Voyager avec bébé : mes conseils pour rester zen !

Voyager avec bébé : un rêve inaccessible et naïf ? Mes amis et proches semblaient unanimes : « Tu verras quand tu auras des enfants. Finis les voyages ! ». Mon tour est arrivé et c’est avec une certaine légitimité que j’affirme désormais que voyager avec un bébé, c’est tout à fait possible, et même très agréable. Voici quelques conseils issus de mon expérience qui, je l’espère, inciteront les parents hésitants à voyager avec leur progéniture.

train du chocolat leman enfant

Retrouvez quelques-unes de mes destinations préférées pour voyager avec bébé
Madrid en 3 jours, coups de cœur, itinéraire et conseils
3 jours à Lisbonne, escapade familiale dans la capitale portugaise
Séjour en Suisse avec enfants, nos plus belles visites

ligne de separation

Voyager avec bébé, ce que vous ne ferez plus !

  • Partir sur un coup de tête sans rien programmer, parce que désormais, il faut prévenir la crèche, vérifier les vaccins, les conditions sanitaires et s’assurer que bébé n’aura pas à dormir dans un aéroport, une gare ou sur un banc public…
    .
  • Faire sa valise en 1h la veille du départ : même avec une liste bien ficelée, on a toujours peur d’oublier quelque-chose et on refait le sac 3 à 4 fois pour se rassurer et réussir à tout caser.
    .
  • Voyager ultra-léger : même si continuer à voyager léger est la clé du succès, on n’échappe pas à la poussette ou au porte-bébé, aux vêtements, biberon, lait, doudou, aliments et changes pour le voyage.
    .
  • Profiter du trajet pour lire le guide de voyage : s’il ne dort part, bébé veut explorer son environnement, jouer à cache-cache avec le voisin, gouter le plateau-repas (oui, lui, il aime bien)… et doit être constamment sous surveillance. Et quand il dort, on a bien trop peur de le réveiller pour bouger le petit doigt !

voyager avec bebe aeroport

  • .Utiliser l’auto-stop : parce que la plupart du temps, on ne voyage pas avec le siège auto.
    .
  • Randonner sur plusieurs jours, parce qu’il va vite peser trop lourd pour pouvoir le porter pendant des heures sans se casser le dos et qu’il est plus amusant de le voir gambader plutôt qu’enfermé dans un porte-bébé, aussi confortable soit-il.
    .
  • Danser, boire ou refaire le monde jusqu’au bout de la nuit : à vous de voir mais le sommeil de bébé influe directement sur son humeur du lendemain…
    .

ligne de separation

Voyager avec bébé, 6 conseils pour rester zen

Conseil 1 pour voyager avec bébé
Ne pas attendre trop longtemps

Plus l’enfant voyage tôt (avant 1 an), plus c’est facile pour lui et donc pour les parents ! Jusqu’à l’âge de 6 mois, ce qui rassure à coup sûr un bébé, c’est la proximité de ses parents et de doudou. Le reste de son environnement n’est que secondaire. C’est le moment idéal pour l’habituer à voyager et lui éviter les difficultés d’adaptation par la suite.

Il existe 2 autres avantages à voyager avec un bébé très tôt : on profite de tarifs privilégiés (les bébés ne paient ni l’avion, ni le train, ni l’hébergement  avant l’âge de 2 ans) et on peut continuer à partir en-dehors des vacances scolaires.

prendre avion avec bebe bagages

ligne de separation

Conseil 2 pour voyager avec bébé
Préparer une liste d’activités pour le trajet

Les trajets non préparés avec bébé, ça peut vite devenir un enfer ! Jusque l’âge de 6 mois, bébé dort beaucoup. Mais ensuite, il devient une boule d’énergie prête à explorer tous les recoins de son environnement. La solution est simple, se munir de patience et prévoir une longue liste d’activités ludiques. A cet âge, un rien l’amuse mais il se lasse très vite : prévoir une quinzaine d’activités (jouets, livres, crayons,…) pour un trajet de 3h.

Le voyage en train avec bébé est la plupart du temps facile et agréable : on a pas mal de place, on peut se déplacer entre les wagons et on profite d’un espace dédié au change de bébé. L’avantage de l’avion est sa rapidité pour les longues distances mais attention au passage des contrôles : on se retrouve vite avec un tas de bibelots à sortir sur le tapis, sans ceinture ni chaussures, la poussette dans un bras et le bébé dans l’autre !

voyage avec bébé avion

A retrouver sur le blog : Prendre l’avion avec bébé, 6 conseils pour réussir son vol.

ligne de separation

Conseil 3 pour voyager avec bébé
L’habituer tôt à manger froid !

Tant que bébé ne boit que du lait, c’est assez simple car on trouve des préparations de lait un peu partout dans le Monde. Et à moins que bébé ait des problèmes pour avaler ou digérer son lait, la plupart des formules sont désormais conçues pour être préparées avec de l’eau à température ambiante : inutile donc de courir partout à la recherche d’un moyen de chauffage ! Lors de mes voyages dans des régions froides, j’insérais une chaufferette dans la sacoche isotherme du biberon pour le maintenir tiède.
Lorsque bébé passe au solide, on peut petit à petit varier ses aliments et lui faire goûter de tout (ou presque), en continuant à lui servir des plats froids de temps en temps : cela évite la crise de nerf lorsque l’on ne trouve pas de quoi réchauffer son plat en voyage.

ligne de separation

Conseil 4 pour voyager avec bébé
Ne pas stresser au moment du coucher

La première fois que j’ai mis bébé dans un lit-parapluie, il m’a fallu 2h pour l’endormir ! Mais finalement, il s’est vite habitué, au gré de nos voyages, à changer d’environnement. L’important encore une fois est de s’y prendre tôt en le rassurant par notre présence et quelques petits objets qu’il affectionne (à éviter en voyage : la peluche taille XXL ou la boîte à musique). Si l’enfant a toujours dormi dans la même chambre jusque l’âge de 2 ans, c’est forcément plus dur pour lui de perdre ses repères. Pour faciliter son adaptation les premières fois, on peut préférer garder le même hébergement plusieurs nuits de suite. Il est tout excité le premier soir, il poursuit l’exploration le second soir et le troisième soir, il est chez lui !

De plus, mieux vaut ne pas l’habituer à toujours dormir dans un silence absolu (si il est à la crèche, c’est réglé). Le bruit ne le gêne généralement pas pour s’endormir et peut parfois même le rassurer.

hebergement insolite van enfant

ligne de separation

Conseil 5 pour voyager avec bébé
Respecter son rythme

On ne voyage pas avec un bébé par contrainte mais parce que l’on a envie de partager cette passion avec lui, de le voir découvrir le Monde avec étonnement, inquiétude, excitation et réconfort.
Pour lui, tout est découverte mais encore faut-il respecter son rythme de vie. Inutile désormais de faire le tour de la ville au galop pour voir tout ce qu’il y a à voir ! Un bébé a besoin de repos et repas à heures à peu près régulières et il a surtout besoin de jouer pour s’éveiller. Peu importe l’endroit, il doit pouvoir avoir des moments de jeux et d’exploration rien que pour lui.

ligne de separation

Conseil 6 pour voyager avec bébé
Le contempler découvrir le Monde

Parce que c’est le meilleur remède contre le stress que je connaisse ! Le voir ouvrir des grands yeux surpris, tenter d’attraper les jets d’eau des fontaines, taper sur la vitre pour arrêter le tram, tendre les bras pour être rassuré, tendre la main pour goûter le dessert de maman, rire aux éclats lorsque … en fait, parfois je ne sais pas trop pourquoi… C’est magique et c’est là le vrai bonheur de voyager avec un bébé.

voyage en crete plateau de nida

ligne de separation

Pourquoi voyager avec un bébé ?

Les souvenirs n’apparaissent généralement que vers l’âge de 4 ans, alors à quoi bon voyager avec un bébé me direz-vous ?! Voici quelques-unes de mes raisons :

  • Parce que les voyages sont ma passion : il n’y avait donc pas de raison à ce que j’arrête de découvrir le Monde à la naissance de mon fils. Un bébé ressent beaucoup au travers des émotions de ses parents. Mon plaisir en voyage est contagieux et fait partie de notre bien-être, à lui comme à moi.
    .
  • Pour faciliter sa capacité d’adaptation : de nombreuses « première fois » ont lieu au cours des voyages. Bébé apprend à dormir dans un autre lit, une autre pièce, à jouer avec d’autres jeux et d’autres enfants, à découvrir des animaux ou à s’amuser avec d’autres personnes… il apprend à changer ses habitudes sans en être perturbé. N’est-ce pas une qualité essentielle à lui offrir dans un monde en perpétuelle évolution ?
    .

  • Pour lui faire prendre confiance en lui : bébé apprend à changer d’environnement sans crainte ni rejet. Même s’il est encore très dépendant de ses parents, le bébé prend petit à petit confiance en lui, et accepte la diversité du Monde en toute simplicité.

Retrouvez tous mes articles de voyage dans la catégorie « Voyage » du blog.

voyager avec bebe portugal

 

A propos de l'auteur  ⁄ celine

Auteur du blog Globetrekkeuse, 100% nature, je parcours les sentiers du monde à la decouverte des merveilles de la nature, et les partage dans l'espoir de donner à tous l'envie de la préserver. Rejoignez-moi également sur Facebook.

5 Commentaires

  • Répondre
    Sherlita
    29 novembre 2021

    Mon conseil pour voyager sereinement avec bébé: le laisser avec une gentille voisine et partir qu’en amoureux
    Non, blague à part, j’ai apprécié tous tes conseils.
    J’en ajouterai un autre:
    -ne pas se soucier du regard des autres. Dans l’avion (ou train, ou crique peu importe), il y aura tjrs qqun prêt à nous juger parce que bb pleure, ou gigote, ou parle fort. Là clé pour rester zen: s’en f##tre de leur regard. Un bébé n’est pas censé rester immobile et silencieux. Chaque parent connait son enfant. Certe, on prévoit des activités pour les occuper, mais on accepte aussi que parfois ils vont déranger les autres. C’est comme ça. C’est la vie.
    Voilà une philosophie à adopter pour la vie

    • Répondre
      celine Auteur
      29 novembre 2021

      Bon conseil Sherlita, je prends ! Celui de ne pas soucier du regard des autres parce que le voyage sans le fiston, c’est beaucoup moins drôle 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge