Emballages, conseils pour les trier et les éviter (Défi Zéro Déchet)

Écogeste lancé cette semaine : réduire ma consommation d’emballages et éviter tout emballage non recyclable

GESTE ECOCITOYEN N°3
Stop aux emballages inutiles et polluants

Relevez vous aussi le défi un geste écocitoyen par semaine : cap ou par cap ?


100 milliards d’emballages sont jetés chaque année par les français, soit 5 millions de tonnes de déchets composés de plastique, papier, carton, cellophane, métal… Seulement la moitié de ces emballages est recyclée et des millions de tonnes finissent dans les décharges et incinérateurs, contribuant ainsi au gâchis de ressources naturelles et à la pollution de notre environnement.

Le défi de diminuer (voir éliminer) tous les emballages de mon quotidien s’annonce difficile vu le nombre de produits sous emballages qui existent dans les supermarchés français ! A part quelques épiceries bio, je ne connais pas de magasin près de chez moi qui propose des aliments “en vrac”… mais peut-être n’ai-je pas bien cherché, ou devrai-je me limiter aux marchés !
Deuxième difficulté à venir : savoir reconnaître un emballage recyclable ! Comment  décoder les différents logos affichés sur les emballages ? Comment différencier un plastique recyclable (ex : bouteille) d’un plastique non recyclable (ex : pot de yaourt) ? Avouez que c’est parfois un vrai casse-tête que de choisir la bonne poubelle !

1 – Emballages et logos, ce qu’il faut retenir…

2 LOGOS A PRIVILÉGIER, qui nous certifient le recyclage

CERCLE DE MOEBIUS
cercle-de-Moebius emballagesS’il est utilisé « nu », il indique que l’emballage du produit a été conçu afin de pouvoir être recyclé. Ce logo est parfois agrémenté d’un pourcentage, il indique alors le pourcentage de produits recyclés utilisés pour élaborer l’emballage.

cercle-de-Moebius-avec-pourcentage emballagesSymboles qui précisent que l’emballage ou le produit est fabriqué avec des matières recyclées. Ils indiquent également à quel taux s’élève la matière recyclée.


TRIMAN

emballages TrimanObligatoire sur tous les produits recyclables depuis le 1er Janvier 2015, ce logo a pour objectif de simplifier l’information : il signifie que le produit est recyclable et qu’il doit être trié.
On devrait donc le voir apparaître de plus en plus souvent sur nos emballages.
Plus d’informations sur Triman sur le site ecoemballages.

4 LOGOS UTILES mais qui ne garantissent pas le recyclage

POINT VERT Eco-Emballages
point-vert emballagesAttention, le symbole le plus connu et le plus trompeur !
Le point vert d’Eco-Emballage n’indique pas que l’emballage peut être recyclé, il indique uniquement que l’entreprise productrice de l’emballage s’est acquittée d’une redevance auprès d’Eco-Emballage. Plus de 50.000 entreprises y ont déjà souscrit et contribuent donc financièrement à la démarche de recyclage et de tri en France.

Pour les PLASTIQUES
emballages plastique-peteChaque type de plastique fait l’objet d’une procédure particulière de recyclage et ce logo permet de les identifier.
1 : PET (bouteille d’eau, d’huile) – le plus recyclable des plastiques
2 : PEHD (bouteille de détergent, de jus de fruit) – recyclable
3 : PVC (tuyau d’eau gris, gaine électrique) – non recyclable
4 : PELD (sacs et emballage plastique) – non recyclable
5 : PP Polypropylène  – non recyclable sauf les bouchons de boissons
6 : Polystyrène (tableau de bord, isolation) – non recyclable
7 : tous les autres plastiques

TIDY MAN
emballages poubelleCe symbole ne fait l’objet d’aucun contrôle, il indique simplement au consommateur que l’emballage doit être jeté à la poubelle. Si ce logo est apposé sur de nombreux produits, il n’a qu’une vocation pédagogique, rappelant au consommateur que la place des déchets est dans la poubelle, et nul part ailleurs.

Poubelle barrée
emballages deeeSymbole indiquant que le déchet doit être collecté par une filière spécifique et ne doit pas être jeté dans une poubelle classique. Utilisé pour les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE).

Maintenant que je connais les logos à privilégier dans ma quête de l’emballage recyclable, essayons de définir quelques règles permettant de réduire le volume d’emballages qui continuera à gonfler ma poubelle encore quelques temps…

2 – Règles de bonne conduite vis-à-vis des emballages !

EMBALLAGES A ÉVITER

  • Ceux qui ne servent à rien.
    ex :
    cartons entourant les yaourts, dentifrices, fournitures scolaires, plats préparés, cosmétiques…
  • Ceux qui sont disproportionnés par rapport au contenu.
    ex : emballages d’équipements électroniques, coques en carton pour fournitures scolaires…
  • Ceux qui ne sont pas recyclables.
    ex : barquettes à fruits et légumes, blisters…
  • Ceux qui sont trop petits.
    ex : portions individuelles, dosettes de sucre ou café…
  • Ceux qui nous trompent car insuffisamment remplis.
    ex : boîtes de céréales, sucreries, riz ou pâtes. Petite astuce : secouez la boîte : plus c’est bruyant, plus il y a d’air dedans !

emballages à éviterEMBALLAGES A PRIVILÉGIER

  • Ceux qui sont en carton, verre ou métal, parfaitement recyclables.
  • Ceux qui peuvent avoir une seconde vie.
    ex :
    le pot de moutarde qui se transforme en verre, la boite à biscuit qui devient boite à sucre…
  • Ceux qui ont une grande contenance.

 

3 – Réduction de mes emballages, bilans intermédiaires

Bilan #1 : Janvier 2016
avant mise en œuvre des règles de bonne conduite

Inventaire Emballages recyclables (ou que je crois l’être) : magasines, paquets de biscuits et pizzas, rouleaux de papier-toilette et saupalin, bouteilles d’eau, papier en vrac, boite à œufs, boite vide de médicament, contenant de fromage blanc, sac de croquettes…
Inventaire Emballages non recyclables : pots de yaourts et crèmes dessert, emballages individuels, films plastique, unidoses de sérum physiologique…

emballages ma poubelle

Actions mises en œuvre (Janvier) :
Coller un autocollant “stop-pub” sur ma boîte aux lettres,
• Faire mes propres yaourts (à l’aide d’une cocote-minute),
• Acheter en vrac : riz, pâtes, céréales, poudre d’amande, raisins secs…
• Flacon de 200 ml pour le sérum physiologique au lieu de dosettes individuelles.


Bilan #2 : Septembre 2016
A Grenoble, tous les emballages se recyclent !

Inventaire et bilan : pas de grand changement dans la composition des emballages jetés depuis le mois de Janvier, mis à part la disparition des paquets de croquettes (le chat est mort…).
On mettra ce comportement non vertueux sur le dos du déménagement… mais désormais il nous faut trouver de nouvelles habitudes. A Grenoble, plus d’excuse, les écocitoyens sont nombreux et les solutions existent. Les producteurs du marché de l’Estacade ne sont d’ailleurs pas du tout surpris de me voir arriver avec mes propres contenants et refuser systématiquement les plastiques. C’est un bon départ.

emballages zero dechet

A Grenoble,  fini le casse-tête pour savoir dans quelle poubelle jeter ses emballages plastiques ! Depuis le 1er Juin 2016, tous les emballages plastiques (pots de yaourt, barquettes, films, sachets plastiques…) peuvent être jetés dans le bac de tri, la métropole étant désormais équipée d’un centre de tri (Athanor) permettant de recycler l’ensemble des plastiques.
C’est une bonne initiative mais l’objectif était bien de viser le zéro déchet ! Mais sans vigilance de notre part, on a vite fait de se laisser aller à la facilité, d’autant plus que mes yaourts maison ne sont pas à la hauteur de ceux du commerce et que les Pom’Potes en balade pour bébé, c’est tout de même très pratique 🙁

Actions mises en œuvre (Septembre) :
Coller un autocollant “stop-pub”
sur ma boîte aux lettres : réalisé dès notre arrivée et cela s’avère payant, nous ne recevons que très peu de publicités,
Acheter en vrac : cela semble possible pour certains ingrédients (riz, pâtes, céréales, fruits secs, fruits et légumes) mais à explorer encore pour les produits laitiers, farine, sucre…
Faire les courses avec mes propres contenants,
Analyser pour chaque produit avec emballage s’il existe une solution sans emballage.

Bilan dans 1 mois !

Commentez via Facebook

messages

1 commentaire

  • Répondre
    7 février 2016

    Bon article. Et utile. Je connaissais déjà le logo trompeur d’Eco-Emballages (je connais au moins une personne qui se l’ai fait tatouer…). pour le reste, je ne faisais pas trop attention, j’y regarderai de plus prêt maintenant. Notamment pour le logo des plastiques.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge