Lac du Der : 6 raisons de découvrir le plus grand lac artificiel de France

Le Lac du Der fait partie de ces endroits étrangement méconnus malgré des atouts naturels et patrimoniaux incontestables. Je l’ai moi-même découvert par hasard au cours de mon Tour de France en van aménagé sans savoir qu’il était le plus grand lac artificiel de France, grand protecteur de la ville de Paris et reconnu pour son importance ornithologique majeure.
Avec des centaines de milliers de grues cendrées qui y font étape chaque année, il est en effet un site incontournable pour les passionnés d’oiseaux, mais pas que… je vous livre dans cet article 5 autres raisons de découvrir le Lac du Der, une destination nature privilégiée pour passer des vacances au calme et en famille.

lac du der enfant

Le Lac du Der n’est qu’une étape d’un Tour de France réalisé en van avec mon fils de 2 ans
Retrouvez tous les articles associés sur la page de présentation de cette aventure..


Escapade au Lac du Der, en bref !

Durée du séjour : 3 jours
.
Localisation : à cheval sur les départements de la Marne et de la Haute-Marne, dans la région Grand Est (20 km de Saint-Dizier).
Signification de Der : de « Dervos », chêne en langage celtique.
.
Lieux visités : Giffaumont-Champaubert (station nautique, promenade en bateau, train touristique), site de Chantecoq (sortie ornithologique) , Droyes (la Ferme du Bocage), tour du lac à vélo, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement (village musée du Der), circuit des églises à pans de bois.
.
lac du der carte globetrekkeuse• cliquez sur la carte pour l’agrandir •
.
.Hébergements : Roulotte des Elfes, Au milieu de Nulle Part à Outines (un petit coin de paradis à découvrir plus bas dans cet article…).
.
🙂 Activités préférées :
• de mini-voyageur (2 ans) : naviguer en pleine mer, se cacher dans les observatoires à oiseaux,  explorer la roulotte et toucher de drôles de plantes au village musée du Der,
• de maman :
l’observation des oiseaux, le villlage musée du Der et notre petite roulotte au milieu de nulle part.
.
Ce que nous avons moins aimé : le petit train, trop touristique.


6 bonnes raisons de partir sur les bords du Lac du Der


Raison n°1 de découvrir le Lac du Der
« une renommée ornithologique internationale »

Le Lac du Der et les vastes massifs forestiers environnants constituent un cadre naturel privilégié pour de nombreuses espèces d’oiseaux, notamment au cours de l’automne lors de leur migration depuis les zones de reproduction du nord de l’Europe vers les zones d’hivernage de France, d’Espagne et d’Afrique. C’est ainsi que l’on peut aujourd’hui observer plus de 310 espèces d’oiseaux sur le lac, certains rares et menacés.
La star incontestée est la grue cendrée. Cette espèce plutôt craintive trouve sur le Lac du Der un espace immense, calme et plat permettant la surveillance des éventuels prédateurs, des ilots propices au rassemblement par milliers et des zones d’alimentation tout autour. Chaque année, entre 200 000 et 350 000 grues y transitent !

Nous nous sommes donc munis de jumelles pour tenter de parfaire notre culture ornithologique en nous rendant sur l’un des observatoires aménagés autour du lac, sur le site de Chantecoq… avec l’aide bienvenue d’un expert en la matière, le guide ornithologue Antoine Cubaixo. Et je dois dire que l’expérience fut absolument passionnante. Non seulement j’ai pu admirer de nombreuses espèces mais j’ai aussi appris à les reconnaître grâce à leur aspect, leur gestuelle ou leur chant (je devrais plutôt dire leur « cri »  pour la plupart) et je me suis très vitre prise au jeu.
A mon tableau de chasse : aigrettes, hérons, courlis, bécassines, foulques, cormorans, grèbes huppés… et bien-sûr grues cendrées (leur cri « knourr knourr » n’a plus de secret pour moi). Mais pour pouvoir espérer assister au show de dizaines de milliers de grues réunies sur le lac, il faudra revenir au mois de novembre.
Mini-voyageur lui, n’a pas encore tout compris au maniement de la longue vue 😉 .

lac du der enfant oiseaux

INFO : Antoine Cubaixo propose des visites guidées, privées ou en groupe, tout au long de l’année, à partir de 25€ par personne, voir agenda des sorties.


Raison n°2 de découvrir le Lac du Der
« une nature capricieuse vaincue mais protégée »

Si le Lac du Der est aujourd’hui un site ornithologique de grande importance, il était avant tout destiné au milieu du 20ème siècle à protéger Paris des crues de la Seine, en désengorgeant le fleuve de ses affluents. Inauguré le 3 janvier 1974, il aura fallu 7 ans pour aménager cet immense réservoir de 4800 hectares et pour faire face aux contestations des habitants du pays du Der, refusant d’abandonner 3 de leurs villages aujourd’hui sous les eaux : Chantecoq, Champaubert-au-Bois et Nuisement-aux-Bois.
Pour assurer pleinement son rôle, le Lac du Der connaît un marnage annuel. Il se remplit de décembre à juin pour protéger les vallées des crues dévastatrices, puis rend l’eau à la rivière durant l’été et l’automne, passant ainsi de 4800 hectares à 1000 hectares. Impossible donc de se lasser des paysages du Lac du Der, ils varient tout au long de l’année !

Au mois de septembre, le lac laisse apparaitre de nombreux ilots sur lesquels les oiseaux trouvent refuge, et de nombreuses balades permettent de contempler cette nature apprivoisée mais préservée.

lac du der paysage septembre
Le vélo est, selon moi, le mode de transport qui se prête le mieux à la découverte de cet environnement, le must étant d’effectuer le Tour du lac, une boucle de 38 km qui permet de profiter à la fois de l’ambiance lacustre mais également des forêts et des villages du bocage. Inutile d’être un grand sportif, le relief est plat et on peut tout à fait le faire en une journée entière avec une pause par exemple au village musée du Der (je vous en parle dans la suite de l’article).


Raison n°3 de découvrir le Lac du Der
« un patrimoine étonnant »

Ce qui frappe avant même d’arriver sur les bords du lac, ce sont les nombreuses maisons et églises à pans de bois. Cette architecture typique du Der a été choisie par les artisans locaux pour palier à l’absence de pierres à bâtir : ils ont donc utilisé ce qu’ils avaient sur place, de la terre argileuse et du bois de chêne.
La route touristique des églises à pans de bois permet de découvrir un ensemble d’édifices religieux uniques en France : 10 églises et une chapelle édifiées entièrement en pans de bois, entre le 15ème et le 18ème siècle (circuit à télécharger ici).
La plus typique et harmonieuse du circuit est sans doute l’église de Lentilles, constituée de 2 toitures séparées, de 5 verrières circulaires, et d’une imposante flèche pointue à 4 niveaux d’abat-son. Mais personnellement, j’ai eu un coup de cœur pour celle d’Outines. Parfaitement préservée, elle s’impose par ses dimensions qui lui donnent une allure de cathédrale, et sa longue flèche vers le ciel qui la rend si harmonieuse.

lac du der eglise pans bois

Autre site incontournable pour découvrir l’architecture à pans de bois ainsi que la vie d’autrefois dans la région, le village musée du Der. Non seulement ses expositions sont plaisantes et instructives mais il est situé dans un très bel environnement constitué de plusieurs jardins insolites qui ont fait le bonheur de mini-voyageur.
On y trouve des légumes oubliés tels que l’épinard-fraise ou la courge de Siam, des potirons et des tomates de toutes les tailles et de toutes les couleurs, des dizaines de plantes médicinales ou encore un jardin de curé…

lac du der musee

Quant à moi, j’ai eu un petit coup de cœur pour la roulotte du berger qui est en quelque sorte l’ancêtre de notre petit van Blanch’o, et je ne résiste pas à partager ici la chanson de la roulotte qui devrait plaire à bons nombres de vanlifers 😉 .

« La roulotte si petiote,
Où nous dormons, vous et moi,
N’est ni riche, on s’en fiche,
On est si bien sous son toit… »

lac du der musee caravanelac du der roulotte berger

INFO : village musée du Der ouvert du 1er mars au 30 nov. de 9h30 à 18h/19h, visite guidée en juillet et août (durée 2h), prix : 5,80€, 3,80€ si < 16 ans, gratuit si < 10 ans, plus d’infos sur le site internet musée du der.


Raison n°4 de découvrir le Lac du Der
« des activités variées entre mer et terre »

Au cours de l’été, les bords du lac se transforment en véritable station balnéaire. 6 plages sont aménagées pour permettre la baignade en toute sécurité et l’on y pratique également de nombreux sports nautiques tels que le voilier, la planche à voile, le canoë, le paddle, le ski nautique ou encore la bouée tractée… Les pêcheurs y trouvent également une aire de jeux généreuse même si, bien-entendu, ces activités restent réglementées afin de préserver le milieu et l’avifaune.

Côté terre, de nombreux sentiers permettent de faire de jolies balades aussi bien à pieds qu’à vélo.
Nous avons opté pour le vélo afin de pouvoir faire le Tour du lac en une journée (38 km) en partant de la station nautique de Giffaumont-Champaubert. En réalité, ce circuit peut se faire plus rapidement mais avec un mini-voyageur très curieux qui a du mal à rester dans sa remorque, mieux valait prévoir de la marge 😉 .
A mi-parcours, nous avons fait une longue pause à Sainte-Marie du Lac pour déjeuner à La Bergerie du Lac (adresse que je recommande : très bon accueil, ambiance calme et chaleureuse, galettes délicieuses) et visiter le village musée du Der que je vous ai déjà présenté un peu plus haut.

lac du der enfant velo

INFO : Location de vélos (électriques) et remorques pour enfants chez Liberty Lake à Giffaumont-Champaubert, ouvert 7j/7, prix : à partir de 18€ la journée.


Raison n°5 de découvrir le Lac du Der
« la roulotte au milieu de nulle part »

lac du der roulotte des elfes

La roulotte des Elfes, c’est le coup de cœur de notre Tour de France en terme d’hébergements insolites : située dans un environnement forestier « au milieu de nulle part », propice au bien-être, cosy et très bien équipée, nous y avons passé 3 jours formidables. Une fois installée, on avoue avoir eu un peu de mal à quitter cet endroit enchanteur mais heureusement, les sentiers ne sont pas loin, nous invitant à rejoindre le Lac du Der à travers champs, forêts et étangs.
Description et informations sur ce lieu bien caché (seul les propriétaires sauront vous y mener 😉 ) dans l’article : Hébergements insolites, les coups de cœur de notre Tour de France.


Raison n°6 de découvrir le Lac du Der
« des produits locaux de qualité »

lac du der produits locaux

Parce que nous aimons les surprises et les bons produits, je me suis vite prise au jeu de goûter et de faire goûter à mini-voyageur les spécialités locales au cours de notre Tour de France. Le pays du Der ne nous a pas déçu, avec un large choix de produits fermiers de qualité que nous avons découverts à la ferme du bocage.
Si la famille Bernard est avant tout spécialisée dans le canard sous toutes ses formes (foie gras, magrets, terrines…), elle propose aussi à la vente des produits d’une vingtaine de producteurs locaux : bière, sirop, confitures, jus de fruits, biscuits, miel…
Nous sommes repartis de la ferme avec un panier bien garni de bons produits que nous avons pu déguster tout au long de notre séjour, intensifiant encore ainsi le charme de notre vie en roulotte au milieu de nulle part !

INFO : Ferme du Bocage, 15, rue de la Haye à Droyes, ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, propose également un hébergement en gîte.


Merci à l’Office du Tourisme du Lac du Der ainsi qu’à tous ceux (guides et hôtes)
qui nous ont permis de découvrir les richesses naturelles du Pays du Der.


Le Lac du Der n’est qu’une étape d’un Tour de France réalisé en van avec mon fils de 2 ans
Retrouvez tous les articles associés sur la page de présentation de cette aventure..

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde, à pieds, à vélo ou en van aménagé, et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook.

2 Commentaires

  • Répondre
    25 mars 2018

    Un super grand merci pour votre article!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge