Vacances à la neige avec bébé : activités, conseils et idées d’itinéraires

Des vacances à la neige avec bébé, est-ce bien raisonnable ? Si les avis sont unanimes pour dire que le bon air des montagnes est bénéfique pour les enfants, ils sont plus mitigés quand il s’agit d’amener bébé sur les sommets enneigés. Parce qu’il risque d’avoir trop froid, de ne plus pouvoir respirer en altitude, de se faire mal, et parce que de toute manière, c’est juste pour faire plaisir aux parents et pas à l’enfant.
Mon avis est que vous, parents, savez mieux que personne ce qui est bon pour votre progéniture.
Alors si vous pensez, en effet, que bébé sera mieux au chaud chez mamie, vous avez probablement raison, mais si vous pensez qu’il s’épanouira davantage avec vous en montagne, et bien, je dirais que vous avez également raison !
Voici donc les activités qui m’ont enthousiasmés pendant des vacances à la neige avec bébé de 2 ans ainsi que quelques conseils issus de mon expérience pour pouvoir en profiter pleinement.

A retrouver sur le blog
Voyager avec bébé, mes conseils pour rester zen


Vacances à la neige avec bébé
2 activités testées et approuvées


Activité 1 : Baptême de « bulles » et télésiège

Nous avions jusqu’à présent évité de prendre les télécabines avec bébé trekkeur pour ne pas le retrouver tout bleu à l’arrivée… en effet, la montée en altitude trop rapide peut avoir des conséquences désastreuses pour un tout-petit qui risque non seulement de souffrir des tympans mais surtout de manquer très rapidement d’oxygène.
Donc, avant 20 mois, il est vivement conseillé de monter en douceur et de limiter l’altitude à 1800 mètres, du moins pour ceux qui vivent en bas de vallée comme nous…. A 23 mois, nous avons jugé que bébé trekkeur était assez costaud et en bonne santé pour faire son
baptême de télésiège.
Nous avions déjà testé à plusieurs reprises les bulles de Grenoble auparavant, à chaque fois avec enthousiasme. Le mouvement des cabines sur le câble le captive et il apprécie (avec prudence) la découverte de l’habitacle et des premières sensations de vol. Bref, il en redemande et le mot « bulles » fait partie des premiers mots qu’il ait convenablement prononcés !
C’est donc sereinement que nous avons planifié une randonnée à la neige avec bébé, qui permette à la fois d’emprunter ses fascinantes « bulles » et, inédit, un tronçon de télésiège, afin de tester sa réaction à quelques mètres au-dessus du sol, sans cage autour.

Critères de choix :
une montée lente : une montée trop rapide risquerait de lui endommager les tympans (otite du Pic du Midi) donc on y va tout doux (pas de téléphérique avant 3 ans),
• un télésiège confortable : bébé sera bien calé au fond du siège ou dans les bras d’un parent pour ne pas risquer de glisser sous le garde-corps au cas où il serait plus agité que prévu,
pas plus de 800 mètres de dénivelé au total : l’enfant ressent beaucoup plus rapidement le manque d’oxygène qu’un adulte. Il n’a évidemment pas la même capacité pulmonaire que nous et mieux vaut limiter l’altitude pour le garder en forme et pouvoir redescendre rapidement en cas de problème,
• une vue panoramique au sommet : ok, ça, c’est davantage pour le plaisir des parents mais parents heureux, enfant joyeux !

vacances neige avec bebe telesiege-savoie

Verdict des parents : en choisissant un télésiège confortable et souple au départ/arrivée, il est très facile de prendre bébé à ses côtés. Le forfait « piétons » permet d’emprunter certains télésièges en bénéficiant d’une file spécifique, si bien qu’on évite la queue et que le personnel des remontées est aux petits soins : un télésiège rien que pour nous, arrêté au départ pour nous permettre de s’installer tranquillement, et une vigilance attentionnée à la descente. La montée s’est très bien passée et nous n’avons eu aucune appréhension particulière même quand le télésiège s’est arrêté quelques minutes, profitant au contraire du paysage avec plaisir.
Seul bémol, si vous-même avez le vertige, il vous sera difficile de voir bébé aussi proche du vide sans haut-le-cœur (ce fut le cas de sa mamie 😉 ). Dans ce cas, confiez-le à une personne de confiance n’ayant pas d’appréhension et détendez-vous !
Au sommet, rien à redire. Nous y passons presque 2 heures pour profiter du paysage et de la neige avec bébé, faire quelques glissades, déjeuner (bébé apprécie son pique-nique pendant que nous contemplons le Mont-Blanc) et il semble toujours d’aussi bonne humeur. Fatigué et repu, il finira par s’endormir dans le porte-bébé et nous attendrons son réveil, en admirant le panorama, pour redescendre…

Verdict de bébé : un peu surpris sur le départ, il reste bien calé au fond de son siège… puis prend petit à petit de l’assurance si bien que je finis par le prendre dans les bras pour éviter qu’il ne glisse en regardant sous ses pieds. Il est charmé par la neige, amusé par les skieurs (surtout ceux qui tombent), captivé par la déneigeuse et curieux de tout. Au sommet, pas trop intéressé par le paysage, il préfère faire des glissades dans les bras de maman, jouer avec la neige ou un bâton de ski abandonné, et avale son repas avec appétit même s’il est un peu froid.
Expérience de télésiège à la neige avec bébé réussie : un vrai moment de bonheur partagé !


Exemple 1 d’itinéraire à la neige avec bébé
« Bulles et Télésiège » vers le Col de Tougnette (Savoie)

Départ : Meribel Mottaret (navette gratuite depuis Meribel Centre)
Altitude : de 1750 m à 2434 m
Durée : ≈ 4 h
Prix : 20 € (forfaits 1 tronçon pour 2 personnes, gratuit pour bébé)
Matériel indispensable : porte-bébé, repas et vêtements hiver (voir conseils en fin d’article)
Intérêts pour bébé : 3 moyens de transport rigolos (bus, bulles et télésiège), la neige, les glissades, les bâtons de ski abandonnés …
Intérêts pour les parents : une belle randonnée avec vue panoramique sur le Mont-Blanc, le restau d’altitude, une montée lente qui permet de surveiller sereinement les réactions de bébé.

Description de l’itinéraire : à Mottaret, prendre la télécabine « Les Chalets » pour arriver en haut de la station (5′). Marcher ensuite le long de la piste (Perdrix) pour atteindre le départ du 2ème tronçon du télésiège de Tougnette (40′) où l’on embarque pour atteindre le sommet à 2434 mètres d’altitude (10′). Vue panoramique exceptionnelle à l’arrivée, sur les sommets environnants et le Mont-Blanc. Après quelques glissades dans la neige à proximité du restaurant « Les Crêtes », on peut profiter du soleil pour pique-niquer ou déjeuner au restau (personnel très sympa et diots délicieux). Descente par le même itinéraire.

vacances neige avec bebe sommeil

vacances neige avec bebe panorama


Activité 2 : Premières glissades sur lac gelé

La première activité qui vient à l’esprit quand on part en vacances à la neige avec bébé, c’est… la luge !
Il faut en effet attendre l’âge de 3 ans pour pouvoir abandonner son enfant aux moniteurs de ski et même s’il existe des mini-skis en bois pour les tout petits, je doute qu’ils se fassent vraiment plaisir dessus. On délaisse donc temporairement les skis pour la luge, et on part à la recherche d’une belle mais petite descente pour initier bébé aux joies de la glisse.
La première descente se fait sur une luge (type pelle) avec papa, qui, tout à fait certain de la bravoure de son fils, dévale la pente à toute vitesse… ce qui ne semble pas du goût de bébé qui refuse de remettre les fesses sur cet engin diabolique. Il faudra user de beaucoup de diplomatie, et surtout de ridicule en faisant le clown sur la luge, pour le convaincre que c’est vraiment une activité formidable. Finalement, il se laissera glisser de nouveau avec papa ou maman mais trouvera encore plus amusant de faire dévaler la piste par doudou !
Nous laissons tomber la luge quelques temps et partons à la recherche d’une autre activité pour profiter de la neige avec bébé. Nous découvrons alors une aire de jeux insolite et propice aux glissades : les bords d’un lac gelé. Le spectacle au lever du soleil est exceptionnel et la glace parait assez solide pour s’y aventurer.

vacances neige avec bebe lac gele

Verdict des parents : cette activité à la neige avec bébé est accessible à tous, avec peu de dénivelé et peu de risque dû à l’altitude. L’environnement est très agréable et l’arrivée du soleil au-dessus des montagnes donne au décor un air de premier matin du monde. On appréhende bien-sûr un peu de marcher sur la glace et de la voir se briser sous nos pieds mais on prend vite de l’assurance en s’apercevant que les « locaux » traversent le lac à pieds sans hésitation. Marcher sur un lac gelé est une belle expérience en soi, encore plus belle avec bébé… un seul regret : ne pas avoir de patins à glace pour tenter un flip ou un axel !

Verdict de bébé : il est finalement plus à l’aise sur ses 2 jambes que sur la luge pour faire des glissades et apprécie de marcher sur ce sol étrange, seul ou dans les bras de maman. Lui n’a aucune appréhension et s’aventurerait même dans les endroits où la glace se casse, phénomène qui semble beaucoup l’amuser… et quelle rigolade de jeter des cailloux sur la glace puis dans la rivière avoisinante pour se rendre compte qu’ils rebondissent ou sont avalés.
Expérience de glissades à la neige avec bébé  réussie : moment émouvant sur le lac gelé au lever du soleil !


Exemple 2 d’itinéraire à la neige avec bébé
« Glissades sur le lac gelé » de Tueda (Savoie)

Départ : Meribel Mottaret (navette gratuite depuis Meribel Centre)
Altitude : 1750 m
Durée : ≈ 2 h
Prix : gratuit
Matériel indispensable : repas et vêtements hiver (voir conseils en fin d’article)
Intérêts pour bébé et les parents : marcher sur un lac gelé, magique pour les petits comme pour les grands !

Description de l’itinéraire : depuis Meribel Mottaret, prendre la direction de la réserve naturelle nationale du Plan de Tueda. Celle-ci, créée en 1990, s’étend sur 1100 hectares, du lac de Tueda au glacier de Gébroulaz. On atteint le lac et son environnement enchanteur (forêt de pins cembro et arolles) en 15′ de marche, un peu sportive avec une poussette. En cas de bon enneigement, préférez le porte-bébé ou la marche.  Une fois au bord du lac, on peut marcher ou patiner lorsque le lac est gelé, en faire le tour grâce à un sentier aménagé d’une longueur de 1,8 km, pique-niquer ou se restaurer à la buvette en saison, et profiter du soleil entre 10h30 et 14h30 en décembre…

vacances neige avec bebe lac

vacances neige avec bebe riviere


Vacances à la neige avec bébé
Conseils et matériel indispensable


10 conseils pour randonner à la neige avec bébé

  • Attendre que bébé grandisse un peu (18/20 mois) : vous pouvez bien-sûr l’emmener en randonnée avant cet âge en limitant l’altitude à ≈ 1500 mètres mais c’est seulement à partir de 18 mois qu’il commencera à s’intéresser à tout, à vouloir jouer avec la neige et à réellement en profiter,
  • Demander conseil à votre médecin si vous avez le moindre doute sur son état de santé et sur d’éventuelles contre-indications à amener votre enfant en altitude,
  • Profiter des journées ensoleillées pour partir en randonner avec de jeunes enfants : vous mettrez toutes les chances de votre côté pour passer une bonne journée en évitant qu’ils n’aient froid et ne deviennent grognon, et en évitant de stresser quand ils auront les vêtements mouillés,
  • Ne pas oublier la crème solaire et les lunettes de soleil : la peau et les yeux des enfants sont encore plus fragiles que les nôtres, il faut donc les protéger dès les premiers rayons du soleil. Pour les lunettes, on n’a pas encore réussi à lui faire garder plus de 5 minutes, mais on persévère !
  • Utiliser des vêtements chauds et pratiques : en étant particulièrement vigilant aux extrémités (pieds, mains, tête), voir matériel indispensable au paragraphe suivant,
  • Opter pour un porte-bébé technique et confortable,
  • Rester attentif au comportement de bébé tout au long de la randonnée : s’il a un comportement inhabituel ou s’il parait trop fatigué pour poursuivre la randonnée, faites demi-tour,
  • Pour les télécabines et télésièges, s’assurer que l’ascension soit lente et le dénivelé limité,
  • Avoir une ou 2 chaufferettes prêtes à l’emploi dans le sac : elles réchaufferont les mains de bébé (et de maman) en quelques secondes après avoir joué dans la neige. Pour les parents, un thermos de thé est également un bon moyen de se réchauffer rapidement (attention à la température de l’eau pour bébé),
  • Avoir un biberon rempli de grenadine et quelques biscuits à disposition : les enfants se déshydratent très facilement en altitude, et un biscuit pourra l’aider à patienter un peu en cas de colère en plein milieu du télésiège ou tout autre moment inopportun.

A retrouver sur le blog
Tour de France avec bébé, une aventure inédite !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge