4 Vallées : 8 raisons d’y séjourner l’été prochain (Suisse) !

Tombée sous le charme du Valais en Suisse lors de randonnées itinérantes autour des Dents du Midi et des Dents Blanches, je n’ai pas hésité une seconde à l’invitation qui m’était faite de découvrir le domaine des 4 Vallées, un peu plus à l’est de mon périmètre de jeu habituel 😉 .
Si les “4 Vallées” sont surtout réputées pour avoir l’un des domaines skiables les plus prisés au monde des skieurs de haut niveau et freeriders, elles offrent également aux randonneurs et aux amoureux de la montagne un espace de jeu infini durant l’été, pour les sportifs comme pour les familles.


Domaine des 4 Vallées
8 raisons d’y séjourner l’été

Les 4 Vallées sont nées dans les années 80, avec le projet de relier toutes les stations de ski du secteur (Verbier, Nendaz, Veysonnaz, Thyon, La Tzoumaz et Bruson) grâce notamment aux aménagements autour du col des gentianes et du téléphérique du Mont-Fort. C’est aujourd’hui l’un des plus grands domaines skiables d’Europe, qui reste néanmoins une destination touristique active durant l’été, lorsque les pistes de ski laissent place aux alpages et sentiers de randonnée pour marcheurs, VTTistes ou encore cavaliers.

Petit aperçu en 80 secondes de vidéo pure énergie !


Raison #1 de découvrir les 4 Vallées l’été
Bénéficier d’un périmètre de jeu infini

En étant reliées entre elles, les stations des 4 Vallées offrent un immense espace de liberté, que l’on peut découvrir facilement en séjournant dans l’une des stations ou en décidant de les tester toutes ! Car, malgré leur rapprochement, chacune a su garder son identité : Verbier la sportive, Nendaz la familiale, Veysonnaz la conviviale ou encore Thyon, porte d’entrée vers l’authentique Val d’Hérens.

Les randonneurs n’ont que l’embarras du choix et les sentiers offrent à tous, promeneurs ou sportifs, des panoramas exceptionnels. Pour les sportifs qui aiment varier les plaisirs, le domaine est également prisé des VTTistes (plus de 1000 km de parcours accessibles à tous les niveaux) et des parapentistes, et l’on peut tester de nombreuses autres activités : promenade à cheval, e-bike, trottinette, via-ferrata, escalade… Pour les familles, les 4 Vallées sont aussi une destination parfaite durant l’été. Les sentiers des bisses sont faciles à emprunter et au-delà des activités sportives, les alpages, fromageries et évènements traditionnels régulièrement organisés dans les villages éveilleront à coups sûr la curiosité des petits et des grands.

4 vallees via ferrata


Raison #2 de découvrir les 4 Vallées l’été
Contempler des panoramas à couper le souffle

Les 4 Vallées, situés au-dessus de la vallée du Rhône, offrent un panorama grandiose sur les Alpes, qu’il est possible de contempler sur de nombreux sentiers pas seulement réservés aux randonneurs aguerris.
Bien-sûr, j’ai pour ma part une préférence pour les paysages qui se méritent, que l’on atteint après une longue randonnée, au passage d’une crête ou d’un sommet et pour cela, les itinéraires des 4 Vallées ne déçoivent pas. Mais finalement, en famille ou entre amis, nul besoin de suer pour atteindre les cimes au-delà de 2000 mètres et jusqu’à 3330 mètres (Mont Fort) pour s’en prendre plein la vue, les télésièges et téléphériques nous y amènent avec bonheur tout au long de l’été.
La Dent Blanche, les Aiguilles Rouges d’Arolla, Le Grand Combin, Le Pleureur, La Pointe de Boveire, Le Cervin (vous savez, le Toblerone 😉 ) et le Mont-Blanc ne sont que quelques-uns des sommets que l’on peut admirer, entourés de nombreux glaciers.

4 Vallees dent blanche


Raison #3 de découvrir les 4 Vallées l’été
Admirer le lever du soleil depuis le Mont Fort

Voici un moyen unique de débuter la journée : un cours de yoga à 3330 mètres d’altitude au lever du soleil !
C’est une expérience que nous avons vécue au sommet du Mont Fort, situé au centre du domaine des 4 Vallées entre Nendaz et Verbier. Le départ est fixé à 4h45 à la télécabine de Siviez pour rejoindre le sommet en un peu moins d’une heure. Il fait 2°C à l’arrivée et le thé chaud servi dans l’igloo du Mont-Fort est le bienvenu pour patienter jusqu’au lever du soleil, au son du Cor des Alpes.
Les premiers rayons illuminent peu à peu les cimes et un panorama d’exception se dévoile, sur (entre autres) la majestueuse Dent Blanche (4357m), le Cervin (4478m) , la Dent d’Hérens (4171m), le Grand Combin (4314m), et le plus haut de tous… le Mont Blanc (4810m).
Une fois le soleil bien au-dessus des sommets, il est possible de redescendre le premier tronçon du téléphérique pour profiter d’un petit-déjeuner au restaurant du Col des Gentianes, avant de poursuivre la journée avec l’une des nombreuses activités des 4 Vallées. 

Pour les amateurs de yoga, ou pour ceux qui, comme nous, souhaitent simplement prolonger le moment au sommet avant l’ouverture officielle du téléphérique, il est possible d’assister au cours de yoga le plus haut d’Europe, dispensé par le free-rider valaisan Émilien Badoux. Nous restons donc seuls sur la plate-forme, en demi-cercle autour d’Émilien, face au panorama et équipés de tapis de sol et couvertures. Après un bref échauffement, nous enchainons les “salutations au soleil”  et les “pranayamas” avec plus ou moins de succès. Les positions demandent une agilité et un équilibre pas toujours facile à trouver, surtout à cette altitude. Les plus sensibles ressentent rapidement l’énergie bienfaisante… pour ma part, je peine à me réchauffer ! Cela reste néanmoins une expérience unique que nous conseillons à tout visiteur des 4 Vallées.

Info : tous les jeudis matin de l’été, accessible depuis Nendaz ou Verbier (se renseigner auprès des OT). Forfait téléphérique + petit-déjeuner : 61 CHF. Cours de yoga : 25 CHF.

4 vallees verbier montfort cervin


Raison #4 de découvrir les 4 Vallées l’été
Entrer dans le plus haut barrage-poids au monde

Situé à 2400 mètres d’altitude sur la commune d’Hérémence, le barrage de la Grande Dixence impressionne par ses dimensions : 285 mètres de hauteur, 200 mètres de large à sa base, 15 millions de tonnes de béton pouvant retenir les 400 millions de m3 d’eau du Lac des Dix, plus grande retenue artificielle de Suisse !
A notre arrivée, nous sommes surpris par l’apparence et l’emplacement de l’hôtel “Le Ritz”, situé au pied du barrage. Il a en fait été construit dans les années 50 pour loger les ingénieurs de la construction du barrage et si aujourd’hui, il apparait un peu désuet, son emplacement n’en reste pas moins insolite.
Le Pavillon d’information permet d’en apprendre davantage sur la construction, entre 1951 et 1961, de ce complexe hydroélectrique, le plus grand du pays. Le barrage est aujourd’hui associé à 4 stations de pompage (Z’Mutt, Stafel, Ferpècle, Arolla), pour alimenter 3 usines de production (Fionnay, Nendaz et Bieudron) d’une puissance totale de 2000 MW (équivalent à 2 réacteurs nucléaires).
La visite guidée permet d’entrer à l’intérieur du mur du barrage et de “se perdre” dans les galeries, où il ne fait pas plus de 6°C (prévoir un vêtement chaud), tout en étant informé sur les moyens de surveillance et de maintenance de ce colosse de béton. Elle se termine par quelques panneaux de prévention toujours bienvenus.
Mon préféré : “Vous consommez autant d’énergie pour aller skier une journée que pour repasser 4500 chemises !”

Nous marchons ensuite jusqu’au couronnement du barrage (possibilité de prendre le téléphérique) pour admirer le paysage sur le Lac de Dix et les sommets. Quelques itinéraires de randonnée permettent de s’immerger davantage dans cet environnement, tel que le sentier reliant le barrage à la cabane de Prafleuri (2h de marche) ou le sentier des bouquetins (4h de marche, en boucle).

Info : site ouvert de 9h à 18h. Visite guidée de 1h15 à l’intérieur du mur du barrage  de mi-juin à fin septembre. Prix entre 6 et 10 CHF (site internet).

4 Vallees grande dixence barrage


Raison #5 de découvrir les 4 Vallées l’été
Randonner le long des bisses

Quel bel héritage du patrimoine valaisan que ces bisses ! Ces canaux parfaitement entretenus, parfois rénovés, ont permis pendant des centaines d’années de capter l’eau des glaciers pour l’amener jusque dans la vallée. Ils traversent des ravins, des falaises et des forêts, et démontrent l’ingéniosité et l’obstination mis en œuvre par nos ancêtres pour créer un système d’irrigation indispensable à leur survie. A leur apogée, ces ouvrages d’une longueur totale de 1800 km, alimentaient en eau tout le Valais, lui assurant une activité agricole prospère. Aujourd’hui, on peut encore en longer plus d’une vingtaine, pour le plus grand plaisir des marcheurs.

Le Grand Bisse de Vex, que nous avons emprunté sur plusieurs kilomètres entre Mayens-de-Sion et Veysonnaz, est accessible à tous grâce à un très faible dénivelé et un sentier bien aménagé. Il offre une promenade parfaite en famille, dans une environnement boisé et frais. On y découvre tous les moyens utilisés au fil des décennies pour apprivoiser cette eau si convoitée, du simple canal en bois à la conduite d’eau en tôle plus efficace mais beaucoup moins appréciée des randonneurs !  D’autres objets associés sont mis en valeur sur le parcours comme ces jolies petites roues en bois permettant au gardien du bisse de veiller à son bon fonctionnement. Tant que la roue tourne, elle entraine un petit marteau en bois transmettant des bruits réguliers ; lorsque l’eau s’arrête, le bruit cesse et le gardien alerté se réveille 😉 .

4 Vallees bisse vex roue


Raison #6 de découvrir les 4 Vallées l’été
S’envoyer en l’air avec Stu et Mike 😉

C’est vrai que l’on peut faire du parapente dans beaucoup d’endroits en montagne aujourd’hui… mais dans les 4 Vallées, le panorama est tout de même exceptionnel !
Nous avons passé un si bon moment en compagnie de Stu et Mike, 2 frères jumeaux célèbres pour leurs expéditions de vol et moniteurs de parapente depuis 20 ans à Verbier (Verbier summits),  que nous ne pouvons que vous conseiller pour vous envoler à votre tour avec eux pour un baptême ou une formation.

4 vallees verbier parapente


Raison #7 de découvrir les 4 Vallées l’été
Prendre un cours de Cor des Alpes

A Nendaz, nous avons vécu une expérience originale avec un cours de Cor des Alpes, considéré ici non pas comme un simple instrument de musique mais comme  un véritable emblème. Le groupe de Cor des Alpes de Nendaz, composé de 16 joueurs, se produit régulièrement lors des différents évènements organisés au village, et jusqu’au sommet du Mont Fort pour le lever du soleil.
Tony, notre professeur, en fait lui-même partie et partage sa passion avec plaisir et bonne humeur. Cet instrument peu banal, apparu au XIVème siècle pour pouvoir communiquer à distance en montagne, est composé d’un long cor en épicéa mesurant de 3 à … 18 mètres !
Personnellement, je ne pensais même pas pouvoir sortir un son. En réalité, nul besoin d’avoir une grosse corpulence pour jouer du Cor des Alpes, tout est dans la maîtrise des lèvres et du souffle. Une fois la manière de souffler comprise, le son sort, de façon un peu aléatoire. Nous essayons de changer de tonalité en pinçant plus ou moins les lèvres … en vain.
Tony lui, enchaîne les airs et les changements de tonalité avec une facilité déconcertante et une maîtrise parfaite de l’instrument, acquise avec plus de 30 ans de pratique.

Info : cours d’initiation et stages d’initiation (≈ 50 CHF par jour) organisés par l’Office du Tourisme de Nendaz.

4 Vallees nendaz cor des alpes


Raison #8  de découvrir les 4 Vallées l’été
Déguster une authentique raclette valaisanne

Nous ne savourerons certainement plus jamais la raclette en France de la même manière ! En Valais, la raclette électrique et le poêlon sont bannis… l’authentique raclette s’obtient en raclant une demi-meule de formage fondu à sa surface avec lenteur et précision. Elle se mange uniquement accompagnée de pain ou de pommes de terre, sans charcuterie. Un racleur professionnel sert donc en permanence l’ensemble des convives, que ce soit lors des brunchs dans les alpages ou dans les restaurants des villages.
C’est au restaurant “Le Solanon” à Verbier que nous avons dégustée la meilleure raclette de notre vie, grâce à une technique de chauffe au feu de bois bien maîtrisée ainsi que l’excellente qualité du fromage choisi avec soin par le racleur.

4 Vallees raclette alpage

 


Séjourner dans les 4 Vallées l’été
Quelques conseils pratiques

Comment s’y rendre ?
Lignes de bus régulières depuis la gare de Sion ou de Martigny (2h de train depuis Genève).

Hébergements testés et approuvés :
A Thyon : Hôtel La Cambuse, à partir de 160 CHF la nuit en chambre double.
Un sans-faute pour cet hôtel : l’accueil y est chaleureux, les chambres confortables avec vue panoramique sur les Alpes et le restaurant délicieux.
A Nendaz : Hôtel Nendaz 4 Vallée & Spa, à partir de 220 CHF la nuit en chambre double.
Le top ! 4 étoiles bien méritées avec des chambres ultra confortables et un espace spa complet : sauna, hammam, grotte de sel, grotte de glace, piscine de flottaison, piscine à contre-courant, jacuzzi, aire pour enfants, piscine extérieure chauffée à 35°C avec vue sur les montagnes…
A Verbier : Hôtel Le Mirabeau, à partir de 200 CHF la nuit en chambre double.
Une ambiance rustique et familiale dans un joli chalet, au centre de la station de Verbier.

Les bonnes adresse pour se régaler :
A Thyon :
• Hôtel La Cambuse pour sa carte gastronomique et sa vue panoramique sur le Val d’Hérens,
• Restaurant de L’Alpage pour son cadre, sa terrasse et sa cuisine  authentique,
A Verbier :
• Restaurant La Croix de Cœur, pour sa situation au-dessus de Verbier et sa terrasse panoramique,
• Restaurant Le Sonalon, pour sa merveilleuse raclette au feu de bois,
A Mauvoisin :
• Restaurant Hôtel Mauvoisin, pour se régaler dans un superbe cadre naturel après la via-ferrata.

Astuce pour ne pas se ruiner !
Le Pass Verbier Infinite Playground est offert à tous les visiteurs séjournant à Verbier ou dans le Val de Bagnes et s’acquittant de la taxe de séjour. Il offre un accès gratuit aux cars postaux, aux remontées mécaniques pour les piétons, à la piscine, la patinoire et aux animations de l’Office de Tourisme (brunch à l’alpage, visite de fromagerie…), ainsi que des réductions sur certaines activités telles que la via-ferrata et les balades à cheval.


Je remercie les Offices de Tourisme de Thyon, Veysonnaz, Nendaz et Verbier
pour nous avoir permis de découvrir les 4 Vallées.
Spéciale dédicace à Sarah, Frédéric, Elodie, Elise et Clément,
ainsi qu’à Inès, Yvette et Manu, nos accompagnateurs et guide sur les sentiers et la via-ferrata,
Tony, notre professeur de Cor, Émilien, notre maître yoga, Stu et Mike, nos moniteurs de parapente !

4 Vallees thyon fendant


Commentez via Facebook

messages

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur et rédactrice du blog de voyages nature Globetrekkeuse, je parcours les sentiers du monde et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook

2 Commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge