillons, 850 oiseaux, 250 reptiles, 230 mammifères, 150 grenouilles et crapauds, 130 poissons, 1200 orchidées, 800 fougères, etc…

carte costa-rica

Le meilleur moyen de profiter de toutes les beautés du pays est de découvrir le Costa-Rica par ses activités de plein air : canoé, rafting, planche à voile, VTT, randonnée, accrobranche, équitation,…
Voici 7 activités testées et à ne pas rater lors d’un voyage au Costa-Rica  !


Voyage au Costa-Rica
7 activités « Pura Vida »


Voyage au Costa-Rica / Activité #1
Randonnée et Ascension du volcan Irazú

Le Costa Rica est un pays propice à la randonnée : plages, forêts, volcans… il y en a pour tous les goûts.

Il est malheureusement interdit de gravir le sommet du volcan Arenal, le plus spectaculaire et le plus actif des volcans du Costa-Rica, toujours placé sous haute surveillance. C’est un cône parfait émergeant abruptement de la plaine que l’on ne se lasse pas de contempler de jour comme de nuit pour apercevoir des jets de lave.
Des randonnées dans le parc naturel du volcan Arenal permettent néanmoins de traverser d’anciennes coulées de lave et de slalomer entre les fumerolles.
On peut également opter pour l’ascension d’un autre volcan, le plus haut (3432 mètres) étant  situé dans le Parque Nacional Volcan Irazú, à une cinquantaine de kilomètres de San José. Son ascension jusque la crête sommitale et le cratère central est facile et offre un paysage lunaire unique, formé d’un lac émeraude autour duquel s’échappent des jets de vapeur blanche.

L’un des atouts de la randonnée au Costa-Rica est la diversité de paysages qu’elle permet de découvrir, du parc Tortuguero à la réserve Monteverde, en passant par quelques volcans.
Si vous aimez les circuits organisés, Huwans, spécialiste du voyage d’aventure, propose des séjours randonnée en petits groupes reprenant plusieurs de mes randonnées préférées au Costa-Rica
.

 

voyage au costa rica irazu

voyage au costa-rica arenal

voyage au costa-rica volcan


Voyage au Costa-Rica / Activité #2
Bains de boue et sources d’eau chaude

Sur le chemin menant jusqu’au volcan Rincón de la Vieja (nord-est du pays), de nombreux sites proposent de vous enduire le corps de boue volcanique puis de vous baigner dans les bassins d’eau chauffée par le volcan.
Le protocole est toujours le même : dix minutes dans un bassin d’eau chaude avant de se recouvrir le corps (et le dos des voisins) de boue volcanique à l’aide d’un pinceau et de laisser sécher au soleil…puis, direction la douche quand la boue commence à craqueler. Il parait que ça fait rajeunir de 10 ans !
On repasse ensuite dans un bassin d’eau chaude, puis dans la piscine d’eau froide (si, si, c’est ainsi que cela donne les meilleurs résultats 😉 ) avant de poursuivre dans le prochain bassin encore plus chaud etc… la température pouvant atteindre 40°C.

voyage au costa-rica boue


Voyage au Costa-Rica / Activité #3
Canopée au-dessus de la forêt tropicale

Frissons garantis sur la cime des arbres avec cette activité qui vous plonge au cœur, ou plutôt au sommet de la jungle grâce à des parcours aménagés de ponts suspendus, rappels et tyroliennes géantes permettant de passer de la cime d’un arbre à une autre, à plus de 30 mètres de hauteur, équipé d’un harnais, d’une longe, d’une poulie et d’un casque. L’environnement est grandiose.
De nombreuses agences proposent ½ ou 1 journée dans la canopée à partir de Turrialba, capitale du sport aventure au Costa-Rica. Également au programme, des sorties randonnée ou à cheval, en VTT, rafting ou canyoning.
Cette activité est à réitérer dans la réserve biologique de Monteverde, immense réserve forestière mondialement reconnue pour sa riche végétation hébergeant une faune extraordinaire, parmi laquelle le mythique quetzal resplendissant, l’un des plus beaux oiseaux des tropiques (privilégier la saison des amours d’avril à juin pour avoir une chance de l’apercevoir).

voyage au costa-rica canopee

voyage au costa-rica araignee

voyage au costa-rica fleur


 Voyage au Costa-Rica / Activité #4
Rafting sur la rivière Sarapiqui

Une autre activité idéale et accessible à toute personne en bonne santé pour conjuguer sensations fortes et découverte de la nature costaricaine : le rafting.
Le rio Sarapiqui s’écoule sur 85 km et permet des sorties pour tous, sportive dans les rapides de son cours supérieur et plus calme dans son cours inférieur permettant même de prendre son temps pour observer les singes curieux et les loutres joueuses.

voyage au costa-rica rafting


Voyage au Costa-Rica / Activité #5
Navigation dans la mangrove de Toruguero

Naviguer dans les canaux de Tortuguero est une expérience inoubliable, un peu comparable à celle de la navigation sur l’Amazone (les piranhas en moins !).
Le parque nacional Tortuguero couvre 19 000 ha de plages, lagons mangrove et forêt tropicale. Dériver sur une pirogue au fil de l’eau avec un guide naturaliste permet de s’enivrer des parfums de fleurs et d’observer une multitude d’animaux : paresseux suspendus, iguanes de toute taille, perroquets multicolores, singes vagabonds, crocodiles dissimulés, tortues se chauffant au soleil.

voyage au costa-rica tortuguero

voyage au costa-rica oiseau

voyage au costa-rica caiman


Voyage au Costa-Rica / Activité #6
Plongée au large des îles Murcielagos

Alors que la plupart des voyageurs viennent au Costa-Rica pour l’exploration terrestre, le pays s’est également fait connaître comme une destination de plongée, notamment au large de la côte Pacifique. La zone au sud est une réserve biologique protégée mais des plongées tout au long de la côte costaricaine permettent d’observer des raies, des tortues, des requins à pointe blanche, de larges bancs de bonites, des perroquets, des murènes, et même des baleines en juin-juillet…
Le site « The Big Scare », au large des îles Murcielagos, est réservé aux plongeurs expérimentés à cause de courants parfois violents et de la profondeur pouvant aller jusqu’à 40 mètres. Une vingtaine de requins taureau y résident, pouvant mesurer jusqu’à 5 mètres de long, ainsi que des raies manta et des bancs de thons noirs…


Voyage au Costa-Rica / Activité #7
Rencontre avec Agalychnis Callidryas

Mieux connue sous le nom de « rainette aux yeux rouges », c’est une star au Costa-Rica.
Son nom vient de l’aspect étonnant de ses gros yeux rouges, renfermant un iris noir vertical lui permettant de voir dans le noir. Ses flancs sont striés en bleu et jaune et les extrémités de ses membres sont orange, même si sa couleur évolue tout au long de la journée et tout au long de sa vie. Cette grenouille ne présente aucun danger pour l’homme, la fuite est en fait sa seule arme de défense. En cas d’attaque, elle ouvre grand les yeux pour impressionner son prédateur et profite de l’effet de surprise pour bondir le plus loin possible, en faisant pipi sur son assaillant pour faire diversion 😉 .
C’est une créature amusante et fascinante que l’on rencontre à proximité des cours d’eau dans toutes les forêts tropicales du pays. Elle est de plus une espèce protégée dans les parcs nationaux de Corcovado et du Volcan Poas : impossible de la manquer.

voyage au costa-rica grenouille


Voyage au Costa-Rica
Informations Pratiques


costa-rica-drapeau

Le conseil !
Le taux d’humidité est très élevé, ce qui rend l’utilisation des appareils photos et smartphones périlleuse. Prévoyez des sachets de silicagel et des sacs étanches pour protéger le matériel.

Superficie : 51 100 km2 (2 fois plus petit que la Suisse)
Habitants : 4 700 000
Capitale : San José
Frontières : Nicaragua au Nord, Panama au Sud, Mer des Caraïbes à l’Est, Océan Pacifique à l’Ouest
Langue officielle : espagnol
Décalage horaire : UTC – 6 heures
Saison sèche : de décembre à avril
Monnaie : le colon
Devises : ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! plus contemporaine : Pura vida !
Point culminant : Cerro Chiripo (3 820 m), Cordillère de Tallamanca.
Spécificités : 117 volcans, 30 parcs nationaux, 6% de la biodiversité mondiale, pays pacifiste sans armée, 2 millions de visiteurs par an
Ne pas oublier : jumelles, répulsif anti-moustique, pince à épiler, chaussures de randonnée, pantalon, imperméable, maillot de bain, adaptateur électrique.

Alors que le Costa-Rica accède dans les années 2000 au rang de 1ère destination touristique d’Amérique centrale, l’écotourisme semble montrer ses limites avec une sur-fréquentation des espaces protégés et des crédits désormais insuffisants pour assurer la protection des parcs. Il n’en reste pas moins une référence mondiale en matière de développement touristique durable.


 

Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge