Veste Arc’teryx Beta AR, test complet jusqu’au sommet du Mont-Blanc !

Test complet de la veste ARC’TERYX BETA AR pour femme.

L’endurance, la résistance, le mental, l’envie… sont quelques-unes des qualités humaines qu’il m’a fallu pour atteindre le sommet du Mont-Blanc, à 4810 mètres d’altitude. Dans cet environnement de très haute montagne où l’altitude, le froid et le vent viennent ébranler les dernières forces, le matériel a lui aussi sa part de responsabilité.
Sur les dernières arêtes de la course, fouetés par le vent de plus en plus violent à mesure que nous grimpions, je savais que, grâce à mon équipement, les intempéries n’auraient pas raison de ma détermination. La veste Arc’teryx Beta AR a été un compagnon de cordée parfait tout au long de l’expédition et est sans conteste mon coup de cœur matos de cette ascension.


Veste ARC’TERYX Beta AR femme
Conditions du test

• Lieu : Savoie et Massif du Mont-Blanc (haute montagne et alpinisme),
• Durée du test : 1 mois (printemps-été),
• Condition météo : ensoleillé, froid et vent sur massifs enneigés (jusque -15°C),
• Testeur : Céline.

veste arc'teryx beta mont-blanc


Veste ARC’TERYX Beta AR femme
Caractéristiques

• Utilisation : veste de montagne, alpinisme,
• Ergonomie : structure anatomique, ajustée femme (le modèle existe aussi pour homme),
• Matières : 2 tissus GORETEX® Pro différents : N40p-X sur le corps (léger et respirant), N80p-X sur les épaules et avant-bras (résistant et durable),
• Accessoires : 2 poches latérales zippées, fermetures éclair sous les aisselles, poche intérieure, fermetures velcro aux poignets, capuche Drop Hood™ compatible avec un casque,
• Poids : 390g (taille XS testée),
• Couleurs : Noir, Blanc Trillium, Rouge, Vert Oceanus et Violet Azalea (modèle testé),
• Fabriqué au : Birmanie (Myanmar),
• Prix : 550 €.

Retrouvez l’ensemble des caractéristiques de la veste sur le site d’ARC’TERYX.

veste arc'teryx beta alpinisme


Test sur le terrain

Veste Arc’teryx Beta AR femme
Esthétique (5/5)

Un sans faute selon moi pour cette veste Arc’teryx Beta AR, très bien ajustée à tous les niveaux.
Elle est assez large pour pouvoir se mettre au-dessus d’une doudoune par temps froid, tout en restant près du corps si on l’utilise seule sur un T-shirt lors de randonnées estivales. Elle est sobre mais néanmoins unique et stylée par les quelques accessoires très techniques dont elle est équipée : cordon de serrage à la taille, fermetures éclair ultra-plates, scratch aux poignets, capuche ajustable avec visière rigide…
J’aime beaucoup la couleur « azalea » (modèle testé), à la fois sportive et féminine, mais la veste existe dans 4 autres coloris : noir, blanc, rouge, vert oceanus. Chacune devrait donc trouver un modèle à son goût.

L’archéoptéryx, emblème de la marque, apparait brodé sur le devant de la veste, et je le porte désormais avec fierté et confiance.

veste arc'teryx beta ar femme alpinisme

Veste Arc’teryx Beta AR femme
Technique (5/5)

La veste Arc’teryx Beta AR est une veste très polyvalente, imperméable au vent et à la pluie tout en restant respirante dans l’effort. Sa conception avec deux gammes de GORE-TEX® Pro permet de maximiser sa durabilité en minimisant son poids.

Polyvalence

L’une des particularités des randonnées en haute montagne est le changement incessant des conditions météorologiques. La baisse de température est en moyenne de 1°C tous les 200 mètres et la sensation de froid est fortement intensifiée par le vent au fur et à mesure de l’ascension. Nous sommes ainsi passés de 25°C au départ de Chamonix à -15°C au sommet du Mont-Blanc avec un vent de 50km/h ! Le système multi-couches prend alors tout son sens mais lorsque l’on veut grimper le plus léger possible, mieux vaut bien choisir ces fameuses 3 couches.
J’avais misé sur la polyvalence de la veste Arc’teryx Beta AR pour servir à la fois de veste légère en vallée et de coupe-vent infaillible au sommet… pari réussi !
Lorsqu’il fait chaud, sa légèreté et ses nombreuses ouvertures (bas, avant, aisselles) lui assurent une bonne aération. La fermeture éclair principale s’ouvre facilement et les fermetures éclair WaterTight™ sous les aisselles accélèrent la ventilation.
Au delà de 3000 mètres, elle a assuré sa fonction de coupe-vent au-delà de mes espérances, et son association avec la doudoune Arc’teryx Cerium LT, m’a assuré protection et chaleur jusqu’au sommet. La capuche DropHood™, compatible avec un casque, se règle facilement et procure une protection intégrale avec un impact réduit sur la vision périphérique. Le col indépendant du reste de la veste peut être monté jusqu’au nez et protège de façon très efficace des courants d’air.

Quelle que soit sa configuration, la veste Arc’teryx assure une grande liberté de mouvement, indispensable en alpinisme. Elle s’adapte également avec aisance sous un harnais et la ceinture ventrale du sac à dos, les poches restant toujours accessibles.

veste arc'teryx beta femme alpinisme

Je n’ai pas eu l’occasion de tester la veste sous la pluie mais la qualité des matériaux utilisés ne laisse pas beaucoup de doute sur l’efficacité de son imperméabilité. Les fermetures éclair des poches se ferment de haut en bas pour éviter toute entrée d’eau. Au cours des exercices d’entrainement durant lesquels nous avons fait de nombreuses glissades sur glacier (pour tenter d’apprendre à se rattraper), je suis restée parfaitement au sec.

Accessoires

Malgré l’approche minimaliste utilisée pour la conception de la veste Arc’teryx Beta AR, elle dispose de toute la technicité nécessaire et utile en alpinisme.
De haut en bas, voici les petits plus de la veste qui font la différence :
• la capuche DropHood™ dispose d’un système de serrage à l’avant et à l’arrière de la tête permettant un ajustement rapide même en gardant les gants,
• le col est confortable, en micro-velours brossé à l’intérieur, et monte bien haut pour assurer l’isolation du cou avec ou sans capuche,
• les fermetures éclair WaterTight™ sont faciles à attraper, peu bruyantes, plates et discrètes,
• les longues fermetures éclair sous les aisselles sont facilement accessibles et efficaces,
• une poche intérieure laminée permet de protéger smartphone ou papiers des intempéries,
les deux poches repose-mains ventrales sont larges et compatibles avec un harnais,
• le réglage en Velcro® aux poignets réduit le volume, et évite les accrocs et les déchirures,
• un cordon de serrage réglable en bas de veste permet une plus grande isolation au vent et au froid.

veste arcteryx beta accessoires

Solidité

En associant 2 poids de tissu GORE-TEX® Pro, N40p-X pour le corps principal et N80p-X pour les épaules et avant-bras, la veste Arc’teryx Beta AR a trouvé le parfait équilibre entre légèreté, liberté de mouvement et durabilité. Les parties les plus exposées utilisent ainsi un tissu plus solide qui offre une bonne résistance à l’abrasion et je n’ai constaté aucune usure sur la veste malgré les nombreux passages et frottements sur rochers au cours de mon ascension vers le Mont-Blanc.
Les finitions sont solides et résistantes à l’eau. On manipule les cordons de serrages, velcros et fermetures éclair avec confiance qu’elles que soient les conditions.

Entretien

L’entretien de la veste Arc’teryx Beta AR est très simple : lavage à la main ou en machine (30°C) et séchage rapide à l’air. Un simple coup d’éponge à mon retour du Mont-Blanc, et la voilà comme neuve et prête pour de nouvelles aventures.

veste arc'teryx beta femme mont-blanc


Veste ARC’TERYX Beta AR femme
Conclusion

Points forts

• Polyvalence,
• Solidité,
• Performances techniques (infaillible contre le vent),
• Facilité d’utilisation de tous les accessoires, cordons de serrage et fermetures éclair.

Point faible

• J’ai beau chercher, je n’en trouve pas !

La veste ARC’TERYX Beta AR est une veste de très grande qualité aux performances techniques irréprochables. Solide, imperméable et intraitable contre le vent, elle reste néanmoins légère et polyvalente, aussi efficace en veste d’appoint qu’en 3ème couche dans les tempêtes. Minimaliste sans excès, sportive mais stylée, Arc’teryx a trouvé avec ce modèle l’équilibre parfait entre performance et liberté de mouvement.

veste arc'teryx beta ar alpinisme


Tenté vous aussi par l’aventure ?
Retrouvez mes
 10 conseils pour atteindre le sommet du mont blanc

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde, à pieds, à vélo ou en van aménagé, et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook.

2 Commentaires

  • Répondre
    Anne-Claire
    30 septembre 2018

    Bonjour,

    Merci pour votre article très complet, je cherche une veste de montagne polyvalente et pense bien me laisser tenter par ce modèle ! Avez-vous pu tester la veste sous la pluie et/ou la neige depuis svp ?

    Belle journée ! 🙂

    • Répondre
      celine Auteur
      30 septembre 2018

      Très performante également sous la pluie ! Vous ne serez pas déçue par ce modèle.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge