Voyage au long cours : conseils et expériences de 10 blogueurs voyage

Le voyage au long cours n’est plus un rêve inaccessible ou réservé aux plus téméraires… aujourd’hui, de plus en plus de jeunes et moins jeunes, célibataires et familles, décident de tenter l’aventure. Il n’y a plus un profil type, il n’y a plus non plus une manière type de réaliser un voyage au long cours : sédentaire ou nomade, en vélo, moto ou van, en hôtel ou chez l’habitant… chacun son projet, chacun sa manière de profiter de cette parenthèse… pour tous, unique !

Nombreuses sont les questions des lecteurs autour de mon Tour du monde : organisation, budget, santé…
A « combien de temps pour se préparer ? » : je réponds habituellement « dès que vous le pouvez ! » Non seulement, vous économisez davantage, mais surtout, c’est un moyen de prolonger le plaisir avec ses proches, l’étape des préparatifs étant tout aussi passionnante que le voyage lui-même.
Et « quelles destinations choisir ? » : pour mon voyage de 9 mois, je suis partie d’Ushuaïa, le nom m’attirait, l’émission avait renforcé ma soif de découvertes, et je m’assurais ainsi de ne pas faire marche arrière au bout de 48h 😉 le choix de l’itinéraire a été très simple, en reliant ensuite les lieux dont je rêvais déjà depuis de nombreuses années…

Assez parlé de moi ! Je laisse la parole à 10 blogueurs passionnés de voyages, ayant vécu une expérience de voyage au long cours (ou en partance), en espérant aider tous ceux qui hésitent encore à faire le premier pas…


Voyage au long cours, vu par ELODIE & THOMAS

Couple lillois actuellement en Tour du Monde.
Depuis Février 2014, ils partagent via le blog voyage Planete3w leurs aventures de voyages. 2016 marque un tournant dans leur vie puisque ils ont décidé de réaliser leur rêve : faire un Tour du Monde.

voyage au long cours planet3w

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Nous avons pris la décision de partir en voyage au longs cours 1 an et demi avant le départ. Nous avons directement commencé à économiser en changeant notamment notre façon de vivre et de dépenser : moins de sorties, moins de restaurants, moins de shopping sans pour autant arrêter de vivre et de voyager.
Économiser prends du temps, mieux vaut l’anticiper ! Nous nous sommes vraiment mis à préparer notre voyage au longs cours 8 mois avant le départ en commençant par le renouvellement du passeport, le choix des destinations et, étant propriétaires, que faire de notre maison. Il est important de bien lister tous les préparatifs et leurs délais pour ne pas avoir de mauvaises surprises juste avant de partir (ex : banques, vaccins, visas, …).

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Le choix des destinations est surement le moment le plus excitant mais aussi le plus compliqué lors de la préparation d’un voyage au long cours. Pour ce faire, nous avons l’habitude de nous baser sur 3 critères : nos envies, le climat et le coût de la vie.
Voyager dans un pays où le climat n’est pas favorable (ex : moisson, cyclones, …) ou dans un pays où l’on doit sans cesse faire attention à son budget, peut vite rendre le voyage désagréable. Pour nos envies de voyage, nous trouvons l’inspiration sur les blogs de voyage, dans les revues de voyage ou encore en discutant avec d’autres voyageurs. C’est comme cela que nous avons prévu pendant notre voyage au longs cours d’aller découvrir par exemple la Sulawesi en Indonésie ou encore la région du Yunnan en Chine.

Voyage au long cours, vu par SEB et LAURA

Passionnés par la nature et la culture populaire, Seb et Laura voyagent en couple depuis une dizaine d’années. Leurs terrains de prédilections ? L’Amérique latine et l’Afrique où ils ont passé plus de deux ans. Entre deux voyages, Laura fait de la prévention santé et Seb bosse dans l’éducation à l’environnement. Des boulots qui teintent forcément leurs récits sur lesglobeblogueurs !

voyage au long cours globeblogueurs

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
En matière d’anticipation, nous ne sommes pas des foudres de guerre… Habituellement partisans de la moindre préparation pour laisser un maximum de place à la découverte, à la spontanéité, nous avons tout de même du planifier notre départ en Amérique latine pour un an. Le premier pas : une demande de congé sans solde auprès de nos employeurs. Une fois acceptée, environ 4 mois avant le départ, nous nous sommes alors concentrés sur les taches administratives, principalement liées au fait de « lâcher » notre appartement.
Quand à la planification du voyage en lui même, nous nous sommes contentés du strict minimum : un billet d’avion en aller simple ! Néanmoins, nous avons apporté du soin à l’élaboration de nos sacs à dos, afin de n’emporter que le strict nécessaire. Partir au long cours est une belle occasion de se laisser porter au fil des rencontres, alors inutile de s’encombrer, tant au niveau de l’itinéraire que des affaires…

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Le choix de la destination est évidemment un point très important, mais pas une fin en soi. Si vous êtes adeptes d’un maximum de liberté dans votre itinéraire, alors vous pourrez facilement changer d’idée en cours de route. Malgré tout, le choix d’une « région » est très important si vous ne souhaitez pas faire un tour du monde. Nos critères principaux sont liés à nos centres d’intérêt et au budget nécessaire. Le type de paysages, la culture sont évidemment des points importants, mais ce qui était primordial pour nous, c’était de répondre à cette question : va-t-on pouvoir facilement communiquer avec la population locale ? L’Amérique latine est alors apparue comme une évidence, même si je ne parlais pas espagnol avant de partir…


Voyage au long cours, vu par JENNIFER

Montréalaise curieuse qui aime parler voyage et bouffe sur son blog Moi, mes souliers.
Quand elle ne trotte pas sur la planète à l’affût de nouvelles expériences en sac à dos ou avec valise, elle parcourt son Québec natal à la découverte du terroir de la province. En 2013, elle a fait un tour du monde qui a duré 9 mois.

voyage au long cours jenniferQuestion 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Il n’y a selon moi pas de moment parfait pour commencer à se préparer à un voyage au long cours. Chacun se prépare à son rythme. Certains préfèrent tout prévoir des mois à l’avance, d’autres partent à la dernière minute sans se poser de questions. L’important est de s’écouter et de respecter son propre rythme.
Certains éléments doivent néanmoins être pensés à l’avance comme l’idée globale du trajet (qui changera sans doute mille fois) pour comparer les billets tour du monde aux billets à l’unité ainsi que les différentes assurances. Il faut idéalement également avoir une idée de la date de retour, sinon prendre une assurance qui peut être prolongée facilement en route (ce n’est pas toujours le cas). Ensuite, dressez doucement une liste des attraits et villes que vous aimeriez voir pour concevoir une idée globale du budget requis et le comparer avec celui que vous envisagez. Les choses se mettront en place par elles-mêmes !

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Choisir les pays à visiter est une torture pour tout voyageur, car quand on aime explorer, toutes les destinations sont intéressantes pour une raison ou pour une autre. Choisir est quasiment impossible !
Je dirais que la logique est souvent celle qui décide à notre place. On ne peut pas coordonner plusieurs endroits pour être au meilleur moment partout, donc on fait des choix en fonction de la température, des prix des billets d’avion, etc… Commencez à mettre des points sur une carte (Google Maps) aux endroits où vous voulez absolument aller. Dans une autre couleur, indiquez les « peut-être » et dans une autre les « si j’ai le temps ». Un itinéraire logique se dessinera doucement, à valider ensuite avec les informations secondaires (température, prix,…), pour voir dans quel ordre il est préférable de faire votre parcours et s’il est réaliste. Il n’y a vraiment pas de science infuse, chaque voyage est différent !


Voyage au long cours, vu par NADIA et MIKE

Atteint de la “voyagite aiguë”, les lovetrotters ont quitté leur vie établie à Montréal en avril 2014 pour effectuer un voyage de 18 mois autour du monde, qui s’est finalement transformé en aventure à durée indéterminée. Depuis, ils continuent à sillonner le monde en adoptant le mode de vie de nomades digitaux.

voyage au long cours lovetrotters

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Lorsqu’on planifie un voyage au long cours, un minimum de préparation s’impose. C’est souvent l’aspect financier qui détermine la durée du voyage et, par conséquent, la durée des préparatifs. Mais le budget dépend aussi des destinations qu’on aimerait visiter, du type de voyage qu’on aimerait faire et du niveau de confort qu’on aimerait avoir. En plus, il y a d’autres facteurs à prendre en compte comme les saisons, les périodes de vacances, le transport… autant de facteurs qui ont une incidence sur le budget et les périodes de voyage. Ça fait beaucoup de choses à considérer tout ça.
Alors par quoi commencer ? La poule ou l’œuf ?…  Notre réponse : Par l’argent. Avant de partir pour notre tour du monde de 18 mois, nous nous sommes posés la question : combien gagne t-on, combien peut-on économiser par mois et que peut-on changer dans notre vie courante pour grossir notre cagnotte voyage ? En faisant nos calculs, nous avons établi qu’en changeant nos habitudes, il nous faudrait au moins une année pour pouvoir économiser un budget qui nous permettrait de réaliser ce rêve. Une fois que nous avions cet objectif en ligne de mire, le reste s’emboitait tout seul. Avec un budget en tête, nous pouvions maintenant commencer à planifier un itinéraire.

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
On commence par mettre sur papier toutes les destinations qui nous font rêver. Beaucoup de lecture en perspective avant de pouvoir établir cette liste de souhaits. On priorise ensuite les destinations, puis on procède à un exercice d’élimination en prenant en compte le coût de la vie. C’est ainsi que nous avions décidé de passer plus de temps en Asie et d’éliminer totalement l’Europe, les USA et le Japon de l’équation. Nous avions quand même gardé d’autres destinations onéreuses comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles Galapagos qui se trouvaient au top de notre liste de souhaits.
La dernière étape consiste à bâtir un itinéraire en prenant en compte les saisons, les distances et les transports. Si nous avions un conseil à donner aux apprentis globetrotteurs, ce serait de toujours garder une certaine flexibilité dans les itinéraires de voyage, car les évènements et les rencontres sur la route chamboulent souvent tous nos plans, et ça laisse la place à de bonnes surprises.

Voyage au long cours, vu par TIPHANYA

Jeune maman, c’est en famille et avec sa fille alors âgée de 2 ans, que Tiphanya décide de devenir nomade en 2013, et de partir en voyage au long cours : direction l’Europe, la Turquie et la Tunisie. Elle partage ses expériences sur son blog avenuereinemathilde.

voyage au long cours typhania

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Pour nous, la préparation a débuté avec de sérieuses économies associées au désencombrement de notre appartement. Lié les deux a été très bénéfique et efficace. Nous avions tellement de mal à vendre et donner (nous ne voulions jeter qu’en dernier recours) que nous ne souhaitions plus rien acheter. Au final, nous avons surtout été efficace durant les trois derniers mois, soit après avoir annoncé que nous quittions notre appartement. Le billet d’avion et l’assurance n’ont été achetés qu’un mois avant le départ.

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Notre idée de départ était de devenir nomade pendant plusieurs années, ce qui pour diverses raisons ne s’est pas fait, mais ce fera. Donc pour commencer, nous voulions connaître l’endroit d’où nous venions : l’Europe.
À partir de là, notre route a évolué en fonction des amis, des promotions sur les transports, des appartements disponibles pendant un mois avec wifi (en Sicile, ce n’était pas si évident à trouver). Ainsi nous avons séjourné deux semaines à Istanbul, car entre Zagreb (où nous avons débuté) et Athènes (où vivait une amie), tous les vols font escale à Istanbul. L’objectif étant de découvrir l’Europe et non de faire une collection de villes célèbres, nous avons avancé en douceur, faisant confiance au hasard et nous ne le regrettons pas une seule seconde.


Voyage au long cours, vu par BIANCA

Une habituée, puisqu’elle a déjà effectué 4 voyages au long cours, en couple (backpacking en Amérique du Sud et autostop en Europe) puis en famille (11 mois en Océanie et 6 mois en Asie). Maman de 3 enfants, elle n’envisage pas d’arrêter de voyager, simplement mais avec intensité, et partage ses expériences sur son blog La grande déroute. voyage au long cours bianca

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Pour ma part, la décision de la durée et la destination du prochain voyage au long cours se prend longtemps avant le départ, mais la préparation du voyage en soi commence 4 à 6 mois avant le départ. Je commence par trouver des sous-locataires fiables qui habiteront notre appartement durant notre absence. Ensuite, j’achète les billets d’avion environ 2 à 3 mois avant le départ et, à partir de là, tout s’enchaîne : souscrire à l’assurance, déléguer le travail que je ne peux emporter avec moi, avertir mes clients, résilier certains contrats, retirer les enfants de l’école, préparer la maison, entreposer la voiture, fermer les dossiers et préparer les papiers pour les impôts à venir, rediriger le courrier, obtenir les visas, me renseigner un peu sur la destination, etc.

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Je n’ai jamais eu l’impression de « choisir » une destination, j’ai plutôt l’impression que les destinations me choisissent. La vie semble placer les lieux et les situations devant moi, comme s’il ne me restait plus qu’à me laisser porter. Pour notre dernier voyage, nous souhaitions un endroit où il est relativement facile de voyager, d’où nous pourrions aisément travailler à distance, dont le coût de la vie est bas, et où les enfants sont les bienvenus. L’Asie a semblé répondre à tous nos critères. Avant que notre première enfant atteigne l’âge de 2 ans,  nous avons voulu aller là où « ça coûte cher » : l’Australie était tout indiquée! Dans tous les cas, que je parte 3, 6 ou 12 mois, c’est toujours sur un seul continent à la fois.


Voyage au long cours, vu par PATRICK

Patrick est le rédacteur de e-slovenie. Expert WordPress, SEO et application mobile “nomad in sLOVEnia”, il essaie de voyager un maximum en alliant conférences “pro” et découvertes touristiques. Il prépare activement un voyage “au long cours” pour 2017-… .

voyage au long cours patrick

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Depuis bien (trop) longtemps, je songe au “Grand voyage pour découvrir le monde”, enfin “voyage”, pas tout à fait… Ayant un métier dans le web, je pense m’orienter vers le nomadisme, passer du statut d’intérimaire basé en Slovénie à un CDI. Cela nécessite pas mal d’organisation et quelques ajustements dans mon métier, mais cela est tout à fait envisageable.

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Le Monde est immense et il faut se rendre à l’évidence : il sera impossible de tout voir, qui plus est si on veut prendre le temps de vraiment découvrir chaque lieu visité, et pas seulement prendre un selfie ! 😉
J’ai donc décidé de privilégier les destinations qui me font rêver depuis que je suis môme, addict déjà à l’époque de films, livres et documentaires TV sur la nature, les peuples et croyances liés à cette nature. Se sont dégagés quelques fondamentaux : le Canada, l’Ouest Américain en particulier les Rocheuses et leurs parcs nationaux, le Nord de l’Europe (Islande et Scandinavie) et l’Eurasie (Sibérie, Mongolie). L’avantage de cette sélection, c’est que je vais pouvoir limiter les voyages en avion. Avec ces grandes lignes, je parcours les blogs à la recherche d’informations, surtout pratiques pour l’instant, voir quelques idées d’étapes, mais pour la partie nature et cultures, cela reste assez limité.. alors si vous avez des blogs ou articles qui pourraient m’intéresser.. n’hésitez pas !


Voyage au long cours, vu par PRISCA et YANNICK

Prisca et Yannick ont toujours voyagé, même avec leur fille Maëwenn, et ne son pas prêts de s’arrêter avec le quatrième membre qui pointera bientôt le bout de son nez ! Partis 9 mois en tour du monde en 2014, une expérience inoubliable qu’ils retenteraient bien, ils continuent de voyager et de nous faire rêver sur leur blog pymautourdumonde.

voyage au long cours prisca

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Nous avons commencé notre préparation 10 mois avant la date à laquelle nous voulions quitter maison et travail. Après sʼêtre renseigné sur le congé sabbatique, nous avons attaqué le noyau dur du voyage : lʼitinéraire. Difficile quand on est deux et que les goûts en terme de destination divergent (ex : lʼun voulait passer par lʼInde, lʼautre ne voulait même pas entendre parler de ce pays…).
Une fois lʼitinéraire défini, cela permet dʼétablir le budget, autre étape non négligeable : il faut prendre en compte la différence de niveau de vie entre lʼAsie du Sud-Est et lʼOcéanie, et lʼajout dʼune étape comme Hawaii ou lʼîle de Pâques change le prix du billet dʼavion ! De lʼitinéraire, découle le budget, le rétro-planning administratif et médical (visite, vaccinations…), et la préparation de notre fille à cette aventure (une fois tout calé et les congés sabbatiques validés).

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Tout dʼabord, nous avons choisi nos destinations par envie. Où est-ce que lʼon voulait absolument aller ? Les incontournables ? Les lieux où nous nʼirions peut-être jamais si nous nʼétions pas en tour du monde ?… nous avons chacun dû faire des choix et des concessions car nous nʼavions pas que des points communs sur nos listes respectives !
Ensuite, nous avons regardé les climats, notamment grâce au planificateur dʼA-contresens (très pratique pour la météo, mais aussi pour le budget et équilibrer ce dernier), afin dʼoptimiser une météo des plus agréables. Surtout quand on ajoute la contrainte des billets dʼavion « Tour du monde » (qui ne permettent pas de revenir en arrière) et que nous partions sur une année scolaire. Sachant que nous  partions en septembre, nous avons finalisé le choix des destinations. Par exemple, le Nord de lʼAustralie nʼest pas recommandé en janvier alors que le Sud offre de meilleures chances de beau temps. Malgré cette préparation, nous avons essuyé 2 typhons au Japon et de grosses chaleurs en Australie ! Comme quoi la météo ne se commande pas !


Voyage au long cours, vu par SYLVIE

Le coin des voyageurs est né au retour d’un tour du monde en famille, réalisé en 2010 avec deux adolescents de douze et seize ans. Les voyages se poursuivent aujourd’hui encore en France et à l’étranger (moins souvent en famille).

voyage au long cours sylvie

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
Partir en famille nécessite des préparatifs plus importants qu’un voyage en solo. Nous avons pris la décision de partir environ neuf mois avant le départ. Deux points (entre autres !) nous ont pris du temps et de l’énergie : la santé et la scolarité. Partir avec des enfants amène à être plus vigilants concernant la santé : vérification et rajout de quelques vaccins, visites de contrôle chez quelques spécialistes comme le dentiste et l’ophtalmo. Cette phase « santé » peut prendre plusieurs semaines, notamment pour les injections de certains vaccins. L’autre point important a été la scolarité. Il faut obtenir quelques autorisations. Nous avons donc prévenu le Collège et le Lycée et obtenu une autorisation de l’Inspection d’Académie de suivre les cours du CNED (enseignement à distance) pour notre fils de moins de 16 ans. Ces démarches peuvent être un peu longues.

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Pour choisir les destinations, nous avons pris en compte plusieurs paramètres : souhaits de chacun, météo, coûts. Tout d’abord, chaque membre de la famille avaient des envies personnelles :  notre fils rêvait du japon, notre fille des pays asiatiques, mon mari de la route 66 et moi de la Chine. Ensuite, nous avons pensé à la météo et aux saisons. Nous avions envie d’un sac à dos léger avec une garde-robe d’été, donc  nous avons planifié notre tour en évitant les saisons froides.
Le coût de la vie a été un de nos critères pour faire entrer ce long voyage dans notre budget familial. Nous avons donc alterné des pays « chers » avec des pays où nous pouvions vivre avec des moyens plus limités. Ensuite, ayant opté pour un billet « tour du monde », nous devions aller toujours dans le même sens (pas de retour en arrière possible). Notre tour du monde nous a donc amené dans ces pays : Angleterre, Canada, États-Unis, Australie, Japon, Chine, Vietnam, Cambodge, Thaïlande.


Voyage au long cours, vu par AURELIE

Aurélie et Francis ont quitté la France en  2014, sans retour prévu. Après un an et demi en Nouvelle-Calédonie, ils poursuivent actuellement leur voyage en Australie avec un WHV (Working Holiday Visa). Impossible de savoir où ils seront demain : ils ne font jamais vraiment de plans, convaincus que la vie est faite d’imprévus ! On peut toujours les suivre sur AF News Travel.

voyage au long cours aurelie

Question 1 : Quand se préparer pour un voyage au long cours ?
S’y préparer six mois à un an à l’avance est conseillé. En effet, à part si vous gagnez au loto, il faudra mettre de l’argent de côté et cela prend du temps.
J – 6 mois à 1 an : commencer à économiser, réfléchir à la destination.
J – 3 à 6 mois (à l’avance mais pas trop) : prévenir son travail, refaire son passeport, acheter les billets d’avion,
J – 3 mois : check-up santé, vaccinations, préavis logement, arrêt des abonnements,
J – 2 mois : demande de permis international, prévenir les organismes administratifs (adresse provisoire à définir), ouvrir un compte en banque en ligne,
J – 1 mois :  desimlocker son téléphone,
J – 1 semaine : scan de tous les papiers à sauvegarder, assurance santé voyage.
Et surtout profiter à fond de ses proches, le jour J sera très vite arrivé…

Question 2 : Quelles destinations choisir pour un voyage au long cours ?
Choisir la destination de son voyage au long cours peut être une évidence, mais parfois en revanche, l’envie de partir est plus importante que la destination elle même. Il faudra alors prendre en compte plusieurs critères :
• savoir ce qu l’on a envie de voir, de découvrir ou de faire,
• se demander si la langue du pays à une importance,
• le type de visa nécessaire pour s’expatrier,
• le niveau de vie de chaque pays et le budget alloué,
• la distance par rapport à la famille ou aux proches,
• le but du voyage.
Pour finir, il est important d’écouter son cœur… On ne regrette jamais d’avoir fait le choix de partir !


Commentez via Facebook

messages

4 Commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge