Lac de Moiry, randonnée et nuit en cabane dans le Val d’Anniviers

C’est au bord du Lac de Moiry, dans le Val d’Anniviers, que nous décidons de faire escale lors de notre « Grand Tour de Suisse », pour permettre notamment à mini-trekkeur de passer sa première nuit en cabane ! A 3 ans, il est grand temps 😉 .
Déjà charmés par les itinéraires de randonnée et les paysages des vallées voisines (Val d’Hérens, 4 Vallées, Val d’Illiez), nous étions impatients de découvrir la région de Moiry et son lac situé à
2249 mètres d’altitude, au-dessus du joli village de Grimentz.

lac de moiry valais paysage

Retrouvez ci-dessous mes coups de cœur nature sur le Grand Tour de Suisse
Plus beaux paysages de Suisse, verdict après 5 semaines de road trip !
.
Étape précédente : Train du Chocolat depuis la Riviera Vaudoise

Val d’Anniviers

Du Rhône à la Couronne Impériale

Le Val d’Anniviers s’étend vers le sud depuis la Vallée du Rhône (Sierre) jusqu’au village de Zinal. Il se sépare en réalité en deux vallons rejoignant d’un côté Grimentz et le glacier de Moiry, de l’autre le glacier de Zinal.

La région bénéficie de réels atouts pour les amoureux de nature, avec notamment de nombreux sentiers de randonnée (490 km selon l’office du tourisme) menant vers des paysages exceptionnels tels que le glacier de Moiry, le vallon de Réchy ou encore la Couronne Impériale, nom donné aux cinq sommets de plus de 4000 mètres visibles depuis le Val d’Anniviers : le Weisshorn (4505 m), le Zinalrothorn (4221 m), l’Ober Gabelhorn (4063 m), le Cervin (4478 m) et la Dent Blanche (4357 m).
Avis aux alpinistes, on vient aussi dans le Val d’Anniviers pour admirer les sommets et choisir le prochain à gravir ! Personnellement, je me laisserai bien tenter par le Weisshorn…

Le point fort du Val d’Anniviers, c’est le mariage réussi entre bien-être et aventure dans un environnement exceptionnel. Les familles se régalent sur des sentiers faciles menant vers des lacs ou des alpages, en compagnie des vaches mais aussi des marmottes et des bouquetins. Les randonneurs expérimentés se tournent vers les itinéraires de plusieurs jours avec nuits en refuge, les alpinistes vers les sommets, et les amateurs de sensations fortes vers le VTT, le saut à l’élastique ou encore la via-ferrata. Tous y passent des moments uniques  au plus près de la nature.

Toutes les activités à retrouver sur le site de l’office du tourisme du Val d’Anniviers.

Mon séjour dans le Val d’Anniviers, en bref !

• Type de voyage : étape d’un road trip de 5 semaines en famille sur le « Grand Tour de Suisse »,
• Durée du séjour
:
2 jours,
• Période : juillet,
• Lieux visités : village de Grimentz, col de Sorebois, barrage et lac de Moiry, funiculaire Saint-Luc, sentier des planètes,
Hébergement :
demi pension au gîte de Moiry (détaillé dans la suite de l’article),
.
🙂 Activités préférées :
—-• de mini-voyageur : espionner les marmottes, dormir en cabane et découvrir des planètes,
—-• des parents : randonner et dormir près du lac de Moiry.
.
• Le conseil ! le « Pass Anniviers », remis par l’hébergeur, donne accès gratuitement aux transports de la vallée ainsi qu’à plusieurs activités (piscines, téléphériques, visites…) : ne pas l’oublier !

moiry carte globetrekkeuse

ligne de separation

2 jours au bord du Lac de Moiry

Point de départ : le village de Grimentz

Le village de Grimentz, remarquablement conservé, est considéré comme l’un des villages les plus traditionnels du Valais. En arpentant ses ruelles bordées de maisons en bois, parfois noircies par le soleil et toujours ornées de géraniums, on est tout de suite charmé par son authenticité et le calme qui y règne, bien éloigné de l’origine de son nom burgonde « Grimo » signifiant « l’effroyable » !

lac de moiry grimentz villageL’une des plus anciennes bâtisses du village, la maison bourgeoisiale, date du 15ème siècle, et renferme plusieurs tonneaux d’un précieux élixir local, le vin du Glacier. L’un d’entre eux renferme du vin datant de 1886, depuis toujours réservé à l’évêque mais également de nos jours aux membres du Conseil Fédéral en visite à Grimentz. Après chacune de leur dégustation, on ajoute dans le tonneau du vin datant de 1888 pour garder le niveau constant. Rien de choquant à cela, c’est là le secret du vin de Glacier : les tonneaux ne sont jamais vidés et du vin nouveau est ajouté chaque année  à l’ancien, le plus âgé pouvant avoir plus de 100 ans !

Le village a également conservé ses greniers sur pilotis datant du 17ème siècle, son abattoir et sa laiterie ainsi que son four banal dans lequel il est encore possible de fabriquer le pain de seigle.

val anniviers grimentzGrimentz est donc un point de départ parfait pour la randonnée. Il doit être également très agréable d’y passer la nuit. Mais nous, on a promis à mini-trekkeur de dormir dans un refuge (appelé « cabane » en Suisse) et il nous faut poursuivre le chemin. Direction le téléphérique menant au Col de Sorebois…

ligne de separation

Randonnée familiale
du Col de Sorebois au Lac de Moiry

Type : randonnée facile avec enfant,
Durée : 2 heures,
Dénivelés : + 150 mètres / – 600 mètres,
Accès départ : arrivée du téléphérique de Sorebois (2700 m),

L’arrivée du téléphérique « Grimentz-Sorebois » se fait en réalité 150 mètres en-dessous du Col de Sorebois situé à 2835 mètres d’altitude. Il faut donc grimper un peu pour l’atteindre et pouvoir profiter, par beau temps, d’une jolie vue sur la Couronne Impériale et la région de Moiry.
Dans quelques jours, c’est l’un des ces géants enneigés, le Cervin, que nous irons contempler sous tous ses angles depuis la vallée voisine (Zermatt). 

lac de moiry val anniviers zinalAprès le col, ce n’est plus que de la descente sur un sentier caillouteux mais très bien tracé, en lacets jusqu’au barrage de Moiry. On y croise des vaches plutôt conciliantes malgré leur réputation de combattantes, ainsi que quelques marmottes. Le soir venu, lorsque le bord du lac aura retrouvé toute sa tranquillité, les marmottes seront nombreuses à s’aventurer en dehors de leur terrier malgré les cris d’excitation de mini-trekkeur !

lac de moiry barrage grimentz

lac de moiry val anniviers marmotteArrivé au lac, il est possible de traverser le couronnement du barrage puis de poursuivre le sentier. Le panorama sur le lac de couleur turquoise derrière un bosquet d’épilobes mauves et devant les cimes enneigées est saisissant et invite à continuer le chemin… vers la cabane de Moiry (2h30, dénivelé + 600m) ou le Col de Torrent (2h30, dénivelé + 700m).
Une fois au gîte de Moiry, nous trouvons alors ce que nous sommes venus chercher : une cabane où dormir en famille, juste au-dessus du lac et du barrage de Moiry. En réalité, le gite de Moiry n’est pas réellement une cabane mais il en a tout l’air : je vous décris cette expérience un peu
plus bas dans cet article.

Dans les entrailles du barrage de Moiry

Mais avant de s’endormir près du barrage, mieux valait s’assurer de sa solidité !
Des visites sont organisées pour les curieux désireux d’en apprendre un peu plus sur la conception et la maintenance de cet imposant barrage voûte de 148 mètres de haut. A priori, il n’y avait pas beaucoup de curieux ce jour là car c’est une visite privée que nous propose Didier, ancien employé de la compagnie Hydro Exploitation SA (exploitant du barrage). Elle commence en extérieur par la traversée du couronnement, long de 610 mètres, surplombant le lac de Moiry et enjambant la Gougra.

lac de moiry barrageLe barrage a été mis en service en 1958, après 4 ans de construction par 1200 ouvriers. Il est aujourd’hui l’élément central d’un complexe hydroélectrique composé de deux retenues et trois centrales couvrant les besoins annuels de plus de 120 000 ménages.

Vient ensuite le moment d’entrer dans les entrailles du barrage, celui-ci étant constitué de nombreuses galeries permettant son contrôle et sa maintenance. L’air y est plus frais et notre sens de l’orientation mis à rude épreuve. Le lac est-il à droite ou à gauche, en-dessous ou au-dessus ? On met un peu de temps avant de trouver des repères et se diriger plus ou moins sereinement vers l’autre extrémité du barrage.
Point de vue sécurité, en complément des examens visuels, mesures et inspections régulièrement menés, chaque mouvement du barrage est retransmis  en permanence à la centrale. L’exploitant analyse alors si le barrage réagit comme prévu ou si il y a lieu de s’inquiéter. Nous ressortons du barrage 30 minutes après y être entrés, rassurés mais un peu congelés et contents de retrouver le soleil, mettant encore davantage en valeur le lac de Moiry.

Visite du barrage ≈ 1h30 –  9/7CHF (Pass Anniviers : gratuit) – inscription auprès de l’OT de Grimentz.

lac de moiry val anniviers barrage

Vous aimez les barrages et leur lac ?
Retrouvez mes articles sur la Grande Dixence (Suisse) et le lac de Serre-Ponçon
(France).

 

Nuit en « cabane » au-dessus du Lac de Moiry

Nous regagnons notre « cabane » pour la nuit, juste au-dessus du barrage de Moiry. C’est en réalité un gîte associé à un très bon restaurant, à ne pas confondre avec la cabane de Moiry, située 600 mètres plus haut que l’on atteint en 2h30 de marche sur un sentier alpin parfois raide.
Mais l’emplacement ainsi que l’hébergement en dortoirs et les douches communes du Gîte de Moiry rappellent l’ambiance de refuge que nous souhaitions faire connaître à mini-trekkeur.  Le verdict est sans appel : les dortoirs, il adore ! Un lit immense à partager avec papa et maman, que rêver de mieux. Il ne restait plus qu’à voir comment il réagirait à l’arrivée des autres occupants : intrigué, vexé, joueur, timide ? Saura t-il rester tranquille et silencieux au moment de se coucher ?…  malheureusement, nous n’aurons pas de voisins cette nuit-là (c’est bien la première fois que je regrette de ne pas avoir de voisins en dortoir) !

lac de moiry val anniviers giteAprès un très bon repas, nous passons un long moment en compagnie des marmottes avant de regagner notre dortoir pour une nuit calme et joyeuse. Le lendemain matin, nous profitons de l’arrivée du soleil sur le lac de Moiry et de la beauté des paysages désertés avant de redescendre vers Grimentz en car postal.

lac de moiry val anniviers gite dortoir Gîte de Moiry
• Ouvert de Juin à Octobre,
• Capacité : 4 chambres de 6 places, lits équipés de draps-housses et duvets,
• Accès : en car postal depuis Grimentz (gratuit avec le Pass Anniviers),
• Prix en demi pension uniquement : 76 CHF/adulte , 54 CHF/enfant (sur réservation auprès du Gîte de Moiry),
• Les chiens ne sont pas admis.

Quelques mots sur le Sentier des Planètes

Nous avons découvert non loin du lac de Moiry une randonnée facile et ludique que je ne peux m’empêcher de conseiller aux familles. Mini-trekkeur a adoré et je dois dire que j’ai moi-même été séduite non seulement par la faune et la flore environnante mais également par le thème du sentier.
Ce Sentier des Planètes, auquel on accède grâce au Funiculaire de Saint-Luc (gratuit avec le Pass Anniviers), est une représentation à échelle réduite (1/1 000 000 000) du système solaire. A partir du Soleil, matérialisé par une ellipse et un cadran solaire, on part à la conquête des autres planètes : Mercure, Vénus, La Terre, Mars…
Les premières planètes paraissent très proches puisque Mars par exemple se trouve sur le sentier à moins de 250 mètres du Soleil (228 mètres exactement représentant les 228 millions de kilomètres qui séparent le Soleil de Mars). Ensuite, comme dans le système Solaire, les planètes s’éloignent les unes des autres, jusque atteindre Pluton 6, 5 km plus loin !

A retrouver sur le blog : tous mes articles sur le Valais en Suisse.

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde, à pieds, à vélo ou en van aménagé, et partage mon expérience avec tous les amoureux de nature. Rejoignez-moi sur mon profil Facebook.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge