Matelas autogonflant NEMO ZOR Short pour petits baroudeurs (test)

Le matelas autogonflant NEMO ZOR Short est celui que j’ai choisi pour assurer le confort de mini-trekkeur en bivouac sans pour autant alourdir mon sac à dos ! Si les critères de choix restent identiques à ceux d’un matelas pour adulte, certains prennent néanmoins plus d’importance lorsqu’il s’agit de satisfaire les besoins d’un enfant : le poids, la robustesse, la facilité d’utilisation et l’esthétisme.
Voici mon verdict, ainsi que celui de mini-trekkeur, après quelques nuits passées sous la tente…

Remarque : même s’il leur convient très bien, ce matelas n’a pas été conçu pour des enfants mais pour des randonneurs à la recherche de légèreté. Il existe en version courte (122 cm) et en version longue (183 cm).

ligne de separation

Matelas autogonflant NEMO ZOR Short

Conditions du Test

Lieu : sous tente en bivouac et camping – Ligurie (Italie)
Durée du test : 1 semaine (printemps 2019)
Conditions météo : nuits fraiches et humides
Testeur : mini-trekkeur (4 ans) sous le regard expert des parents 😉

matelas autogonflant test nemo

Caractéristiques

Utilisation : matelas 3 saisons, camping ou bivouac,
Matières : polyester 20 deniers
Température minimale : -9°C
Accessoires : sangle-velcro, housse de rangement, kit de réparation
Dimensions : 51cm x 122 cm x 2,5cm
le modèle existe aussi en version longue (L : 183cm)
Dimensions roulé : 18 x 9 cm
Poids : 285 g
Couleur : Bleu
Fabriqué à : Taïwan
Prix :  75 €.

Modèle à retrouver sur le site Aventure Nordique,
spécialiste de la vente en ligne de matériel dédié à la grande itinérance.

matelas autogonflant nemo aventurenordique

ligne de separation

Test sur le terrain
Matelas autogonflant NEMO ZOR Short

Esthétisme (5/5)

Si, pour la plupart des campeurs adultes, ce critère n’est pas important, il est primordial pour un enfant, qui préfèrera dormir à même le sol plutôt que sur un matelas jugé moche !
C’est donc avant tout sur la forme et la couleur que mini-trekkeur a craqué : le bleu, il adore, et le look technique similaire à celui des grands l’enchante. Et comme tout ce qui est petit est mignon, c’est un sans faute pour la version « short » de ce matelas Nemo Zor.
Si l’enfant ne jure néanmoins que par les décors de dinosaures ou de super-héros, on peut lui promettre de faire un effort pour le sac de couchage… Personnellement, j’aime beaucoup le bleu du Nemo et je l’échangerais volontiers contre le orange pétant de mon Thermarest.

matelas autogonflant enfant nemo

ligne de separation

Praticité et poids (5/5)

Le point fort de ce matelas est indéniablement son poids : 225 grammes, difficile de faire plus léger !
Pour cela, la marque Nemo a opté pour une longueur réduite de 122 cm et une technologie astucieuse consistant à percer des trous verticaux et horizontaux dans la mousse de polyuréthane. On gagne en légèreté sans perdre en confort, notamment pour un enfant dont le poids et la taille sont inférieurs à ceux d’un adulte. Roulé dans sa housse de rangement, le matelas autogonflant Nemo Zor Short se glisse facilement dans un sac à dos ou une sacoche de vélo.
J’ai laissé mini-trekkeur l’installer lors des premiers bivouacs pour tester sa facilité d’utilisation. Il s’en est plutôt bien sorti même si le gonflage nécessite l’assistance d’un adulte.
Une poignée à l’extrémité fermée de la housse permet de l’enlever facilement puis de le dérouler, face grise vers le sol, face bleu vers le ciel, impossible de se tromper.
Pour le gonfler, il suffit de tirer sur la valve, d’attendre quelques minutes que l’air s’engouffre entre les trous puis de compléter le gonflage à la bouche. Je rappelle ici qu’un matelas autogonflant ne se gonfle jamais entièrement sans assistance, la pression nécessaire au gonflage de confort étant plus importante que celle de l’air ambiant. Il faudra donc 6 à 8 insufflations pour atteindre l’épaisseur d’utilisation préconisée de 2,5 cm, avant de refermer la valve.

matelas autogonflant nemo test

Pour dégonfler le matelas, on tire sur la valve, on attend un peu puis on le plie en trois avant de le rouler en chassant l’air petit à petit. Inutile de s’y reprendre à plusieurs fois comme c’est le cas pour certains modèles plus grands, d’autant plus que le matelas est fourni avec une sangle-velcro permettant de le maintenir serré une fois roulé. Il n’y a plus qu’à refermer la valve et le ranger dans sa housse.

matelas autogonflant nemo sangle

ligne de separation

Confort et Isolation (3/5)

Son épaisseur de 2,5 cm est trop faible pour bénéficier du meilleur confort, du moins pour un adulte. Cela s’avère par contre suffisant pour un enfant ou un petit gabarit, en s’assurant de poser le matelas sur un sol plat et sans irrégularité.
Sa taille est quant à elle parfaite pour mini-trekkeur qui reste sans problème dessus tout au long de la nuit, au chaud et au sec. La matière est douce, le matelas n’est pas bruyant lorsque l’enfant se retourne et cerise sur le gâteau, des patchs anti-dérapants ont été ajoutés sur la face grise du matelas pour éviter que celui-ci ne glisse sur le sol.
Pour compléter le test, j’ai moi-même expérimenté le matelas Nemo Zor Short au cours de quelques nuits. Sa largeur de 51 cm est comparable à celle habituellement utilisée pour les matelas de plus grande taille et sa forme rectangulaire permet d’y être bien calé. Petit bémol pour les personnes qui, comme moi, dorment en chien de fusil : la jambe pliée déborde inévitablement du matelas. Soit on fait avec, soit on opte pour un matelas plus large.
Concernant le Nemo Zor Short, les mollets dépassent mais en été, ce n’est pas dérangeant et il offre un bon confort pour les campeurs de petit gabarit à la recherche de légèreté.

matelas autogonflant nemo hyperlight

Point de vue isolation, la marque Nemo ne fournit pas d’indice d’isolation thermique (R-value) mais uniquement une température minimale d’utilisation, entre -9°c et -4°C (matelas 3 saisons). Mini-trekkeur n’a jamais eu froid lors de ce test (températures extérieures ≈ 5°C) et les résultats d’autres testeurs sur internet semblent confirmer que ce matelas joue bien son rôle de barrière contre la fraicheur du sol (R-value estimée à 2,3).

ligne de separation

Solidité et entretien (4/5)

Le polyester 20 deniers utilisé pour ce matelas reste fragile même s’il parait à première vue solide et résistant, et le système de valve nécessite d’être manipulé avec douceur. Ces précautions d’utilisation (communes à tous les équipements ultra-légers) sont certainement le seul mais véritable point faible du matelas autogonflant Nemo Zor pour un enfant qui, la plupart du temps, ne se contente pas de dormir dessus !
On évite de
l’utiliser pour d’autres activités plein air tels que les repas ou les jeux en extérieur, et on prend garde à ce que les enfants enlèvent leurs chaussures avant de s’installer dessus.
Dans le sac à dos ou la sacoche de vélo, le matelas doit être rangé dans sa housse pour augmenter sa durée de vie, et ce même si la sangle-velcro fournie permettrait de s’en passer. On évite également de le laisser gonflé au soleil et lorsqu’on ne l’utilise pas, on le stocke déplié, à l’horizontal et valve ouverte (sous un lit par exemple).
En cas de détérioration, un kit de réparation est fourni avec le matelas et permet de boucher un trou telle une rustine de vélo.
Il se nettoie facilement avec une éponge mouillée.

matelas autogonflant nemo volume

ligne de separation

Conclusion
Matelas autogonflant NEMO ZOR Short

Points forts

• Léger et peu volumineux,
• Facile à gonfler, utiliser et ranger,
• Convient très bien aux enfants.

Points faibles

• Confort limité par sa faible épaisseur (2,5cm),
• A manipuler avec soin.

Le matelas autogonflant NEMO ZOR Short convient très bien aux enfants, même s’il n’a pas été conçu spécialement pour eux. Sa légèreté et ses faibles dimensions en font un compagnon de nuit idéal pour rester au chaud et au sec sous la tente sans pour autant alourdir le sac à dos. Il semble néanmoins un peu fragile pour des jeunes enfants qui devront apprendre à le manipuler avec soin.

Retrouvez tous mes tests d’équipement pour petits et grands baroudeurs
dans la rubrique « Tests Matériel » .

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde à la decouverte des merveilles de la nature, et les partage dans l'espoir de donner à tous l'envie de la préserver. Rejoignez-moi également sur Facebook.

2 Commentaires

  • Répondre
    Wren
    27 juin 2019

    Bonjour

    Merci pour ce site, Et pour les tests très intéressant.

    Quelques remarques concernant ce matelas, que j’utilise beaucoup en rando ou en voyage vélo depuis 2 ans.
    Tout d’abord, pour le stocker, il faut le suspendre déroulé et valve ouverte. Plié et roulé il perdra son gonflant.
    L’anti-dérapant du dessous disparait vite : le matelas glisse donc sur le tapis de sol de la tente à la moindre pente.
    La valve… m’a occasionné quelques inquiétudes lorsqu’elle se bloque. Ça arrive un peu trop souvent à mon goût. Énervement et perte de temps. Et si on force, ça fragilise la base de la valve : donc fuite et réparation à effectuer.
    Et là, voilà t-y pas qu’une hernie est apparue récemment sur le matelas : plusieurs petits reliefs (4 x 3 environs) se sont rassemblés en un seul relief.

    Donc un peu déçue pas ce matériel, malgré les précautions rigoureuses prises lors de son utilisation et malgré sa légèreté et sa compacité.

CommentLuv badge