Sac à dos OSPREY Mutant 38, profilé pour la haute montagne !

Pour ce test complet du sac à dos OSPREY Mutant 38, je laisse le clavier à Pierre :

« Pour aller taquiner le Mont Blanc cet été, il me fallait un sac, un vrai. Si possible aussi bien accessoirisé que mon sac à dos habituel (Mammut Trion Pro) mais moins volumineux et plus léger. Telle était la promesse du sac à dos Osprey Mutant 38.
Spécialement conçu pour l’alpinisme, il n’en reste pas moins polyvalent et dispose de tous les accessoires pour transporter et utiliser son matériel facilement jusqu’au sommet. »


Sac à dos OSPREY MUTANT 38
Conditions du Test

• Lieu : Isère, Savoie et Massif du Mont Blanc (ski de randonnée, randonnée et alpinisme),
• Durée du test : 4 mois (hiver et printemps),
• Condition météo : tout temps (jusqu’à-15°C), excepté sous la pluie,
• Testeur : Pierre.

sac a dos osprey mutant merdeglace


Sac à dos OSPREY MUTANT 38
Caractéristiques

• Utilisation : ski de randonnée, voyages, randonnées pédestres, alpinisme estival,
• Matières : Nylon Dobby 210 Deniers résistant à l’abrasion,
• Compartiments : compartiment principal,  couvercle supérieur amovible et équipé d’une poche-filet avec attache-clé et fermeture éclair. A l’intérieur : compartiment et ouverture latérale pour la poche à eau,
• Accessoires :  extérieur hyper accessoirisé.
On trouve par exemple un porte casque, un système d’attache de corde, 2 porte-skis latéraux, 2 attache-piolets avec le système ToolLock et de nombreuses solutions pour les dégaines et autres quincailleries, des sangles de compression, des bretelles à mousse perforée,
• Poids : 1120 grammes,
• Volume : 38 litres (existe également en version 28L pour qui aime « voyager » léger),
• Couleur : Gritstone Black, Dyno Green (modèle testé),
• Fabriqué au : Vietnam,
• Prix : 160 €

Retrouvez l’ensemble des caractéristiques du sac à dos sur le site d’OSPREY.

sac a dos osprey mutant test


Test sur le Terrain

Sac à dos OSPREY MUTANT 38
Esthétique (4/5)

Léger mais robuste, utilisable toute l’année, le sac à dos OSPREY Mutant 38 est prêt à tout.
Le design est sobre, dans la tendance actuelle, avec un seul compartiment accessible uniquement par le haut. Le modèle existe en 2 coloris, pouvant varier d’une saison à l’autre. Au début du test, le sac à dos Osprey Mutant 38 se déclinait en Dyno Green (modèle testé), au caractère sportif et dynamique, et en Gritstone Black, plus discret et passe-partout. L’emblème de la marque, l’Osprey (ou balbuzard pêcheur), apparait sur le devant du sac comme une invitation à l’aventure.
Le profil est étroit, sans poches latérales puisque celles-ci ont été remplacées par des porte-skis constitués de sangles de 15mm, et le filet intégré dans la poche supérieure pour un rangement rapide du casque apporte une touche de technicité supplémentaire.


Sac à dos OSPREY MUTANT 38
Confort et Portage (4/5)

Les réglages de portage sont classiques : bretelles dorsales réglables en longueur, ceinture ventrale munie de porte matériel de chaque côté, ceinture abdominale avec sifflet.
L’armature aluminium peut être retirée mais il va falloir m’expliquer l’intérêt, sauf si vous voulez « gagner » 60 grammes. Au contraire, elle contribue à la bonne tenue de l’ensemble et au confort de portage. Sa conception en aluminium vous permettra de la former à votre propre morphologie dorsale.

La zone suffisamment rigide en contact avec le dos est recouverte d’une toile agréable en nids d’abeille améliorant la respirabilité et procurant de bonnes sensations de portage. Par contre attention en mettant le piolet à l’épaule ou en posant le sac contre un rocher : cette toile est fragile, un accroc est vite arrivé et j’en ai fait les frais !
Les bretelles sont constituées d’une mousse perforée en structure semi-ouverte qui améliore la respirabilité et permet de gagner (encore !) quelques grammes sur le poids de l’ensemble. Bref, c’est bien pensé et ne provoque aucune douleur sur les épaules.

sac a dos osprey mutant dos

En ski de randonnée, j’ai testé le système de portage des skis. En partie basse, il y a une sangle de maintien sur laquelle vient buter l’arrière de la fixation. Là encore, c’est du classique mais j’aurais préféré qu’elle soit un peu plus resserrée pour éviter que la fixation ne passe à travers et que le ski glisse vers le bas.
Par contre, la sangle d’attache en zig-zag sur le côté est très fonctionnelle. Elle se verrouille, se tend et se détend facilement.


Sac à dos OSPREY MUTANT 38
Technique (4/5)

Volume et Accessoires

Le volume de 38L est suffisant pour des escapades ne dépassant pas 5 ou 6 jours, en semi-autonomie bien sûr.
Attention aux crampons, le Mutant 38 ne propose pas de compartiment dédié. Je ne l’ai pas testé avec des charges supérieures à 13kg, d’une part car 13 kg c’est déjà pas mal, et d’autre part parce qu’il ne semble pas fait pour des charges plus élevées.

sac a dos osprey mutant alpinisme
L’entrée se fait par le couvercle supérieur amovible, ce qui signifie que vous pouvez le retirer totalement pour avoir alors un poids à vide plus léger (comptez environ 150g de gain), ça c’est pour les chasseurs de grammes. L’autre intérêt de cette séparation, c’est d’avoir, une fois le couvercle enlevé, une petite sacoche dans laquelle ranger vos objets de valeurs (argent, téléphone portable, GPS, DVA…) et que vous pouvez emporter partout avec vous, surtout une fois arrivé au refuge. C’est le premier modèle que je vois avec un système aussi simple mais ô combien pratique. J’ai adoré. +1 pour l’accessoirisation !

Autre accessoire très apprécié : le filet port-casque intégré au rabat. En effet, le compartiment supérieur contient un filet extensible qui épouse le casque et vient s’attacher sur une sangle grâce à un crochet métallique : simple et efficace encore et toujours. Ainsi, le casque est facilement accessible et ne vient pas encombrer le compartiment principal.

Seul bémol, la ceinture ventrale dispose de 2 porte-matériels. J’aurais préféré y retrouver à la place de l’un d’eux une petite poche zippée (pour le téléphone ou le GPS par exemple).

sac a dos osprey mutant accessoires

Solidité

Le sac à dos OSPREY Mutant 38 utilise un tissu nylon assez fin à première vue mais néanmoins robuste avec un renforcement pour les côtés et le fond du sac. Cela donne un sentiment de solidité supplémentaire.
Quant à l’étanchéité, je ne l’ai pas utilisé par temps de pluie. Mais avec une imperméabilité de 410 deniers, on peut être confiant.

Entretien

Le sac se lave facilement à l’eau et au savon (veiller à faire un bon rinçage). Le nylon sèche rapidement à l’air libre.


Conclusion
Sac à dos OSPREY MUTANT 38

Points forts

• Esthétique, robuste,
• Compact et bien accessoirisé,
• Compartiment supérieur détachable rapidement,
• Nombreuses possibilités de fixations du matériels : skis, raquettes, crampons, piolet, corde, casque, bâtons…
• Bretelles respirantes très confortables,

Points faibles

• Absence de poche sur la ceinture ventrale,
• Absence de compartiment à crampons,
• Pas de zip en partie basse permettant un accès rapide au fond du sac.

Au final, peu de reproches à faire au sac à dos OSPREY Mutant 38. Compact et robuste, il est conçu pour la montagne et ce qu’on y fait dessus. Mais l’absence de poche à crampons pour un sac dédié en priorité à l’alpinisme, ça fait un peu désordre ! C’est dommage mais le compromis fait par OSPREY pour rester dans la catégorie des sacs « légers ».

sac a dos osprey mutant randonnee


Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge