New York, mais quel est donc ton secret (interview)?

New York !
B
eaucoup m’en parlent comme d’une ville magique qu’il faut absolument connaître alors qu’à première vue, c’est plutôt un endroit que j’éviterais, trop éloigné de mes destinations de prédilection, naturelles, sauvages et un peu coupées du monde…
S’il m’arrive de rêver devant les récits de road trips et voyages dans l’Est des États-Unis, j’avoue avoir du mal à comprendre cette fascination portée à New York par de nombreux voyageurs ! Cela a forcément attisé ma curiosité et j’ai donc cherché à élucider ce mystère en interviewant quelques voyageurs passés par NYC à un moment ou à un autre de leurs pérégrinations. Réussiront-ils à nous tenter ?

Pourquoi visiter New York ?
4 voyageurs, 4 visions


 Présentation des voyageurs

AMANDINE, voyageuse curieuse, amoureuse de la mer
Amandine
JUSTINE, jeune voyageuse tombée sous le charme de Paris

JustineGAUTHIER, voyageur aguerri pour le pro comme pour le perso
GauthierJUAN, sportif avant tout, voyageur s’il le fautJuan


1 – Visiter New York, comment vous est venue cette idée ?

Amandine : New York a toujours fasciné dans la littérature, le cinéma et la musique. Sinatra et JayZ l’ont chanté. Woody Allen en fait le théâtre de ses films. Fan des séries « Friends » et « How I met your mother », j’ai un jour rêvé de faire partie de leurs bandes.. et donc de NYC !
Les images de la ville sont omniprésentes dans notre quotidien. On en a tous entendu parlé : c’est la ville de tous les possibles, celle qui ne dort jamais. Et au final, on a un peu l’impression de la connaître. Du coup, quand des amis m’ont proposé de partir là-bas, j’ai dit oui sans hésiter ! Pour voir de mes propres yeux tout ce qui me semblait déjà familier et mesurer la ville à sa réputation.
Justine : En grandissant, j’ai développé une attirance pour la culture américaine qui venait envahir la France. J’adore la mentalité des Américains : ils ont un regard neuf sur tout ce qui les entoure, n’ont pas froid aux yeux, toujours prêts à se lancer dans des projets ambitieux avec passion et un esprit d’entrepreneuriat bien réel.
Pour moi, c’était une évidence… mais il faut dire que je suis fan de la série « Sex and the City », qui m’a clairement vendu New York ! Donc quand j’ai eu l’opportunité de partir là-bas il y a un peu plus de deux ans, je n’ai pas hésité une seule seconde.
Gauthier : J’étais étudiant, je suis parti un été aux USA pour travailler comme animateur de colo. Je suis passé par une association qui recrute des animateurs dans le monde entier pour ouvrir sur le monde l’esprit des enfants américains (qui très souvent font difficilement la différence entre l’Europe et l’Afrique…). L’association possède une auberge de jeunesse à New-York où j’ai passé une semaine.
Juan : Nous avons accompagné un couple d’amis qui voulait depuis longtemps visiter New York, un voyage entre amis donc, avec enfants.
.
new york city globetrekkeuse

 2 – Sur une échelle de 1 à 10, quelle note attribuez-vous à New York ?

Amandine : 8/10 , parce que malgré mes nombreuses attentes, je n’ai pas été déçue une seconde. Seul bémol : le coût de la vie là-bas, c’est un vrai budget !
Justine : 10/10, sans hésiter. New York est une ville qui me faisait et me fait toujours autant rêver. Lorsque vous y êtes, impossible d’être déçu. Pour moi, cela collait parfaitement avec l’image que j’avais de la ville avant de la visiter.
Gauthier : 8/10. Il y a une vrai identité propre à la ville. Ce n’est pas les États-Unis ni aucune autre ville, c’est Big Apple. Je ne m’y suis pas ennuyé, de la journée à Central Park à la nuit en club de jazz en passant par la statue de la liberté.
Juan : 7/10. New York reste une ville, à part soit, mais une ville ! On s’y sent parfois comme dans un parc d’attraction mais il y a tout de même beaucoup d’endroits mythiques à visiter. Il y a énormément de touristes si bien que vous entendrez plus souvent parler italien, espagnol ou français qu’anglais.
.
new york taxi

 


 3 – Qu’est-ce qui, à votre avis, rend New York si attractive ?

Amandine : Pour moi, New York a vraiment ce coté ville mythique… et elle est tout ce qu’elle prétend être! Les vues époustouflantes depuis les roof top, la foule continue, les écrans géants à Time Square, le bol d’air frais à Central Park… rien n’est exagéré ! Les New Yorkais assument ces clichés et les vivent à fond ! A partir du moment où l’on n’est pas allergique à la vie citadine, il y en a pour tous les goûts : bâtiments historiques, musées, shopping, ballades. J’ai aussi adoré le coté cosmopolite de la ville, on s’y sent chez soi et l’espace de quelques jours, on a vraiment l’impression que tout est possible !
Justine : New York attire les foules, les passionnés, les rêveurs, les ambitieux. Elle a su s’implanter dans l’esprit de chacun en tant que « capitale du monde » et lorsqu’on y est, on a vraiment l’impression d’être au centre du monde, d’être à l’endroit où tout le monde veut être… Ce que j’aime par-dessus tout, qui ressemble à Paris, c’est que l’ambiance change totalement d’un quartier à un autre. Vous pouvez marcher 100 mètres, arriver dans un nouvel endroit et ressentir une nouvelle ambiance. New York m’émerveille à chaque instant. Il y a toujours des choses à découvrir, des gens géniaux à rencontrer, des nouvelles soirées organisées, et pour tous les goûts.
Gauthier : C’est comme au cinéma ! Les taxis jaune à toute heure, les sirènes de police … nous avons tous vu des films ou des séries sur New York et cette image se révèle être la réalité. Mais il y aussi énormément de choses à découvrir auxquelles on ne s’attend pas, du petit café hipster au club de jazz en passant par Wall Street ou le MET. Poussez jusqu’à Harlem pour une messe accompagnée de Gospel et vous avez changé de pays. Chaque quartier apporte une nouvelle couleur, du touristique Little Italy (une rue !) au quartier chinois où beaucoup ne parlent pas un mot d’anglais ou encore Broadway et ses comédies musicales. Et un peu partout le shopping, des dernières baskets au petit créateur à la mode. New York vit jour et nuit et chacun trouvera une activité ou un quartier à son goût.
Juan : Bonne question, la réponse n’est pas évidente… Il faut y aller pour se rendre compte que l’on mange du New York depuis tout petit. Souvenez vous des films que vous avez vus, souvenez vous des séries que vous avez regardées. Lorsqu’on y est, on se dit : « Ah mais oui, je connais, j’ai déjà vu ce building dans Ghost Buster 🙂 ». On a l’impression que cette ville n’est pas réservée au New Yorkais mais qu’elle appartient à tous !
.

new york street


 4 – Quelques conseils pour ceux qui s’apprêtent à partir à New York ?

Amandine : Mon premier conseil c’est de prendre son temps. New York ne se raconte pas, elle se vit (je pense que ce cliché a été inventé pour New York !).
Je recommande de ne pas faire l’impasse sur les classiques : Empire State Building, Statue de la liberté, Time Square, Central park, le MET… Si vous prévoyez un certain nombre de visites, l’achat du New York City Pass peut être une bonne idée !
Le mémorial du 11 septembre reste un incontournable, cet événement reste très présent dans l’esprit de tous les New Yorkais. Je conseillerais par contre de faire l’impasse sur le musée, informatif mais trop sensationnaliste à mon goût et qui au final m’a laissée très mal à l’aise. Prenez le temps de flâner, de découvrir les rues et les quartiers…Même si le métro est très pratique, New York se visite à pieds. Prévoyez donc des bonnes chaussures… ou achetez-les sur place : même si le taux de change n’est plus forcément très avantageux, certains produits restent bien moins chers qu’en France, et on trouve partout des outlets géants. Même pour ceux qui ne sont pas fans de sports, allez voir un match là-bas reste une bonne expérience, et dans un autre style, n’hésitez pas à réserver des places pour une comédie musicale à Broadway.
Enfin, vivez au rythme new-yorkais ! Balladez-vous un starbucks à la main, rentrez chez vous en taxi jaune, allez faire quelques courses au milieu de la nuit, prenez l’apéro sur un rooftop… Dernier conseil si vous avez le temps, Washington DC n’est qu’à quelques heures de train. Vous pouvez sans problèmes faire l’aller-retour sur 2 jours pour faire un coucou à Obama à la maison blanche  et jeter un œil aux autres institutions américaines !
 new york nuit
Justine : Bien sûr, il faut aller voir les monuments connus et ne pas venir avec une valise remplie si on veut faire du shopping !
Mon conseil serait de suivre ses envies, d’aller se perdre dans la ville. Car c’est comme ça qu’on découvre et qu’on vit le vrai New York, celui de la vie de tous les jours. Prenez votre courage à deux mains et allez parler aux New Yorkais dans des bars sympas au moment des afterworks, vous serez étonnés par leur accueil, ils n’hésiteront pas à engager la conversation si vous leur montrez de l’intérêt.
Ne cherchez pas à tout prix à aller voir tous les monuments qui se trouvent sur votre guide de voyage. Parfois, le meilleur moment qu’on peut avoir, c’est lorsque l’on est assis tranquillement à une terrasse, en train de prendre conscience que l’on se trouve dans la ville la plus impressionnante du monde.
Gauthier : New York, ce n’est pas les États-Unis ! La ville est cosmopolite, on y entend toutes les langues du monde. Cela donne un peu le tournis, mais ce n’est pas forcément désagréable de se laisser porter. Ne pas oublier le pourboire, c’est le salaire des serveurs. Ils peuvent être très agressifs si on ne laisse pas assez..
Juan : Je ne suis pas un spécialiste du voyage ni de l’organisation, mais il est impératif de se fixer des sites et lieux à visiter avant le départ. Il y a énormément de choses à faire et on y marche beaucoup : prévoir environ 10 à 15 km de marche par jour et un minimum de 5 jours sur place (8 jours, c’est l’idéal). Un tips que tout le monde connait : le New York Pass permet de profiter d’un très grand nombre de sites en faisant un minimum de queue.

new-york central park

BON A SAVOIR : Pour un séjour de 90 jours maximum aux USA, les ressortissants français sont exemptés de visa grâce à l’ESTA.
.
Motifs du voyage : tourisme, études de courte durée, traitements médicaux, affaires ou transit.
Qui doit faire la demande : tous les passagers exemptés de visa arrivant par voie maritime ou aérienne, y compris les enfants en bas-âge.
Quand faire la demande : au moins 72 heures avant le départ pour les USA.
Durée de validité : 2 ans.
Documents à présenter :  passeport valide au moins 6 mois après la date de départ pour les USA et billet d’avion/bateau AR (un passeport par voyageur y compris pour les enfants en bas-âge).
Auprès de qui faire la demande : www.esta-formulaire.us/ (entreprise spécialisée).
Prix : 72 $ par demande (remboursement total en cas de refus).


5 – Pensez-vous visiter de nouveau New York bientôt ?

Amandine : J’ai vraiment adoré la ville et si l’occasion se présente, pourquoi pas ! Mais cela n’est absolument pas une priorité pour moi, j’ai encore beaucoup d’autres endroits que j’ai envie de découvrir.
Justine : J’attends déjà l’opportunité d’y retourner pour la troisième fois. Je voudrais y aller en hiver cette fois-ci pour voir la ville enneigée.
Gauthier : Oui, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir à New York.
Juan : Non, ce n’est pas prévu pour le moment et il y a encore beaucoup d’endroits à visiter aux États Unis. Nous projetons de faire un roadtrip aux USA  et de rouler un peu sur la mythique Road 66 en Harley !
.
 new york by night
 .

Retrouvez également sur le blog l’interview d’une famille française expatriée aux USA..

4 Commentaires

  • Répondre
    29 avril 2018

    Bonjour,
    J’ai adoré votre article, et amandine est superbe avec cette courrone ☺.
    Morgan Articles récents…De superbes accessoires pour profiter au mieux de sa tablette tactile enfant.My Profile

  • Répondre
    13 mai 2018

    7 fois à NYC et je n’en ai pas encore assez! Mon problème: y être allée à chaque fois avec une personne différente et y avoir revu plusieurs fois les mêmes lieux et ambiances. Même si, comme nos 4 complices ici, j’en reviens chaque fois émerveillée, je serais ravie de continuer de la découvrir avec d’autres yeux et de voir d’autres facettes de la ville.

    Alors, oui, j’espère qu’au moins toi, tu es convaincue maintenant et que tu prendras quand même un peu le temps d’aller y plonger un moment un de ces jours!
    Les Petits Pas de Juls Articles récents…Getting Greener: Zero Waste ToiletriesMy Profile

    • Répondre
      celine Auteur
      13 mai 2018

      Allez j’avoue… même si je commence à comprendre les charmes de NYC, je suis bien plus attirée par les grands espaces environnants !! Donc, si je vais en Amérique du Nord, ce ne sera probablement pas ma destination 😉

CommentLuv badge