Trousse de voyage bio et zéro déchet : on met quoi dedans ?

S’il existe aujourd’hui de nombreuses initiatives pour nous aider à tendre vers le zéro déchet au quotidien, la démarche semble plus ardue en voyage. Les bonnes habitudes se perdent en effet bien vite sans un minimum de préparation ! Afin de constituer une trousse de voyage bio et zéro déchet, j’ai testé plusieurs produits de soin… sans aucune indulgence. Seuls les plus efficaces ont eu le droit de rejoindre ma trousse et de m’accompagner sur les chemins du Monde 😉 .

Je tiens à remercier Nil et Sophie, les créateurs de Comme-Avant, entreprise française et familiale, qui ont bien voulu m’envoyer une sélection de leurs produits bio pour réaliser ce test. J’ai été séduite par leur histoire et leurs produits simples et élégants, que vous pouvez retrouver sur le site comme-avant.bio.
.produits hygiene bio comme-avantJ’ai complété le test par des produits maison réalisés à partir des recettes Aroma-Zone, qui propose un grand choix de composants naturels et bio à des prix raisonnables, ainsi que par des crèmes bio de différentes marques.

 

Ma Trousse de voyage bio et zéro déchet

Voici les produits et accessoires retenus pour constituer ma trousse de voyage bio et zéro déchet.
Les quantités et contenants sont choisis en fonction de la durée du voyage.

trousse de voyage bio zero dechet

6 produits bio testés et approuvés

un savon à l’huile d’olive
un shampoing à l’argan et au rhassoul
un baume pour cheveux au monoï
un dentifrice en poudre au siwak
une crème hydratante au beurre de karité
• une crème bio pour le visage •

5 accessoires écolo

une brosse à dents à tête échangeable •
une brosse à cheveux
un rasoir non jetable
• un coupe-ongles
un nettoyeur d’oreille écologique en bambou

1 contenant suspect

• une eau de parfum •

Trousse de voyage bio et zéro déchet
Présentation des produits

Produit bio n°1
Savon naturel à l’huile d’olive

Présentation : en savon de 100g, en pain de 1kg ou en copeaux,
Ingrédients : savon à base d’olive (sodium olivate), eau, huile d’olive, glycérine végétale,
Utilisations : lavage des mains, du corps, des cheveux, du linge, de la vaisselle, rasage, hydratant et apaisant.

produits hygiene bio savon

Résultat du test :
La texture de ce savon est très agréable. Plutôt crémeux que mousseux, il n’assèche pas la peau, bien au contraire. Sa composition à base d’huile d’olive lui offre des propriétés hydratantes, qui conviennent très bien aux enfants. Il est efficace pour le lavage des mains et du corps (testé avec peinture, feutre et aliments), et son parfum léger ne l’empêche pas d’être également utile pour ôter les mauvaises odeurs.
Le savon peut-être utilisé comme shampoing (pour les cheveux ne nécessitant pas de soin particulier) et comme crème à raser sur de petites surfaces. Sur les habits, il ne sera efficace que si la tâche est récente. J’utilise la version en copeaux pour confectionner ma lessive, en y ajoutant de l’eau, du savon noir, de la soude en cristaux et du vinaigre blanc.

Pourquoi il entre dans ma trousse de voyage bio et zéro déchet :
C’est le produit à tout faire, parfait pour ne pas trop s’encombrer en voyage. Pour de courtes escapades, j’aurais même tendance à ne prendre que lui ! Attention néanmoins à son stockage, bien au sec, au risque de le voir se consumer prématurément. Mon astuce : couper le petit morceau que vous souhaitez utiliser et laisser le reste dans une pochette au sec.

Produit bio n°2
Shampoing solide à l’Argan et au Rhassoul

Présentation : en pain de 70g ou 250g ou en copeaux,
Ingrédients : SLMI (tensioactif naturel issu de la noix de coco), rhassoul, huile d’argan, cire de candelilla,
Utilisations : shampoing pour tout type de cheveux, homme, femme et enfant.

salle de bain zero dechet shampoing

Résultat du test :
Tout comme le savon, mieux vaut en couper un petit bout et laisser le reste au sec. Mais attention, le shampoing solide a tendance à s’effriter. J’avoue avoir été surprise par son utilisation : au début, on se demande si on en met trop ou pas assez et les cheveux semblent plus lourds et moins brillants qu’avec un shampoing industriel. En réalité, il faut plusieurs utilisations avant que les cheveux ne s’habituent à cette nouvelle recette bio et naturelle. Au final, une petite quantité suffit (quand ça mousse légèrement, c’est bon) ! Les cheveux sont faciles à coiffer. L’odeur est légère et agréable. Et surtout, il est moins agressif et plus respectueux de notre santé et de la planète que les shampoings industriels. L’argile de rhassoul est d’ailleurs utilisé depuis des siècles par les femmes marocaines pour leur propriétés nettoyantes, régénérantes (ralentit la chute des cheveux) et anti-pelliculaires.

Pourquoi il entre dans ma trousse de voyage bio et zéro déchet :
Ce shampoing est un bon complément au savon à l’huile d’olive pour les voyages de plus de 2 semaines (pour une durée inférieure, on se contente du savon).
Il prend peu de place et dure longtemps, ce qui en fait un bon allié en voyage. Mini-voyageur semble un peu récalcitrant mais si cela dure, j’opterai pour la version en copeaux permettant de lui confectionner un shampoing liquide tout aussi naturel mais davantage dans ses habitudes 😉 .

Produit bio n°3
Baume démêlant pour cheveux au monoï

Présentation : coffret débutant contenant les ingrédients et les accessoires (pot, fouet, recette, étiquette),
Ingrédients : macérat huileux monoï, actif protéines de riz, émulsifiant BTMS, fragrance monoï, conservateur,
Utilisations : soin et démêlant pour tout type de cheveux.

salle de bain bio baume cheveux

Résultat du test :
Pour les cheveux longs ou méchés, un soin doux et parfumé est bienvenu pour compléter la trousse de voyage bio. Je décide de le faire moi-même grâce au coffret pour débutant proposé par Aroma Zone. Il a l’avantage de fournir tout le matériel et les ingrédients nécessaires à sa confection, qui s’avère très simple : il n’y a qu’à suivre la recette ! Ça sent bon, c’est joli et en plus, c’est efficace.
Nota : je conseille de diminuer la quantité de conservateur par rapport à celle préconisée par la recette, afin de mieux conserver l’odeur de monoï.

Pourquoi il entre dans ma trousse de voyage bio et zéro déchet :
Pour les voyages de 2 semaines et plus, il offre un vrai moment de douceur, que l’on soit sous une douche ou sous une cascade !

Un peu de lecture pour apprendre à réaliser des cosmétiques maison
« Cosmétiques pas à pas, je me lance ! »
.

Produit bio n°4
Dentifrice naturel en poudre au Siwak

Présentation : contenant de 45g, recharge de 100g et 250g,
Ingrédients : argile blanche, carbonate de calcium, poudre de siwak,
Utilisations : pour adultes. Une version non mentholée existe pour les femmes enceintes et jeunes enfants.

salle de bain zero dechet dentifrice

Résultat du test :
C’est la bonne surprise de ce test. Mes précédentes expériences n’avaient en effet pas été très concluantes, le goût et la texture m’étant apparus trop « argileux ».  Celui-ci, au parfum mentholé, est plus agréable en bouche et laisse une sensation de propre sur les dents. Seul bizarrerie, la couleur marron une fois recraché ! Il est bien-sûr moins dangereux pour la santé que les dentifrices industriels au fluor et autres composants cancérigènes, mais reste à savoir s’il est aussi efficace. Pour cela, ces créateurs misent sur le siwak, utilisé en branches depuis des millénaires. Il possède des propriétés antibactériennes et détartrantes, permettant d’éviter les caries, de renforcer les gencives et de rendre les dents plus blanches.

Pourquoi il entre dans ma trousse de voyage bio et zéro déchet :
Il n’y a aucune raison de s’en priver, SAUF pour mini-voyageur qui ne jure pour le moment que par son dentifrice au goût de chewing-gum !

Et la brosse à dents alors ?
Après avoir été déçue par la brosse à dent en bambou naturel dont les poils de la tête n’ont pas résisté plus d’un mois (les vers du lombricompost s’en sont régalés 😉 ), j’ai opté pour la brosse à dents écologique Lamazuma (marque française), dont le manche est à 70% végétal et la tête changeable et recyclable.

Produits bio n°5 (et 6)
Crème solide au beurre de karité

Présentation : crème solide de 50g, pain de 150g ou 300g,
Ingrédients : huile d’olive, beurre de karité, cire de candelilla, amidon de maïs,
Utilisations : crème pour le visage, les mains et le corps, après-rasage, cire coiffante, soin après-soleil, contre les brulures, cicatrisant, baume à lèvre…

salle de bain bio creme

Résultat du test :
C’est le produit le plus déroutant de mon test. Je suis tout à fait convaincue de son efficacité et de ses bienfaits pour la santé, et quand on se badigeonne comme moi de crème de la tête au pieds (ou presque), été comme hiver, mieux vaut être prudent. Néanmoins, la texture ne conviendra pas à tous. Même en n’utilisant qu’une faible quantité de matière, elle est plus grasse qu’une crème hydratante habituelle et son odeur est un peu trop marquée « olive » à mon goût. La texture est également un peu trop solide pour être appliquée avec douceur sur le visage, ou encore sur le dos de mini-voyageur.

Pourquoi il entre dans ma trousse de voyage bio et zéro déchet en voyage :
Malgré son manque de douceur, cette crème est très efficace contre les sécheresses cutanées et totalement inoffensive pour l’environnement. Elle sert donc pour hydrater localement la peau, les lèvres ou en cas de brulure. Par contre, pour le visage, j’opte pour une crème bio plus onctueuse, lisse, et anti-rides !

 Produit « suspect »
Eau de parfum

Pourquoi il entre dans ma trousse de voyage bio et zéro déchet en voyage :
Un peu comme le baume pour les cheveux, cet échantillon d’eau de parfum permet de m’offrir un moment de douceur au cours d’un long voyage, grâce à sa délicieuse odeur mais aussi aux souvenirs qui reviennent à chaque pulse. Elle n’est pas « bio » mais je ne la met qu’occasionnellement et rarement en plein milieu de la nature (pas sûr que les animaux sauvages apprécieraient) !

Une alternative : Pour ceux qui préfèrent le déodorant au parfum, j’ai testé le déodorant en poudre proposé par Comme-Avant. Son secret se trouve dans l’Iris de Florence, réputée pour être anti-allergénique, anti-bactérienne et pour soulager les irritations. Il n’y a ni paraben, ni sel d’aluminium ni alcool dans la recette. Le déodorant n’est en fait pas anti-transpirant (le corps a besoin d’éliminer les toxines) mais agit en s’attaquant aux bactéries pour éviter les mauvaises odeurs. Son parfum est très léger et il est facile à appliquer. La trace blanche qu’il laisse sur son passage ne tâche pas et s’estompe rapidement.

Retrouvez TOUS MES TESTS dans la rubrique Tests Matériel

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde, à pieds, à vélo ou en van aménagé, et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook.

2 Commentaires

  • Répondre
    27 décembre 2018

    Coucou,
    Super ton article ! J’ai déjà essayé aussi plusieurs recettes. Ce que j’ai le plus de mal à changer c’est le shampoing, avec mes longs cheveux bouclés. Je trouve toujours qu’apres mes cheveux sont rèches et impossible à coiffer. J’ai trouvé un shampoing bio qui fait l’affaire. Mais il est en bouteilles non remplissable :/ Alors je le prendrai le temps d’essayer ta recette 🙂 Merci 🙂

  • Répondre
    4 janvier 2019

    Très très trèèèès intéressant!! Merci pour ce retour, je vais moi-même tester pour mes futurs voyages!
    Mélanie Articles récents…Auckland : début de 7 mois d’aventure à travers la Nouvelle-ZélandeMy Profile

CommentLuv badge