Tour du Ruan, 7 raisons de choisir cette randonnée franco-suisse

Quand on aime, on ne compte pas ! Me voici de retour dans la région des Dents du Midi pour partir à la découverte d’une randonnée itinérante de 4 à 5 jours que les locaux m’ont vivement recommandée. Le Tour du Ruan est un itinéraire franco-suisse situé entre Haute-Savoie et Valais que l’on apprécie pour la diversité de ses paysages ainsi que son aspect sauvage, mais pas que…
Plus engagé que le Tour des Dents du Midi ou le Tour des Dents Blanches, le Tour du Ruan est réservé aux très bons marcheurs, à coups sûr récompensés de leurs efforts. Voici donc selon moi 7 raisons de choisir cet itinéraire de randonnée autour du Grand Mont Ruan (3057 mètres).

Tour du Ruan randonnee salanfe

Retrouvez la description de 2 autres itinéraires « cousins » du Tour du Ruan :
Tour des Dents du  Midi,
randonnée coup de cœur en Valais Suisse •
Tour des Dents Blanches, randonnée passe frontière entre France et Suisse •

Mon Tour du Ruan, en bref

• Durée :  5 jours (en boucle, sens horaire de rotation),.
Départ – Arrivée : Champéry (Suisse), accessible en train depuis Genève,
• Hébergements : Le Petit Baroudeur Backpacker, Auberge de Salanfe, Cabane du Vieux-Emosson, Refuge du Grenairon, Refuge de la Vogealle, (+ déjeuner à la cabane de Susanfe),
.
Distance 67 kilomètres,
• Dénivelé : ≈ + 5 500 mètres / – 5 900 mètres (départ : Bonaveau, arrivée : Champéry Centre),
• Altitude : entre 1012 mètres (Plan des Lacs) et 2885 mètres (Refuge des Dents du Midi),
• Temps de marche : 5 à 9 heures par jour,
• Difficulté : +++ (3/4).
Étapes longues, quelques endroits vertigineux (échelles, câbles), plus
de passages enneigés à compter de mi juillet (août).
.
• Le conseil : Prévoir de ranger ses affaires dans des sacs étanches à l’intérieur du sac à dos car les pluies sont parfois violentes et pas si rares dans la région !

[ Cliquez sur la carte pour l’agrandir ]

Tour du Ruan carte globetrekkeuse

Nota : la carte et le récit qui suit sont le fruit de ma propre expérience sur le Tour du Ruan.
Plus d’informations disponibles sur le site officiel du Tour du Ruan.

ligne de separation

Tour du Ruan
7 raisons d’opter pour lui !

Une situation exceptionnelle entre Haute-Savoie et Valais Suisse

La situation du Tour du Ruan, à cheval entre France et Suisse, est une aubaine pour ceux qui, comme moi, aiment jouer avec les frontières. Sur les cols de montagne, ni barrière, ni douane, juste quelques indices permettant de se situer dans l’un ou l’autre des pays : des signalisations différentes, des temps de marche indicatifs plus exigeants d’un côté que de l’autre (je vous laisse deviner lequel 😉 ), des spécialités locales révélatrices ou encore le changement de monnaie (prévoir euros et francs suisses pour être sûr de se régaler)…

En ce qui concerne la météo, la qualité des refuges (appelés cabanes côté suisse) et la grandeur des paysages, c’est l’égalité parfaite ! On profite sur ce Tour aussi bien des atouts naturels du Valais que de la Haute-Savoie, et on bénéficie ainsi de panoramas exceptionnels tout au long du parcours : sur les Dents du Midi, les Dents Blanches, le Cervin, le massif du Mont-Blanc, la chaîne des Fiz, le pic de Tenneverge et bien-sûr le Grand Mont Ruan…

Tour du Ruan randonnee france suisse

ligne de separation

3 points de départ accessibles en train

Parce que Champéry et les Dents du Midi ont une place particulière dans mon cœur, j’ai décidé de rejoindre l’itinéraire du Tour du Ruan depuis mon camp de base privilégié : Le Petit Baroudeur Backpacker. J’y reviens chaque année, en couple ou en famille, été ou hiver, avec bonheur et surtout la certitude de faire le plein de bonnes ondes ! Il a en outre l’immense avantage d’être accessible en train depuis Genève.

Ce n’est objectivement pas le seul point de départ possible puisque le barrage d’Emosson et le lac de Salanfe sont également accessibles en train. Le premier en funiculaire depuis la gare du Châtelard, le second à pieds (3h30 de marche) depuis la gare de Salvan.
Côté France, pas de gare proche de l’itinéraire. Il faut nécessairement covoiturer pour rejoindre Sixt-Fer-à-Cheval, point de départ vers le refuge de Grenairon ou de la Vogealle (3h30 de marche).

Autres articles pour vous aider à choisir le point de départ :
Le Petit Baroudeur, camp de base pour vacances en tribu réussies
!
Randonnée à Salanfe, cirque glaciaire entre lac et montagne.

ligne de separation

Une durée adaptée au plus grand nombre

4 à 5 jours de marche, c’est la durée idéale pour la plupart des randonneurs souhaitant profiter des bienfaits de la montagne. Si la durée officielle du Tour du Ruan est de 4 jours, je recommande d’y consacrer à minima une journée de plus pour prendre le temps de contempler le paysage et la vie sauvage qui règne dans cet environnement enchanteur.
A titre d’exemple, je présente ci-dessous l’itinéraire que j’ai moi-même emprunté. Il est possible d’écourter certaines étapes, d’en allonger d’autres, et même de prolonger le plaisir quelques jours encore grâce à plusieurs variantes dont je vous parle plus bas dans cet article.

Tour du Ruan randonnee bonaveau

  Étape 1
de Bonaveau (Champéry) à l’auberge de Salanfe par le refuge des Dents du Midi
—————- Temps de Marche : 8h, Dénivelé : + 1700 m / – 1200 m
 Étape 2
du lac de Salanfe à la cabane du Vieux-Emosson par l’alpage d’Emaney et le Col de Fenestral
—————- Temps de marche : 9h, Dénivelé : + 1500 m / – 1300 m
Étape 3
du barrage de Vieux-Emosson au refuge du Grenairon
—————- Temps de marche : 5h, Dénivelé : + 700 m / – 900 m
 Étape 4
du refuge du Grenairon au refuge de la Vogealle (Sixt-Fer-à-Cheval)
—————- Temps de marche : 7h30, Dénivelé : + 1000 m / – 1000 m
 Étape 5
du refuge de la Vogealle à Champéry par le col des Ottans
—————- Temps de marche : 6h, Dénivelé : + 600 m / – 1500 m.

Tour du Ruan randonnee 4 jours

ligne de separation

Un itinéraire exigeant mais grandiose

Le Tour du Ruan, aussi beau soit-il, ne peut être conseillé qu’à de très bons marcheurs habitués à randonner en milieu alpin. Les dénivelés sont importants, en positif comme en négatif, sur des sentiers souvent rocailleux et parfois glissants. Certains passages vertigineux sont équipés de câbles (Cheval Blanc, Arête du Buet, Pas du Boret) et même d’échelles (Col des Ottans). L’itinéraire est néanmoins parfaitement aménagé et signalé (panneaux, peintures, cairns) et ne nécessite ni compétence ni matériel d’alpinisme durant l’été (se renseigner auprès des gardiens de refuges pour s’assurer des conditions d’enneigement sur les cols en début de saison).

Tour du Ruan randonnee difficulte

Ceux qui sont prêts à relever le défi seront amplement récompensés. La diversité des paysages rencontrés au cours du Tour du Ruan en fait l’un des plus beaux itinéraires que j’ai parcouru dans les Alpes. En plus de panoramas spectaculaires sur les massifs et glaciers alentours, chaque étape révèle de petits trésors naturels tels que gouilles, cascades et rivières, lacs glaciaires, cirques, vallons sauvages et alpages…

Voici quelques lieux qui m’ont particulièrement charmé :
le vallon de Susanfe pour sa situation privilégiée entre Dents Blanches, Dents du Midi et Tour Salière,
• le cirque glaciaire de Salanfe pour son lac envoutant entouré de sommets tout aussi captivants,
• le glacier de Plan Névé (2850 m) pour sa proximité avec les Dents du Midi et le panorama,
• le cirque d’Aboillon pour son aspect sauvage, ses bouquetins sereins et ses chamois craintifs,
• le lac de Blantsin, délaissé des randonneurs, pour son isolement et ses allures de paradis terrestre,
Emosson pour ses impressionnants lacs et panoramas sur la chaîne des Alpes,
la Cathédrale, dernier gros bloc de rochers du Grenier de Commune avant la descente vers Grenairon,
• le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval pour ses falaises abruptes et ses cascades folles après l’orage,
• le Col des Ottans pour son panorama inédit sur l’ensemble des massifs alentours.

Tour du Ruan randonnee alpes

Tour du mont Ruan randonnee

ligne de separation

De nombreuses variantes possibles

Ne surtout pas oublier une carte détaillée de la région, un des points forts du Tour du Ruan étant de pouvoir personnaliser l’itinéraire à souhait grâce aux nombreuses variantes possibles, pour allonger, raccourcir ou parfaire les étapes.
Entre Susanfe et Salanfe, je conseille de tenter l’ascension de la Haute Cime (3258 mètres), la plus haute des Dents du Midi, ou de grimper
jusqu’au refuge des Dents du Midi, perché à 2885 mètres d’altitude au-dessus du glacier de Plan-Névé. Le panorama et l’ambiance y sont uniques.
Il est en revanche possible d’écourter l’étape entre Salanfe et Vieux-Emosson, la plus longue du Tour, en empruntant le Col de Barberine, ce qui permet d’éviter les montagnes russes entre le col d’Emaney, le col de Fenestral et leurs alpages respectifs. Cela me semble dommage néanmoins : les paysages de l’itinéraire officiel, plus sauvages et variés, valent bien 9h de marche et les courbatures du lendemain 😉 .
J’aurais aimé pouvoir vous parler également de l’arête du Buet (3091 m), variante vertigineuse entre Emosson et le refuge du Grenairon, mais la pluie battante rencontrée tout au long de cette étape a vite
refroidi ma soif d’exploration, m’obligeant à emprunter le sentier le plus court et le plus sûr…

Pour ceux qui souhaitent marcher plus de 5 jours enfin, pourquoi ne pas enchainer le Tour du Ruan avec l’un des autres itinéraires stars de la région  : Tour des Dents du Midi, Tour des Dents Blanches ou Tour de la Vallée du Trient ? Cap ou pas cap ?

ligne de separation

Des cabanes et refuges confortables

Bien que généralement adepte du bivouac, j’avoue avoir craqué pour le charme et le confort des refuges et cabanes situés sur ce parcours. Leur accueil, toujours irréprochable, est bienvenu après de longues journées de marche. On y fait le plein de bonne humeur et de conseils, de la part des gardiens et des autres randonneurs. Autre avantage non négligeable, on y mange très bien et on peut opter pour le panier pique-nique afin d’alléger au maximum les sacs, clé du bien-être sur les sentiers difficiles.
Ils sont généralement ouverts de juin à septembre et il faut compter entre 45 et 65€ pour la demi-pension.

Tour du Ruan cabane susanfe suisse

Cabane de Susanfe
72 couchages en dortoir
Altitude : 2102 mètres
un charme fou, un vallon enchanteur, un isolement bienfaiteur
www.susanfe.ch

Auberge de Salanfe
120 lits en dortoir ou chambre
Altitude : 1925 mètres
un magnifique lac, point de départ privilégié pour de nombreuses randonnées
www.salanfe.ch

Cabane du Vieux-Emosson
28 lits dans 2 dortoirs
Altitude : 2187 mètres
un dortoir insolite, une vue exceptionnelle sur les lacs d’Emosson et la chaine des Alpes
cabaneduvieux.ch

Refuge du Grenairon
60 lits en dortoir
Altitude : 1974 mètres
aux portes de la réserve naturelle de Sixt, une vue imprenable sur le Mont Blanc et les Fiz
www.grenairon.com

Refuge de la Vogealle
58 couchages en dortoir
Altitude : 1902 mètres
un confort optimal dans un environnement paradisiaque
www.refugedelavogealle.com

Tour du Ruan refuge vogealle france

ligne de separation

Un caractère sauvage, propice aux rencontres animales

C’est selon moi ce qui en fait un itinéraire à part, un peu plus intense encore que les autres itinéraires de la région. Le sentier en dents de scie offre régulièrement, entre deux cols aux pentes abruptes et rocailleuses, des sites inattendus et isolés, où la nature a gardé tous ses droits et sa beauté quasi originelle. Il n’est pas rare d’y croiser bouquetins, chamois et marmottes. Les plus attentifs feront également connaissance avec le gypaète barbu, l’un des plus grands rapaces d’Europe.
L’univers minéral qui règne au-dessus de 2500 mètres, prenant parfois des allures de plateaux himalayens, contraste avec l’ambiance plus verdoyante et romantique des lacs, forêts et cascades. L’étape entre Emaney et Fenestral est certainement la plus désertée et isolée de toutes,
nous n’y avons croisé aucun autre randonneur…

Tour du Ruan randonnee chamois

ligne de separation

Je tiens à remercier l’association du Tour du Ruan ainsi que tous les gardien(ne)s des cabanes et refuges
pour leur merveilleux accueil et leurs conseils tout au long du parcours.
A très bientôt sur les sentiers !

ligne de separation

A découvrir également dans la Région Dents du Midi
Tour des Dents du  Midi, randonnée coup de cœur en Valais Suisse •
Tour des Dents Blanches, randonnée passe frontière entre France et Suisse •

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde, à pieds, à vélo ou en van aménagé, et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook.

Pas de commentaire

CommentLuv badge