Le Jura en famille l’hiver, petit massif aux allures de Grand Nord !

Profitant d’un hiver très enneigé, nous nous sommes laissés tenter par une escapade de 3 jours dans le Jura en famille, loin de notre bien-aimé massif alpin 😉 .
Au programme : promenade en chiens de traineaux, randonnée raquettes, ski, luge et autres activités ludiques tel que le snow-tubing (qu’est-ce donc ?), des activités hivernales que l’on retrouve sur tous les massifs mais qui deviennent dans le Haut-Jura un prétexte à l’évasion dans un environnement préservé et une atmosphère de Grand Nord.

jura en famille hiver paysage

Si vous ne connaissez pas encore le Jura en hiver, foncez-y ! C’est pour moi le coup de cœur nature de ce début d’année, un endroit où l’on abandonne volontiers les pistes et télésièges pour partir à l’aventure…


Le Jura en famille l’hiver
Espace naturel aux allures de Grand Nord


Ce sont ses paysages tout droit sortis d’un roman de Jack London ou de Nicolas Vanier qui m’ont fait tomber sous le charme du Jura, et ce, dès notre arrivée sur le massif depuis la frontière franco-suisse. Et bien oui, venant de Grenoble, je ne pouvais pas me priver du plaisir de passer par la Suisse, pays que j’affectionne tout particulièrement comme vous avez pu le constater au cours de quelques escapades en famille dans le Val d’Illiez, le val d’hérens ou encore en randonnée sur le Tour des dents blanches

Le point culminant du massif du Jura, le Crêt de la Neige, se trouve à une altitude de 1718 mètres. Ce ne sont donc pas les sommets qui impressionnent ici mais l’omniprésence de la forêt qui recouvre 50% du département, de la plaine au haut des crêtes, formant ainsi l’une des plus vastes forêts naturelles de moyenne montagne.
Morbier, notre destination, se trouve au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, créé en 1986 avec pour mission de protéger et valoriser ce patrimoine naturel fragile constitué de forêts, tourbières, prairies, alpages, et abritant une faune emblématique locale (chamois, chevreuil, lynx, hermine, cerfs…). Pour ma part, j’y ai croisé un renard, mon animal fétiche !
Il parait que la flore y est également très riche mais sous une épaisse couche de neige, difficile d’en être témoin… il faudra revenir au printemps 😉 .

Durant l’hiver, ce sont les paysages givrés qui frappent le randonneur, typiques du climat montagnard du Jura, peu venteux et étonnamment froid comparé à l’altitude modeste du massif. Les arbres blanchis, feuillus ou épineux, se sont figés sous une couche de givre formant par endroit une dentelle naturelle blanche d’une beauté saisissante.

jura en famille hiver bellefontaine

Quelques infos sur le département du JURA
du gaulois «juris» qui signifie forêt de montagne
Région Bourgogne-Franche-Comté
Limitrophe à la Suisse
Préfecture : Lons-le-Saunier

Superficie : 4999 km2
Point culminant : Crêt Pela (1495 m)
Célébrités :
Rouget de Lisle, Edgar Faure, Jean-Luc Mélanchon, Dominique Voynet, Louis Pasteur,
Hubert-Félix Thiéfaine, Marcel Aymé, Louis Vuitton et bien d’autres…

carte jura haut-jura


Le Jura en famille l’hiver
Récit de 3 jours près de Morbier (Haut-Jura)


Jura en famille – JOUR 1
Chiens de traineaux et snow-tubing

Notre aventure commence dans la petite station de ski « Les Gentianes »  à Morbier.
Après avoir déjeuné au restaurant l’Ourson qui se trouve aux pieds des pistes et à proximité du snow-tubing (nous y reviendrons plus tard), nous rejoignons notre musher Alexis Champion pour une promenade avec chiens de traineaux dans le parc naturel du Haut-Jura.
Quelques semaines plus tôt, j’avais suivi durant plusieurs jours les mushers de la Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc, une course mythique de chiens de traineaux, sans pouvoir profiter des sensations de glisse qu’offre ce sport. Autant vous dire que j’arrive dans le Jura super motivée et dans les starting-blocks, avec un « will to go » presqu’aussi élevé que celui des chiens 😉 .
Mini-voyageur, quant à lui, est fasciné par les chiens qui nous offrent un chaleureux accueil à grand coup de léchouilles ! Mais il sera tout de même rassuré au moment du départ de pouvoir s’asseoir dans le traineau avec son papa, car un peu effrayé par les aboiements vigoureux des chiens pressés de partir. Pour ma part, je prends la place du musher au côté d’Alexis.
Notre attelage est constitué de 7 chiens, de races husky de Sibérie et alaskan. Le lead-dog porte le nom rassurant de Google : au moins, avec lui, impossible de se perdre !

jura en famille hiver chiens

Pour en savoir plus sur les chiens de traineaux :
lisez mon article sur la grande odyssée, LA cours alpine de chiens de traineaux.
.

Dès les premiers mètres, je suis conquise. Le traineau glisse silencieusement sur la neige, avec la même aisance sur un terrain plat enneigé qu’entre les arbres de la forêt. Les chiens  obéissent avec bonne humeur aux directives précises et calmes d’Alexis, qui parle doucement afin de renforcer leur concentration. Si doucement que j’ai parfois l’impression que c’est à moi qu’il parle, et nous serons obligés de mettre en place un code pour savoir quand je dois effectivement me déporter sur la droite ou sur la gauche !

jura en famille hiver traineaux

Dans les montées, pas le choix. Le musher doit mettre pieds à terre pour soulager les chiens et les aider à tirer le traineau lorsque la pente devient trop raide. Si bien que la promenade peut vite devenir sportive, et c’est bien là tout le charme de cette activité : un sport au plus près de la nature, à la fois solitaire et en équipe !

« Mais dis-moi Alexis, comment devient-on musher dans le Jura ? »
Pour Alexis, la passion est née à l’âge de 11 ans, en regardant le film « La Grande course blanche ou l’enfant au traineau », l’émouvante épopée d’un petit garçon Willy et de sa chienne Morgan s’engageant dans une course de chiens de traineaux.
Ce coup de cœur ne le quittera plus … A 18 ans, il acquiert son premier husky de Sibérie “Louna”, puis un diplôme de mécanique de précision en poche, il participe à la construction d’un baby-traineau pour jeunes enfants. Après plusieurs années à voyager, il décide de mettre tout en œuvre pour réaliser son rêve et se sédentarise quelques temps pour apprendre le métier, dans les Alpes, où Louna donne naissance à 5 chiots.
Alexis part ensuite se perfectionner dans le Jura, une région pour laquelle il a un coup de foudre immédiat, et passe son diplôme d’état de musher (DEJEPS mention « attelages canins » pour les lecteurs que cela intéresse…). Il participe alors à la Grande Odyssée comme helper au côté de Daniel Juillaguet.
Désormais, avec ses 18 chiens, c’est dans le Haut-Jura, à Morbier, qu’il partage avec petits et grands sa passion, été comme hiver : cani-rando, cani-trottinette, cani-kart, kid-traineau pour les 8-12 ans, baby-park pour les 3-7 ans… Alexis ne manque ni d’idée ni d’énergie, et avec un tempérament comme le sien, nulle doute qu’il réalisera encore quelques-uns de ses rêves, dont celui tenu secret de faire du cinéma (je n’en dirais pas plus…). On a hâte de le retrouver sur les écrans avec ses chiens !
.
jura en famille hiver alexis champion

Nous quittons finalement à regret Alexis et son attelage pour tester une autre activité ludique de la station des Gentianes : le snow-tubing.
Le principe est simple : une grosse bouée, une piste aménagée de quelques bosses et il n’y a plus qu’à s’élancer dans la pente pour quelques secondes de plaisir. Mini-voyageur trouve cette luge très amusante et les parents imaginent déjà s’élancer sur les pistes de ski avec. Seul petit hic : une direction totalement aléatoire !

jura en famille hiver snowtubing


Jura en famille – JOUR 2
Musée de la lunette et Randonnée raquettes

Et bien oui, le Jura en famille l’hiver peut aussi être culturel !
J’avoue qu’il n’est pas facile de nous faire entrer dans un musée, surtout lorsqu’on se trouve dans un site naturel d’exception, mais on s’est tout de même laissé tenter par l’originalité du musée de la lunette, situé à Morez.
Pour la petite histoire, Morez est la capitale de la lunetterie française. Elle est notamment spécialisée dans les lunettes à montures métalliques et ce depuis plus de 2 siècles, depuis la création en France des lunettes « fils » par Pierre-Hyacinthe Caseaux, alors maître-cloutier à Morez. Et oui, c’est bien d’un simple clou que naquirent ses lunettes aujourd’hui mondialement renommées !
Le musée abrite l’une des plus prestigieuses collections de lunettes au monde (il y a même une paire de lunettes portée par le Dalaï-Lama en personne) et en profite pour rappeler quelques notions optiques, tel que le fonctionnement de l’œil, les causes des troubles de la vision ou encore les moyens d’y remédier… Franchement, il vaut le détour si vous passez par Morez. Mon conseil, privilégiez le samedi matin : c’est jour de marché et vous pourrez y déguster le célèbre Morbier et l’un des meilleurs Comté fruitier jamais goûté.

jura en famille musee lunettes

L’après-midi, retour en pleine nature 😉 .
Je chausse les raquettes à neige pour profiter une nouvelle fois de l’ambiance nordique du Haut-Jura, en compagnie de Eric, accompagnateur en montagne fin connaisseur de la région. Le Haut-Jura est un terrain de jeu privilégié pour ce sport accessible à tous et de nombreux itinéraires dédiés à la raquette sont balisés, pour débutants ou expérimentés.

jura en famille hiver raquettes

Nous prenons la direction du village de Chapelle des Bois pour une immersion au cœur de la tourbière et de la forêt, avant de rejoindre, non pas un, mais deux lacs gelés voisins : le lac de Bellefontaine situé dans le Jura et le lac des Mortes situé dans le Doubs. Nous sommes au centre de la combe, là où, il y a 20 000 ans, le glacier a laissé place à un lac avec une végétation aquatique abondante, qui s’est petit à petit transformée en marais. La tourbière se comporte désormais comme une véritable éponge en période de pluie et de fonte des neiges, limitant ainsi les inondations, restituant l’eau en période sèche et jouant également un rôle d’épuration de l’eau qui la traverse. Je commence à comprendre pourquoi cet espace est protégé !
Le sentier baptisé « Tour des 2 lacs » est coté difficile par l’office de tourisme mais je pense que c’est uniquement dû à sa longueur (7km, soit 2 à 3 heures de marche) car il n’y a pas vraiment de difficultés techniques et le dénivelé est faible. Je conseille d’ailleurs de prolonger cet itinéraire par l’ascension jusqu’au belvédère de la Roche Bernard (1290 m) pour profiter d’un panorama saisissant sur les lacs, les tourbières et les forêts d’altitude : ambiance nordique garantie.

jura en famille hiver raquettes lac

Après cette promenade, je n’ai plus qu’une envie : partir sur la Grande Traversée du Jura en raquettes, un itinéraire de plus de 115 km traversant le Parc naturel régional du Haut-Jura, qui doit être réalisable en une grosse semaine… à suivre…


Jura en famille – JOUR 3
Ski alpin, descentes en luge et bonhomme de neige

Les pistes se trouvant à 100 mètres de notre chambre au village vacances Ceveo de Bellefontaine, il était difficile de ne pas se laisser tenter par quelques descentes à ski malgré la modestie des installations de la station, davantage renommée pour son domaine nordique et ses 60 km de pistes de ski de fond.
Côté ski alpin donc : 3 téléskis, 3 pistes (verte, bleue, rouge) et c’est tout : amateurs de sensations fortes, passez votre chemin !
C’est par contre un endroit idéal pour débuter le ski : les pentes sont douces, les pistes peu fréquentées et le paysage enchanteur. Cette authenticité et cette tranquillité sont devenues un luxe dans l’univers des stations de ski et c’est selon moi l’une des raisons de choisir la destination Jura en famille l’hiver.

jura en famille hiver ski

Mini-voyageur préfère pour le moment les descentes en luge et les bonhommes de neige, mais voir ses parents glisser lui donnera tout de même des idées puisqu’il réclamera de  pouvoir à son tour skier quelques jours plus tard…

jura en famille hiver bonhommedeneige


Le Jura en famille l’hiver
Conseils Pratiques


Le Conseil !
Profitez de votre séjour dans le Jura en famille pour tester une ou plusieurs activités nordiques : ski de fond, ski nordique, raquettes, biathlon ou chiens de traineaux… c’est l’endroit idéal pour s’y mettre et le plaisir est garanti.
.
Quand ? de décembre à mars (pour les activités hivernales).

.
Comment s’y rendre ?
en voiture : Morez est à 2h30 de Lyon et 5h de Paris.
en train ou en autocar : arrivée aux gares de Morez ou de Morbier. A noter que la « ligne des Hirondelles » vaut à elle seule un petit tour de TER (fans de trains, on n’a pas hésité à la tester entre Saint-Laurent et Saint-Claude) grâce à ses jolis paysages et ses passages aériens sur viaducs.

Hébergement :
Pour un séjour dans le Jura en famille, je conseille le village vacances « Les Chevreuils » situé au pied des pistes de Bellefontaine et au cœur du parc naturel du Haut-Jura.
Les chambres sont simples et les espaces communs confortables : coin TV, bibliothèque, espace jeux (baby-foot, table de ping-pong, billard), bar et coin cheminée parfaits pour l’apéro. Des casiers sont mis à disposition pour le matériel, et la cuisine proposée en pension complète ou demi-pension nous a permis de déguster quelques spécialités jurassiennes comme la potée comtoise ou la morbiflette…
Ouvert de fin décembre à fin mars – Prix : à partir de 240€ les 2 nuits pour 2 adultes et 1 enfant en demi-pension – Plus d’informations sur le site ceveo.

Promenade avec chiens de traineaux :
A Morbier : agence Free Sled.
Balade découverte 1h : 55€, 40€ pour les moins de 12 ans,
Initiation à la conduite d’attelage à partir de 12 ans (2h30) : 120€,
Baby-park à partir de 3 ans (2h) : 50€,
Uniquement sur réservation : Tel : 06.30.92.34.09 (après 19h) – mail : free-sled@live.fr

Randonnée raquettes :
Le domaine du Haut-Jura Morez compte 22 pistes de randonnées raquettes balisées et sécurisées (redevance possible) et de nombreux autres itinéraires hors des sentiers battus. 
Pour être sûr de profiter au mieux des paysages, des traditions jurassiennes ou encore pour partir à la recherche d’endroits insolites ou d’animaux sauvages, optez pour une randonnée accompagnée.
Randonnées à la journée (≈20€) ou à la demi-journée (≈15€) avec Natur’Odyssée sur l’ensemble du massif du Jura.

Ski alpin :
Le
domaine skiable Haut-Jura Morez regroupe les 3 stations de Morbier, Bellefontaine et Longchaumois.
A Bellefontaine, prix du forfait : 18€ la journée, 14€ si < 17 ans, gratuit si < 5 ans + forfait spécial débutant à 12€ (accès à 1 teleski et 1 piste verte).

Musée de la lunette :
Horaires : 10h-12h / 14h-18h. Les jours de fermeture sont un peu aléatoires, mieux vaut se renseigner sur le site internet du musée avant la visite.
Prix : 5€, 3€ si <18 ans, gratuit si < 6 ans – Temps de visite ≈ 2 heures.

Plus d’informations sur www.jura-tourism.com.

jura en famille hiver train


 

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde, à pieds ou en van aménagé (bientôt en vélo solaire), et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook.

2 Commentaires

  • Répondre
    24 février 2018

    Bonjour,

    Chouette récit de ce petit périple jurassien en famille ! Le Haut jura englobe également la Station des Rousses et ses 4 villages. Il y a également le secteur des Hautes Combes avec des villages typiques jurassiens et ses grands espaces : La Pesse, Lajoux, Les Moussières, Les Molunes ! Tous ces nombreux villages et petites stations seront accueillir les familles pour découvrir un Jura Nature et ludique. Enfin, le Haut Jura est également à découvrir en été et au printemps avec ses combes, ses lacs, ses activités variées : marche, vélo, baignade et des activités de loisirs estivales que nous ne manqueront pas de vous faire visiter lors de votre prochaine venue dans le Haut Jura. Au plaisir de vous accueillir en terre jurassienne et à Lamoura 😉 ! Guillaume

    • Répondre
      celine Auteur
      24 février 2018

      Merci Guillaume pour ton message. Il va donc falloir revenir dans le Jura bientôt… et nous ne manquerons pas de venir vous rendre visite !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge